Dark Boubou 21/05/2020

Arturia OB-Xa V : l'avis de Dark Boubou

« Très bon mais pas transcendant »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Mauvais Cible : Les utilisateurs avertis
C'est assez risqué de prendre position sur ce logiciel!
Il y aura toujours des gens pour ne pas être d'accord, et là on parle de quelque chose dans la catégorie 'goûts et couleurs', avalanche de - à venir :oops2:
J'avais envie de contraster légèrement l'avis d'AF.
Alors voici mon avis personnel suite à l'essai de ce VST qui a l'air très prometteur!

Je viens seulement de lire les messages sur les forums à ce sujet, et finalement cela m'a conforté de voir que je n'étais pas le seul à y voir des points forts, mais également des défauts. Je me suis fais mon idée avant de voir ce que d'autres gens en pensaient, donc pas d'influence d'autres utilisateurs.

Le domaine de l'analogique est extrêmement suggestif, à commencer par... les machines elles-mêmes! (Les éternels débats Discrets/SSM/CEM)
Alors émuler une machine aussi particulière que l'OB-Xa, c'est pousser à la limite le principe de l'émulation.
Tout le monde en parle, à l'heure où j'écris le seul autre concurrent sur le terrain des OB-polyphoniques, c'est le très vieux OP-X Pro II.

Un point essentiel:
L'OP-X Pro II émule l'OBX: entièrement à circuits discrets (A part les EG qui sont des CEM3310)
L'OB-Xa ben l'OB-Xa, qui est basé sur des CEM: 3330/3360 pour les VCA, 3340 pour les VCO, 3310 les EG, 3320 les filtres.

En partant de là, vous distinguez 2 mondes: l'analogique 'lourd' et très instable de la conception des circuits discrets, et l'analogique 'civilisé' si je puis dire, avec des chips plus stables (Mais toujours de l'analo de foufou)

Comparer l'OP-X Pro II et l'OB-Xa n'a pas de sens.

L'OP-X devrait sonner beaucoup plus riche et creamy du fait des 8 synthétiseurs en 1.
L'OB-Xa devrait sonner plus métallique et 'brique dans ta face' de part l'unité de sa conception.
Et c'est le cas, ce qui me laisse croire que les 2 émulations sont de très bonnes émulations!

L'OB-Xa sonne bien, et analogique, ce qu'on lui demande.
Les enveloppes sont carrément punchy, un vrai plus comparé à pas mal d'émulations, on respire la richesse du spectre des oscillateurs. L’ensemble passant par le pseudo-drift rajoute une belle profondeur aux voix, sublimées par un filtre que j'affectionne beaucoup.
Il y a cette petite distorsion fluctuante sur le filtre qui apporte vraiment ce grain vintage que j'ai sur mon Prophet.

Bien vu l'ajout d'un X-Mod ajustable, qui est d'ailleurs plus stable que sur l'OP-X-Pro II (C'est assez logique), toutes les notes répondent linéairement au X-Mod là où l'OPX-Pro II est plus aléatoire.

Evidemment Arturia nous donne là une interface d'un grand art, qui est beaucoup plus lisible que le vieil OPX-Pro-II. C'est un vrai plus pour moi: programmer rapidement ce que j'ai en tête plutôt que de perdre du temps sur des boutons qui font trois fonctions à la fois et qui sont touuuus petits.

Les effets sont de bonnes qualité mais ne donnent pas vraiment de plus au son. Je préfère passer derrière à coup d'autres FX dédiés.
Le panel de modulations fidèle à Arturia est toujours autant efficace.

Mais comment dire, quelque chose me chiffonne avec cette émulation.

Si vous recherchez de l'esprit analogique, vous avez un point avec cet Arturia.
Mais si vous recherchez la légende de l'Oberheim, c'est plus vers l'OPX que je me pencherai.
Littéralement n'importe quel son sur l'OPX me scotche, là où l'OB-Xa me semble (beaucoup) plus quelconque.
Il est très bon certes, dans la lignée des vieux analos, mais il n'a pas l'audace du style de l'Oberheim OB-Xa.
Masse trop de presets fournis sont artificialisés par les effets inclus, et sans eux le manque de vibes se fait assez sentir. Les seuls sons qui m'aient particulièrement accrochés... sont les factories! :facepalm: Beaucoup de sons sont dans la lignée de la soupe électronique moderne, ça passe dans un mix mais rien de transcendant.

L'OB-Xa fait de tout bien, mais je n'y vois pas plus d’intérêt finalement au sein des autres logiciels. J'étais particulièrement emballé à l'idée de remplacer mes sons usuels par cet Oberheim qui finalement... Ne se démarque pas tant de ça. Et l'Oberheim à l'origine il me semble bien que c'était pas le genre à rester discret au fond d'un mix :)


+:
Grain du filtre
Modulations
Enveloppes
Richesse du spectre

-:
Les presets
La vivacité de l'esprit Oberheim qui manque
Le prix sans promotion ou bon plan ça pique