Focusrite Liquid Channel
+

Focusrite Liquid Channel

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it

Liquid Channel, Tranche de console de la marque Focusrite appartenant à la série Liquid.


6 avis d'utilisateurs
Occasion à partir de 1 300 € argus occasion : 817 €Attention, cote argus calculée sur un petit nombre d'annoncesAvertissement important

Fiche technique Focusrite Liquid Channel

  • Fabricant :Focusrite
  • Modèle :Liquid Channel
  • Série :Liquid
  • Catégorie :Tranches de console
  • Fiche créée le :09/06/2004

- Suivant la réplique et le mode de fonctionnement choisis, tout ou partie des réglages suivants sont ajustables : seuil, taux, temps d'attaque et de relâchement, réajustement du gain. Le tout, associé à un afficheur du niveau de réduction

Section préampli :

- Suivant la réplique choisie, le transformateur est sélectionné ou non et les valeurs de résistance et de capacité du circuit d'entrée sont modifiées. Après conversion A/N, le procédé de convolution dynamique est appliqué
- En façade : sélection Micro / Ligne / Entrée numérique, gain ajustable, bargraph et diode de saturation, commutateurs 48V fantôme, filtre coupe-bas et inverseur de phase

Section égalisation :

- 3 bandes, grave et aigu "shelve", médium semi-paramétrique, sélection avant / après compresseur ou insertion dans la chaîne de déclenchement

Possibilités supplémentaires en façade :

- Réglage d'harmoniques pour contrôler les distorsions harmoniques
- Sélection d'horloge et synchronisation
- Fonctions Comparaison, Retour à l'original et "Link"
- Fonctions Recall, Save
- Molette d'accès aux répliques résidentes + 99 configurations utilisateur
- Possibilité de chaîner jusqu'à 8 unités

En face arrière :

- Entrées (Micro / Ligne) et sorties analogiques symétriques sur XLR
- Entrées et sorties numériques au standard AES / EBU, 2 RCA pour le chaînage, 2 BNC pour l'horloge, et port USB
- Conversion 24 bits, 44.1 kHz à 192 kHz, dynamique 116dB(A) 20 Hz - 22 kHz
- Niveaux maximum : entrée : +22dBu / sortie : +16dBu. THD+Bruit : 0.001%
- Rapport Signal / Bruit (EIN) : -126 dB (gain 80 dB, 150 W, 20 Hz - 22 kHz)

Distribué par Algam / La boîte noire du Musicien

»

Acheter d'occasion Focusrite Liquid Channel

Focusrite Liquid Channel 2 Fousrite Liquid channel 1 300 € »

Avis utilisateurs Focusrite Liquid Channel

Note moyenne :4.7( 4.7/5 sur 6 avis )
 4 avis67 %
 2 avis33 %
Rapport qualité/prix :
mpariente26/06/2013

L'avis de mpariente"INDISPENSABLEMENT MONSTRUEUX"

Focusrite Liquid Channel
Pour les caractéristiques, voir plus bas ou sur le site de Focusrite.
Vu que mon post sur vos combinaisons préférées n'a eu aucun succès, je l'ai supprimé. Mais depuis j'ai bossé sur l'engin, et j'ai quelques préférences.

UTILISATION

L'utilisation est ultra simple, surtout si on télécharge le Liquid Control, logiciel indispensable et gratos sur le site et qui fonctionne même sur un PC merdeux. Le "manuel", plutôt une notice peu épaisse, est parfait et répond à des nombreuses questions.

Le son? Tout simplement une tuerie. Et j'ai deux LA610 pour faire des comparaisons. Pour être clair, le son d'un LA610 est plus soyeux, je dirai plus instinctif ; je ne lâcherait jamais un LA610 pour un LC (liquid channel évidemment) pour une prise de basse par exemple.

Mais le reste, ouille! Sur des micros le LC est vraiment un ton au dessus: dynamique énorme, équalo efficace, gros volume de sortie. J'ai pu tester et comparer avec les micros suivants : Neumann U87AI, TLM 127, TLM 193, KMS 150, KMS 85, KMS 105, Shure Beta87A et même un SM58 ou un M-Audio NOVA. Au final on s'aperçoit que le LC ferait sonner n'importe quoi, même un Nova. Quant à la série Neumann, il faudrait vraiment le faire exprès pour obtenir un son pourri.

QUALITÉ SONORE

Evidemment, tout dépend de la combinaison préamp/compresseur. Quand j'ai acheté la bête, le démarrage n'a pas été simple : je n'osais pas monter le gain et tous les préamps ou compresseurs sonnaient un peu pareil. C'était pas mal mais sans plus.
Et puis, comme sur toutes les machines d'origine, il faut bourrer le gain d'entrée. Et là, merveille! J'ai donc cherché systématiquement quelle combinaison sonnait le mieux pour du chant ou guitare acoustique. Je n'ai pas regardé ce à quoi correspondaient les machines pour ne pas m'influencer (j'aurais eu tendance à pardonner plus facilement à du Neve ou de l'Universal Audio).
Finalement, ma combinaison préférée allie le Valve US Modern Hybrid1 (APHEX thermionics Model 1100) avec le BRIT DESK2(SSL SL4000G+). C'est évidemment très subjectif mais peut servir de base à de nouvelles recherches.
A part le Valve US Modern, j'ai aussi beaucoup aimé ces préamps : Savillerow (Helios), FF RED1 (Focusrite RED1), et SWIISROLL (Studer D19). Dans une moindre mesure mais très bons, SCARLET (DW FEARN VT2), NASHVILLE BRIT CLASSIC DESK5 (Trident MTA), ou le OLD TUBE (Pultec MB-1).
Pour les compresseurs, à part le BRIT DESK2(SSL SL4000G+), j'ai pu apprécier LIVE SOUND/BRIT LIVE SOUND 1 (BSS DPR402) ou le VINTAGE/US VINTAGE TUBE 1 (FAIRCHILD 670, à utiliser pour voix radio FM par exemple). Pas mal non plus STELLAR3 (LA 3A), BRIT DESK1 (NEVE VR console) ou le FF RED7 (Focusrite RED 7).
Comme je l'ai écrit plus haut, ces combinaisons sonnent à condition de bourrer le gain (je n'hésite plus à flanquer +50db sur un U87 ou +60db sur un TLM 127) et à ouvrir furieusement le bouton harmoniques.

AVIS GLOBAL

J'ai bien sur essayé tout un tas de tranches (Behringer, Joemeek et Cie). Pas une n'arrive à la cheville du monstre.

Le rapport qualié/prix est un ratio inutile dans ce cas : cet engin est d'une qualité telle que le prix, on s'en fout, surtout si on le trouve d'occasion.

Je garderai quand même les LA610 mais j'ai acheté un deuxième LC, tant cette machine m'est indispensable.
»
arnoldorodeo11/08/2012

L'avis de arnoldorodeo"Une machine originale mais géniale"

Focusrite Liquid Channel
Préampli en rack 2U utilisant la technologie de la convolution: Modélisation (à différents niveaux d'entrée) de préamplis & compresseurs mythiques (40 presets X2)

UTILISATION

Configuration simple, le son est à tomber par terre sur certains préamplis et compresseurs. J'écris cet avis sur Audiofanzine car je n'ai pas trouvé beaucoup de renseignements concernant cet appareil sur le net... Je me suis quand même jeté à l'eau en l'achetant aux US (attention cependant à bien changer le petit fusible 0,5a X 20 220v avant utilisation!!). Pour tous les futurs utilisateurs aucun mensonge: Il faut passer un peu de temps sur l'engin en testant par exemple une voix que vous connaissez bien et essayer ensuite les différents réglages afin de bien cerner les possibilités qui s'offrent à vous. Ensuite c'est une question de goût.Certains presets sont vraiment incroyables (Drawmer/Pye/Distressor/Summit TLA/Urei etc...). Avec le petit éditeur gratuit Liquid Control vous pouvez régler vos combos Preamp/Comp et les renommer sur votre ordinateur ce qui n'est pas du luxe car toutes les émulations portent des noms différents des marques censées être incarnées. J'ai déjà mon petit dossier avec tous mes réglages perso & surtout les noms des vrais préamplis émules. En revanche j'ai passé deux jours à tout paramétrer & à renommer...

QUALITÉ SONORE

Le son est tranchant, punchy et très pur en connexion ADAT/SPDIF. Attention cependant à la latence: Environ 48 ms à la maison et en connexion numérique.Néanmoins un plus indéniable pour les arrangements sur tous les types d'instruments: Batteries, voix et basses retrouvent une bonne dynamique et un placement clair dans le panorama du mix. On peut éventuellement ajouter de la coloration (drive) sur un réglage via un encoder rotatif. J'ai été agréablement surpris par l'EQ intégrée (censé venir de l'ISA Focusrite): Contrairement à ce que j'ai lu ici ou là, cette EQ est très bonne et ne sonne pas du tout digitale.

AVIS GLOBAL

Depuis combien de temps l'utilisez vous:
Un mois environ.

Quelle est la particularité que vous aimez le plus, le moins :
Le moins= La latence mais bon il faut bien un temps de calcul...Les noms pas toujours evocateurs (presets usines) Attention sur le SPDIF!!!= norme Focusrite permettant de linker 2 LC mais pas de sortir ou d'entrer du son. On sort et on entre en ADAT ou en XLR analogique uniquement; prévoyez l'achat d'un cable XLR/SPDIF.

Le plus= Les émulations sont extraordinaires. La compression n'a rien à voir avec un plugin: Là c'est du top niveau :) Le petit éditeur Liquid Control bien réactif sur mon Mac & très pratique.
Comment jugez vous le rapport qualité/prix ? Avec l'expérience, referiez vous ce choix ? OUI
Je pense que c'est un peu cher mais bon...La qualité de son est au rendez-vous.
J'envisage de casser ma tirelire dans quelques temps afin d'en acheter un second pour une utilisation stéréo.
»
blackle08/07/2012

L'avis de blackle"Convulation et modélisation.."

Focusrite Liquid Channel
Le Focusrite Liquid Channel héberge un vrai préampli micro analogique, suivit d'une section compresseur et préampli (40 choix pour chacune) utilisant les techniques de convulation, puis un égaliseur numérique modélisé sur l' ISA 110..

UTILISATION

Le Liquid Channel est un processeur plutôt imposant (2 unités de hauteur) et de par sa taille son utilisation en est agréable. De interrupteur secteur à la section d'entrée, accueillant un vumètre, un sélecteur micro/ligne et le potentiomètre de gain, sans oublier le témoin (indispensable!) d'écrêtage. Mais aissi dans cette même section d'entrée on y retrouve l'activation de l'alim' fantôme, l'inverseur de phase et le filtre passe-haut. Plusieurs Led indiquent l'entrée choisie (micro, ligne, numérique, avec ou sans insertion du transformateur d'entrée intégré selon le type de préampli émulé). Il y a aussi une touche et deux indicateurs baptisés « Session Saver » : cette fonction très utile détecte toute situation où le signal analogique d'entrée risque de surcharger les convertisseurs numériques, et en réduit le niveau, si nécessaire, par pas de 1dB, jusqu'à 3dB. Très pratique, voir indispensable lors de séances à haute tension, où les retakes sont inenvisageables ! Sur cette même section il y a également les touches/indicateurs de choix de référence numérique : interne/AES ou Worldclock externe, et de la fréquence d'échantillonnage ( jusqu'à 192 kHz, Focusrite oblige..).
La section centrale de la machine permet l'exploitation de ses fonctions d'émulation de préamplis et de compresseurs. L'écran LCD, les 6 encodeurs et les 4 touches, sont pour moi suffisant pour travailler. Les « répliques » (appareils émulés) se choisissent en appuyant sur les touches Pre et Compressor implantées juste au-dessus de l'écran, puis en faisant défiler la liste des choix possibles via la molette de données, puis en appuyant dessus pour valider. De gauche à droite, les encodeurs permettent d'intervenir sur les harmoniques, une façon d’introduire une certaine « chaleur » de distorsion dont le type varie selon le modèle de préampli utilisé. Nous y reviendrons plus tard.. Mais aussi de régler le seuil, le release et le rattrapage de gain. Appelé « Make-Up ». Pas de doute on est bien en présence d'une bécane Focusrite.
Viens ensuite la section de l'égaliseur numèrique, qui lui est modélisé et non obtenu par convulation. Il offre trois bandes : correcteur de type Shelve pour les bandes grave/aigu et correcteur paramétrique pour le médium (Q commutable), basé sur les circuit de l'ISA 110. Mais surtout conçu pour des interventions mineures !
La dernière section de la face avant assure quant à elle la configuration globale du processeur : entrée des noms et enregistrement des programmes.. Petite subtilité tout de même. C'est dans cette section que l'on retrouve le moyen d’accéder à la fréquence de coupure du filtre passe-haut du préampli hardware de l'appareil.. Vous trouverez ça dans le menu « Setup ».

QUALITÉ SONORE

Nous voilà dans le vif du sujet.. En tant qu'utilisateur régulier de certaines machines qu'il est censé reproduire, et en explorant les douzaines de combinaisons de compresseurs et de préampli micro, à lampes ou à transistors, les « répliques » vont de satisfaisantes à réussis en passant par le « ..je suis perplexe.. ». Le son est tour à tour neutre ou coloré, chaud ou analytique, riche ou un peu décharné, brillant ou terne. Le tout avec un contrôle fin de la dynamique. Le son va du subtile au féroce, mais comparé aux vrais machines il demeure tout de même une certaine frustration. La convulation a encore beaucoup de progrès a faire, même si certains résultats sont parfaitement utilisables. La modélisation de l'égalisation basé, je le rappel sur l'ISA 110, est aussi par moment sujet à caution. En numérique il est encore très très difficile d'obtenir toutes les caractéristique d'une égalisation analogique. Comparativement à l'ISA 110, le son est plus étriqué. Cet état de fait est particulièrement sensible quand on applique des corrections dites musclées. Les harmoniques sont nettement moins agréables.. Ceci posé, l'ISA 110 du Liquid Channel n'est pas fait pour ça.. Donc contentez-vous, comme dit plus haut d'interventions subsidiaires.
Inutile de souligner que les convertisseurs sont excellents. Le préampli micro est de haute volée, et constitue presque à lui seul le fait que l'on peut ranger ce Liquid Channel dans les machines de tout premier ordre.

AVIS GLOBAL

Le Liquid Channel possède une interface solide et bien pensée. Les principaux accès sont immédiats. La qualité sonore est au dessus de tout soupçon. En revanche les convulations des différentes machines, comme dit précédemment, peuvent vous laisser sur votre faim. La véritable habilité réside dans le choix de l'utilisateur et de l'application de la couleur sonore recherchée. Les configurations sont très faciles à enregistrer. Ceux qui travaillent dans la postproduction peuvent tirer parti de cette fonction pour faire correspondre les voix refaites en postsynchro et celles enregistrées lors d'un tournage.
En usage studio musique, le grand intérêt de cette bécane réside dans le fait de pouvoir sélectionner une machine particulière non présente dans les racks. Mais il ne faudra pas oublier que ce Focusrite ne pourra hélas pas complétement palier à un manque. Il faut aussi impérativement se rappeler qu'il y a aussi un temps de réaction aux commandes, bien sûr absent dans les appareils originaux, qui réagissent pour leurs part instantanément, et une égalisation (je sais, je me répète) un peu timide mais restant néanmoins utilisable.
En revanche en studio domestique l'apport d'une telle machine me semble assez restreint. Tout comme pour les tranches de console, les compresseurs, etc.. hauts de gamme (comprenez professionnels). Pour pouvoir tirer pleinement toute la quintessence de ce Focusrite il faudra impérativement que le reste de votre studio soit à l'avenant. Sinon à mon avis peu voir pas d’intérêt.
»
Jiem_97125/09/2007

L'avis de Jiem_971

Focusrite Liquid Channel
Focusrite Liquid Channel, une tranche de console (rack 2U) qui allie les avantages de l'analogique et du numérique.
on retrouve une partie préamp, une partie compresseur et une partie EQ. tout ce qu'il faut est là!

UTILISATION

C'est une belle machine, solide, lourde aussi (normal avec tout ce qu'il y a dedans!!). c'est une tranche de console basique, elle fonctionne come nimporte quel appareil haut de gamme de ce type...

le manuel est très clair et limpide. j'aime bcp la partie question-réponses, car les questions posées de le manuel sont TRES perspicaces, ce ne sont pas des questions qu'on se poserait tout de suite...

QUALITÉ SONORE

Le son de ce rack est vraiment étonnant!

Au départ, une machine qui est censé "émuler" d'autres grosses machines et qui traite le signal en numérique par convolution et qui vous le recrache en annalogique peut laisser un peu sceptique.

moi mm avant de l'avoir vu à l'oeuvre dans un studio où je trainais, j'étais un peu sur mes gardes. mais à force, j'ai été séduit par l'ergonomie et les prouesses de cette machine. de plus, il y a 1 petit bouton "Session Saver" qui baisse automatiquement la dynamique du son qui passe dans le préampli lorsqu'il est activé s'il y a un écrétage potentiel, ce qui est fort bien penser!

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis 1 mois.

je vous assure que cette machine est terrible! en fait, lorsque l'on charge une réplique de préamp ou de compresseur, le Liquid Channel se comporte électriquement et audiblement comme la machine en question, les résistances et les capacités changeant de valeurs au gré des répliques. les conversions sont de qualité supérieure à n'importe quel carte son et convertisseurs Apogee (et je pèse mes mots!!!).

la partie préampli est fantastique, les répliques utilisant des lampes sont parfaitement reproduites, en + il y a un potard "Harmonics" qui rajoute des harmoniques impaires du 3ème et 5ème ordres ce qui a pour effet de rajouter de la chaleur. c'est comme si on drivait les lampes d'un préampli pour avoir un son plus crunchy et plus sale (l'effet lampe quoi!!).
les répliques à transistor Classe A sont également très bien reproduites, on retrouve un son très droit et neutre propre à ce genre de préamp.

mais le plus phénoménal c'est la partie compresseur: en effet, on peut choisir d'avoir les mm réglages que les machines d'origine ou avoir des réglages libres où l'on peut tout paramétrer ("Free mode" ou "As Original Model mode"). je m'explique: si l'on charge la réplique d'un La2a par exemple, et que l'on est en "As Original Model mode", il n'y aura que 3 réglages disponibles (output gain ou make up sur le Focusrite, le threshold, et le ratio où l'on utilise la machine comme compresseur ou comme limiteur), autrement dit les 3 réglages disponibles sur un vrai La2a de base!

je trouve ça vraiment démentiel que Focusrite est pensé à ça! car dans l'exemple cité ci-dessus, on a vraiment l'impression d'avoir un vrai La2a entre les mains...par ailleurs, le son du vrai La2a est au rendez-vous.

la partie compresseur du Liquid Channel réagit comme les vrais compresseur qu'elle émule et se comporte comme tel, mm si le son n'est pas totalement identique. mais dans tous les cas, le son est souvent très proches des originaux, parfois mm le son est identique suivant les répliques (genre Avalon VT 737, Distressor, toutes la série Focusrite, Manley Slam et Drawmer 1960 entre autres).

bien entendu, c'est mon avis, cela n'engage que moi, qqun d'autre ne sera peut etre pas du mm avis que moi...moi en tout cas, je pense que si qqun n'a pas bcp de budget, il peut miser sur cet appareil, sachant qu'il pourra retrouver des répliques de 40 préamplis et de 40 compresseurs et surtout, que ces répliques pourront lui apporter un son très très proche des originaux, pour ne pas dire le mm son parfois!

je referais ce choix, c'est clair, mm si je pense que mon prochain achat se portera plus sur un appareil purement "analogique" du genre TubeTech ou Avalon on verra bien...(on peut rever un peu non ?!!?)
»

News Focusrite Liquid Channel

Focusrite et la compatibilité avec Yosemite

Focusrite et la compatibilité avec Yosemite

2 Publiée le 23/10/14
Focusrite a ouvert une page sur son site web sur laquelle il recense les produits compatibles avec le nouvel OS d’Apple.

Focusrite Liquid Channel

Publiée le 03/11/03

Images Focusrite Liquid Channel

  • Focusrite Liquid Channel
  • Focusrite Liquid Channel
  • Focusrite Liquid Channel
  • Focusrite Liquid Channel

Manuels et autres fichiers Focusrite Liquid Channel

Découvrez d'autres produits !

Autres tranches de console Focusrite

Autres catégories dans Préamplification & DI

Autres dénominations : liquid channel, liquidchannel

Évolution des prix - Focusrite Liquid Channel

Forums - Focusrite Liquid Channel

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.