à Chaud 20/12/2006

Chevin A 500 : l'avis de à Chaud

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
J'ai acheté mon premier Chevin A 500 à un prix de lancement dès qu'il est sorti, il doit y avoir une dizaine d'années.

Séduit par sa légèreté et sa compacité.
Merci pour mes vertèbres.

Avant ça, j'avais acheté divers modèles que j'ai revendus après avoir acheté cette petite merveille. Soit trop lourds, soit mauvaise tenue aux court-circuits, ou manque de limiteur et donc puissance "utile" trop faible.

Comme je n'achète que des enceintes à haut rendement, la puissance de 2x300W me suffit largement.

D'autant plus que le limiteur interne très au point fait qu'on peut utiliser l'ampli avec le voyant de clip au rouge sans inconvénient particulier.
Les crêtes sont "effacées" de façon inaudible.

Cela revient à produire l'équivalent d'une puissance double (ou triple) de celle que pourrait donner un ampli de même puissance mais sans limiteur.
1 seul ampli 2 x 300W poussant mes 8 enceintes Yorkville YS112 vendues pour 101 dB/1W/1m (4 de chaque côté car ces enceintes font quelques 16 Ohms d'impédance), et j'obtiens autant de son qu'une façade de 3 kW classique!
Evidemment aidés par des Subs, eux aussi à très haut rendement et poussés par 1600W d'ampli classique.
Ampli increvable. Résistance stupéfiante aux court-circuits. Limitations très bien conçues qui maintiennent l'ampli dans sa zone de fonctionnement normal.

Quand on lui colle une impédance trop faible (<4 Ohms):
-Soit la puissance demandée est faible, et il va jusqu'à envoyer le courant maxi autorisé. On ne remarque donc rien.
-Soit on demande plus que le courant max et la protection hache le son sur les crêtes. C'est très audible et ça invite à réduire la charge ou la puissance demandée.

Maintenant je possède 3 amplis Chevin A500, les 2 supplémentaires achetés d'occase.
Je les utilise à toutes les sauces: multidiffusion, enceintes additionnelles pour combler les trous de la diffusion principale, amplis pour les retours, etc.

Toujours l'intérêt du faible poids, qui surpasse à chaque fois le coût de l'engin.
Un seul pépin en presque 10 ans d'utilisation: forte distorsion sur 1 canal.
Cause: 1 condensateur de filtrage mort.

Ces condensateurs travaillent à haute fréquence et passent un courant très important supérieur à 5A. Le plus petit défaut de fabrication augmente l'angle de perte et se traduit en chaleur dans le condensateur qui ne tarde pas à fondre.

Heureusement mon vendeur possède toujours des condensateurs d'avance. Réparation en moins d'1 heure.
Et c'est reparti mon kiki.

Je mettrai bien une note de 10 pour la qualité de fabrication, la facilité d'utilisation et l'aspect pratique de la faible taille et du faible poids. Mais je réduis la note à 9 en raison du prix. Sinon ce serait 10 sur 10.