Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Des switches en panne sur votre TR-909 ? La solution est ici !

Par ElectroKarma le 06/03/2010 - (Tout public)
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Roland TR-909
Photos
1/882
Roland TR-909

Boîte à rythmes de la marque Roland appartenant à la série TR

Salut chers audionautes wink

J'ai récemment fais l'acquisition d'une TR-909 avec deux switchs qui ne fonctionnaient plus.
Il s'agissait des switches "Pattern Play I" et "Tempo/Step"

Premier réflexe, on pense tout d'abord devoir importer un kit neuf comme on en trouve dans de rares coins du bout du monde (exemple : http://www.technologytransplant.com/?cPath=5_14), avec les frais de port et le délai d'attente en sus.  

Mais non. Pas de panique ! mrgreen
Il existe une autre solution ; toute simple et qui vous fera l'économie de ces contraintes pour pas un rond (à deux-trois gouttes d'étain et un peu de courant près). C'est très facile à réparer car dans 99% des cas la panne est tout simplement dûe à la crasse qui s'est accumulée au fil du temps entre les contacts. C'est très courant pour du matériel ancien.

Alors voyons maintenant comment faire soi-même la réparation :

Il vous faut à votre disposition :
- Un fer à souder/déssouder,
- de la tresse ou une pompe à déssouder,
- de l'étain de bonne qualité,
- un tournevis cruciforme,
- une petite pince plate pour électronique courante,
- et un peu de votre minutie/patience,
- un testeur de continuité électrique (inclu dans tous les multimètres)

* Première étape : le démontage
- retirer tous les potentiomètres de réglage en façade avant (y compris "Volume" et "Tempo"),
- dévisser le panneau arrière (8 vis) pour révéler l'antre de la TR.
- noter par des chiffres ou symboles de votre choix de chaque côté à l'aide d'un feutre permanent les nappes reliées à la carte "Voice Board" qui paraît au premier plan (la plus grande), afin de ne pas vous tromper au remontage,
- démonter le logement des piles LR06 (2 vis + 2 entretoises),
- retirer toute les vis de cette carte et retirez-là doucement. Attention : les trois fils d'alimentation de la carte restent soudés, ne pas retirer cette carte brusquement.
- une fois la "Voice Board" démontée, celle qui nous intéresse - la "Switchs Board" - apparaît au fond, on peux en retirer toutes les vis et entretoises, en prenant soin de repérer l'emplacement de ces entretoises pour le remontage, mais avant, testons l'état des switches.

* Deuxième étape : tester les switches
- Il y a deux sortes de switches : les "gros" (boutons "Enter", "Start", "Stop/Continue" et les 16 "Step") puis les autres, les "petits", dont il est question aujourd'hui. Ces petits comportent 6 bornes, dont deux sont dédiées à la led d'affichage et les quatre autres aux contacts à proprement parler. Ces dernières sont groupées par paires s'opposant symétriquement, on ne peux pas les louper. Les deux bornes de la Led étant de même disposées symétriquement sur deux côtés opposés du switch.
- à l'aide du testeur de continuité (qui fait "bip" quand le contact est ok ;o), vérifier - bouton relâché - s'il y a continuité ou non sur chaque paire de bornes. Il ne doit pas avoir continuité, bouton relâché.
- appuyez sur le bouton et re-testez. Votre testeur devrait vous indiquer une continuité. Si ce n'est pas le cas, le switch est à nettoyer. 

* Troisième étape : déssoudage et nettoyage du switch
- pour déssouder, employez de préférence une pompe à déssouder. Cette électronique est assez spacieuse par rapport aux produits récents, l'embout de la pompe passe sans problème entre les soudures. A défaut, la tresse à déssouder peux faire l'affaire, mais en faisant alors attention à ne pas appliquer trop longuement la panne du fer sur les pistes de la carte.
- a l'aide de la petite pince plate, retirer doucement le switch de la carte
- une fois retiré, le switch se présente en un petit cube noir surmonté de le logement blanc de la LED blanc et maintenu en place par une pièce noire clipée sur deux faces opposées au switch, et enfin de son capuchon translucide (partie visible de l'extérieur). Retirez le capuchon translucide, la pièce clippée, la LED avec son logement (ne pas forcer si les pattes de la LED coincent un peu. Ses pattes passent à travers deux orifices rectangulaires moulés dans le corps du switch. Au besoin, à l'aide de la pince, redressez ses deux pattes et retirez l'étain résiduel à leurs extrémités). Attention ! Prenez soin de bien noter la polarité de la LED pour le remontage. utilisez le feutre permanent pour noter l'une de ses deux bornes comme repère.
- une fois le logement de la LED démonté apparaît au fond un petit disque métallique, légèrement bombé. C'est la partie mobile du contact. Il est très simple à retirer en vous aidant d'une pointe assez fine pour l'y déloger. Je l'ai retiré à l'aide de la pointe de touche de mon testeur. Il n'y aucun clip, ni colle, ni rien. Il est simplement posé au fond, d'où l'extrême facilité de l'opération.
- une fois le tout retiré, nettoyez la face cachée du petit disque métallique utilisant une éponge grattante ou mieux, une petite éponge métallique. Pas d'inquiétude : tant le disque que les contacts à l'intérieur du switch sont solides et bien maintenus, vous pouvez donc gratter sans problème jusqu'à ce que le brillant du métal paraisse. Pour l'intérieur, vous avez trois contacts, un central et deux latéraux. Nettoyez bien leurs surfaces et l'ensemble du switch. Si vous disposez d'une bombe KF (dégraissant et restitution des constantes dieléctriques) sous la main, appliquez un peu de ce produit au fond, ce sera un plus.

* Quatrième étape : remontage et resoudage du switch
- remontez l'ensemble des pièces composant le switch, dans l'ordre inverse du démontage :
1) le disque métallique, face bombée vers l'extérieur,
2) le logement de la LED et sa LED (passer les deux pattes de la LED dans les orifices prévus), en tenant compte de vos repères pour respecter sa polarité
3) la pièce à clipper sur le corps du switch
4) le capuchon translucide
- testez comme à la deuxième étape la continuité des contacts, bouton relâché (pas de continuité) puis bouton enfoncé (continuité). Votre switch doit foncionner à présent.  
- replacer sur la carte en appuyant dessus le switch nettoyé, en tenant compte de vos repères pour la polarité de la LED (en principe, une petite marque rouge est d'origine appliquée sur une des pattes de la LED, si vous avez un doute, vérifier l'emplacement de cette marque sur les autres switches de la carte ou faites un test avec votre testeur).
- resoudez soigneusement les six pattes à leurs bornes respectives
- comme à la deuxième étape, testez à nouveau le switch une fois resoudé sur la carte.

* Cinquième étape : remontage
- dans l'ordre inverse du démontage et en tenant compte de vos repères pour les entretoises et les nappes de câbles, remontez les deux cartes démontées ainsi que le panneau du fond.

Bien évidemment, si vous disposez d'une bombe à air comprimé et d'une bombe KF, profitez de ce démontage pour nettoyer l'ensemble des circuits. Surtout les composants de commande et de liaison (potentiomètres, boutons, jacks et prises MIDI)

Et voilou, votre TR-909 est prête et comme neuve, pour deux heures de boulot maxi et quelques broutilles en matériel de base (étain, tresse à déssouder, bombe KF,...). La mienne fonctionne à présent à merveille biggrin

A bientôt,
Nicolas
  • itchy 805 posts au compteur
    itchy
    Posteur AFfolé
    Posté le 18/06/2014 à 18:55:25
    Bon tuto, merci pour les infos ! je penses qu'on peu faire pareil avec les potentiomètres car même principe d'usure dut à la crasse, mais plus délicat, dès que les miens donnent signe de faiblesse j'attaque!
  • rolandus 1837 posts au compteur
    rolandus
    AFicionado
    Posté le 24/06/2014 à 11:46:26
    Top merci pour ce tuto ca peut toujours depan.
  • itchy 805 posts au compteur
    itchy
    Posteur AFfolé
    Posté le 24/06/2014 à 19:41:40
    J'avais fait pareil pour les ptits switch du style ceux de la TB303/606/808...
    Bon ça marche c'est sur mais c'est moins pratique et il faut presque péter le plastic pour ouvrir, et puis aux prix que ceux là valent autant les changer....
    Mais je tenterais quand même bien la même sur les potards par contre.

Vous souhaitez réagir à cette astuce ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.