Instruments électroniques
Instruments et matériels audio Instruments électroniques
  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

Commentaires sur le dossier : Podcast avec Electric Rescue - Antoine Husson (LPDLP de novembre 2019)

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

Los Teignos

membre non connecté
Los Teignos
7854 posts au compteur
Admin

Score contributif : 54 410Cet utilisateur possède un compte compos

1 Posté le 08/11/2019 à 12:22:48Lien direct vers ce postSignaler un abus
Figure emblématique de la scène techno française avec son projet Electric Rescue et son label Skriptöm, Antoine Husson vient se prendre les pieds dans le patch pour nous parler de ses multiples projets et de sa philosophie de travail.


Lire l'article




Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !

_______________________________
W W W . L O S T E I C O M . G N O S

Le machin web de Los Teignos

 

iktomi

membre non connecté
iktomi
825 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 71

2 Posté le 08/11/2019 à 13:57:03Lien direct vers ce postSignaler un abus
46:10 "le kick, la snare, et le aillette" ? C'est quoi ces accents après les errements portugais ? :-D

Par contre non, Pernaut n'est PAS rassurant.

Spoiler - Cliquer ici pour lire la suite

[ Dernière édition du message le 08/11/2019 à 15:08:20 ]

2Rmusic

membre connecté
2Rmusic
1888 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 133

3 Posté le 08/11/2019 à 19:04:43Lien direct vers ce postSignaler un abus
Plutôt d'accord avec gregoire sur l'histoire de la TB303...( et le sentiment moins c'est pop plus c'est bon ...bof) bref j'ai écouté au début puis après en avance rapide pour finir par tomber sur les morceaux du monsieur en jogging qui me rappel que je ne suis définitivement pas "techno" ,en tout cas pas sous cet angle.

Mais oui effectivement ça évolue , où je sais pas. Il en faut pour tout le monde mon propos pourrait concerner tout les style musicaux je le concède.Mais bof.
Je me retrouve en revanche sur la partie féministe, cette discrimination positive, nuis, pour les femmes comme pour le reste.

Facebook du Cercle d'Amy mon groupe de deux!

Et notre deezer : Le cercle d'Amy sur deezer

[ Dernière édition du message le 08/11/2019 à 19:06:52 ]

The Acid Life

membre non connecté
The Acid Life
671 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 1 174

4 Posté le 08/11/2019 à 20:08:58Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de 2Rmusic :

Mais oui effectivement ça évolue , où je sais pas. Il en faut pour tout le monde mon propos pourrait concerner tout les style musicaux je le concède.Mais bof.


Exactement. On ne reproche à personne de faire du punk/rock ou du reggae alors que ce sont des genres musicaux anciens et qui ne se renouvellent que peu mis à part quelques artistes essayant de repousser les limites.
On peut souligner le fait que certains artistes ne font pas avancer un genre musical, mais si il ne le font pas, c'est que ça les amuse en l'état. Et ça devrait être suffisant.

Pour le trip sur la TB-303, c'est un peu comme les gars qui achètent des guitares utilisées par leur idole. Par exemple, je suis un grand fan de musiques électroniques Acid, j'en écoute comme un fan de rock progressif le ferait avec sa musique fétiche, peu importe que ce soit bon ou mauvais aux yeux d'untel, tant que ça m'émeut.

La Techno à ça pour elle qu'elle est composée avec du matériel aux possibilités infinies, il y aura toujours quelqu'un pour innover, mais ça ne peut pas être tout le monde, tout le temps.

Très bonne émission et un invité très intéressant ! Merci Audiofanzine !

The underground doesn't stop.

[ Dernière édition du message le 08/11/2019 à 20:09:29 ]

kriss_

membre non connecté
kriss_
512 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 34

5 Posté le 08/11/2019 à 21:41:29Lien direct vers ce postSignaler un abus
Je suis pas fan de Electric Rescue mais bon interview. J'ai pas trop l'impression que la Techno évolue, c'est toujours la même chose, parce trop formatée. C'est pas forcément le cas avec le reggae par exemple, qui a donné naissance à des tonnes de sous genre. Je trouve cette explosion de la techno (devenue soudainement à la mode, pourquoi j'en sais rien...) aujourd'hui un peu fausse et opportuniste et comme toutes les modes, attention à la mode suivante, d'un jour à l'autre la techno va être "has been" pour le grand public, en attendant, tant mieux pour les vétérans qui se font un peu de fric bien mérité.

iktomi

membre non connecté
iktomi
825 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 71

6 Posté le 08/11/2019 à 21:47:42Lien direct vers ce postSignaler un abus
Tu peux intervertir "Techno" et "Reggae" dans ton texte et il restera juste pour quelqu'un d'autre.

Deltank

membre non connecté
Deltank
884 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 714

7 Posté le 09/11/2019 à 02:18:41Lien direct vers ce postSignaler un abus
La Techno n'est pas le derniers mouvement marquant musicalement, la Jungle est apparue après, et reste le dernier style de musique original et différenciant des trois dernières décennies.
Étonnant qu'Antoine Husson ait pu louper ça...

"Le monde se divise en deux catégories : ceux qui passent par la porte, et ceux qui passent par la fenêtre." (Tuco)

[ Dernière édition du message le 09/11/2019 à 02:33:17 ]

magasin

membre non connecté
magasin
103 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 1

8 Posté le 09/11/2019 à 19:36:28Lien direct vers ce postSignaler un abus
C’est le baile funk le style a la mode aujourd’hui !
Chacun voit midi à sa porte.

Je trouve que ce qui différencie la techno d'hier et d’aujourd’hui, c'est le rapport au software, au daw, ableton ou autre, on a du granulaire, des sons courts, de la reverb qui se mange, du techhowind en tout genre, du kick et snare indus, un renouveau acid qui se mélange a des genres traditionnels d'autres pays du monde...
en fait la techno a inclus dans son appellation générale, tous les sous-genres dont il était capable à l'époque.
La techno a toujours été sous l'influence des labels de techno, aujourd’hui avec la démocratisation des labels, ça permet surement un renouveau musical, d'événement, etc.

Ce qui différencie toujours la techno a d'autres genres musicaux, c'est le rapport au DJ et au club, le hip-hop ou la trap par exemple a perdu le lien qui le liait au DJ et le reggae, ça fait très très longtemps qu'il n'est plus seulement attaché au soundsystem.

En ce qui concerne la parité homme femme, elle est nécessaire dans toutes les structures, ou en tout cas la plupart, le risque c'est de n'en faire que de l'image, à l'instar du greenwashing, il y'a du genderwashing
Que tel meuf qui est DJ soit mignonne et ait plein de followers sur instagram, c'est une chose, ce qui compte c'est quelle ne soit pas la seule mascotte d'un label exclusivement constitué de décideurs masculins.
Tout le monde ou presque, au moment de monter un dossier pour un subside, va chercher a y rajouter des termes comme inclusif ou autres, meme un label dont le seul membre féminin est la m’erre de DJ machin qui fait la boite a tartine.

La techno était beaucoup vue comme une utopie égalitaire a l’époque, une musique qui rappelait les sonorités des usines du prolétariat de détroit, de la solitude des villes etc et de personnes qui choisissait de se réunir dans des free party, si c'est encore le cas, on espère sûrement que ce soit pour les hommes et les femmes.

Il n'empêche, il me semble, que viser la parité et l'égalité dans toute structure permet de se renouveler et de créer du positif autour de soi, la séduction, le charme, l'image, et aujourd’hui instagram, c'est encore autre chose.

kriss_

membre non connecté
kriss_
512 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 34

9 Posté le 09/11/2019 à 20:54:03Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
En ce qui concerne la parité homme femme, elle est nécessaire dans toutes les structures, ou en tout cas la plupart, le risque c'est de n'en faire que de l'image, à l'instar du greenwashing, il y'a du genderwashing


Tu veux dire un défilé de modèles sexy, parce que pour les moches c'est plus difficile. Et je ne plaisante qu'a moitié. Big up aux artistes qui refusent de s'exposer comme des mannequins et mixent dans la pénombre ou masqués. La Techno "du fric" BCBG façon Beatbport/Resident Advisor, rien à voir avec l'esprit Techno, qui n'a jamais attendu le politiquement correct pour être diverse aussi bien au niveau des races que des sexes ou des orientations sexuels. Les guéguerres identitaire à l'américaine, c'est pour diviser les gens ça, pas pour les unir. Personne n'a jamais interdit à quiconque de faire de la musique ou être DJ.

[ Dernière édition du message le 09/11/2019 à 21:14:15 ]

magasin

membre non connecté
magasin
103 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 1

10 Posté le 09/11/2019 à 21:11:33Lien direct vers ce postSignaler un abus
Je pense qu'il ne faut pas tomber dans le sexisme inverse et en vouloir aux femmes parcequ'elle sont belles.
Ca devient trivial, mais la beauté a aussi attrait au charme et au style, tu peux etre "moche" et avoir du style, du charme ou du charisme.
Mais le probleme du charme, du style ou meme du charisme, il est a mon sens souvent relatif aux groupes et bandes issues de grosses villes, il y'a une forme de sociologie du style et de la mondanité.

Je ne suis pas francais, mais prenons par exemple paris, il y'a des phenomenes de bandes, des artistes qui trainent et travaillent ensemble et qui se retrouvent dans les memes club
dans chacune de ses bandes, il y'aura des gens beaux, des moches, des gros des minces, des timides, des charismatiques, des meneurs... des males alpha, des femelles alpha, des electrons libres, et ...les fans, ceux qui s'en foutent et veulent juste danser, ceux qui n'aiment pas la techno mais veulent danser avec leurs amis et aussi parceque ca existe, ceux qui veulent se defoncer.

et puis viennent les structures commerciales et economique, le gerant du club, les barmans les barmaids!!! etc.. on est dans la vie "normale" ou la beauté, la jeunesse, le dynamisme, la curiosité, le fantasme, l'envie... jouent leurs influences.

Avant on aurait dit que les magazines, les maisons de disques, les médias ne s’intéressaient qu'aux gens beaux, mais aujourdhui beaucoup se joue sur internet et les reseaux sociaux, ou la beauté joue un grand role, c'est d'ailleurs pas qu'une question de meufs, les beaux mecs auront aussi peut etre un attrait particulier pour le public et sur instagram.

ensuite, tu parles d'esprit techno, j'ai 37 ans, j'ai commencé a sortir jeune, j'ai noté une attention de certains club techno a ne pas faire de discrimination a l'entrée, mais le milieu etait quand meme vachement blanc, et la techno du fric, je pense que ca fait longtemps que ca existe.

Aussi, les pouvoirs publics ont vite récupéré le phénomène techno et de rave, ce qui a sûrement contribué a cette diversité dans la techno, mais je sais pas si c’était si divers que ca, ou en tout cas, je ne sais pas si ca l'est moins aujourdhui.

Et puis finalement que ce soit au berghain ou dans plein de club aujourdhui, pour plein de gens, c'est sûrement encore difficile d'etre sur de pouvoir rentrer, ca contribue encore a une forme d’élitisme, il est vrai que si t'es une meuf mignonne, on t'ouvrira la porte surement plus vite.

Tu parles de gens qui mixe masqué, je suis d'accords avec toi, mais j'ai l'impression que ce serait dans un monde ideal, ou en tout cas, dans un monde ou instagram n'existerait plus "pour faire la promo"

[ Dernière édition du message le 09/11/2019 à 21:13:16 ]

Revenir en haut de la page