Roland A-500PRO-R
+
Roland A-500PRO-R
Aerodrink 09/12/2019

Roland A-500PRO-R : l'avis de Aerodrink

« Toucher qualitatif, connectique complète et bien pensée »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Utilisé avec plein d'instruments virtuels et de plugins, sous Reaper.

Les plus :
- Le clavier lui-même est de très bonne facture, c'est l'avantage de prendre du Roland (ou du Yamaha, etc.). Même si on n'est pas sur un toucher lourd, c'est pas pour autant que la qualité de compte pas. Là vraiment c'est du bon. C'est ferme, ça remonte vite, et pour autant il n'y a aucun bruit mécanique (gênant, j'entend), c'est comme dans du beurre
- Un des avantages de ce clavier c'est qu'il est peu profond, donc si comme moi vous bossez sur un portable, il ne sera pas à des kilomètres de votre vue. D'autant que comme la connectique a été très bien pensée (tout est sur le côté gauche), vous pouvez vraiment coller le portable juste derrière le clavier donc c'est parfait.
- la connectique justement : ultra-complète, avec notamment pédales de sustain ET d'expression (ils sont pas nombreux les 49 touches à en donner autant, ça sera pratique le jour où on veut piloter un volume sur un B3 ou une wah sur un Clavinet :bravo:). Le clavier est auto alimenté par l'USB, d'ailleurs il est vendu sans alimentation en standard.

Le principe du pilotage qu'offre le clavier repose sur le principe de "control map". Un control map permet d'assigner à chacun des contrôles physiques (potar, slider, bouton, pédale, ...) un évènement MIDI, en spécifiant ce que doit être ce message (un contrôleur continu, une note, un program change, un sysex ...) et sur quel canal MIDI il doit sortir. Le mapping peut se faire soit à partir du clavier lui-même, soit à partir d'un logiciel dédié (A-Pro Editor). On peut également préciser une courte description qui sera affichée sur le petit LCD du clavier au moment où le contrôleur est touché. Chaque contrôleur peut vraiment être défini indépendamment d'avec les autres, de sorte qu'on peut par exemple décider que le premier potar envoie un numéro de contrôleur continu alors que le deuxième envoie un sysex.

Le clavier peut embarquer au total 20 control maps (numéros de 0 à 19), tous éditables sauf le premier (n°0) qui est dédié à Sonar. Ca laisse quand même plein de place pour définir plein de maps différentes correspondant à tous vos cas d'utilisation. D'autant qu'avec l'éditeur software, on peut exporter les maps vers son disque dur, et en importer d'autres. On est donc potentiellement pas limité sur le nombre de maps disponibles.

Un détail mais qui peut avoir son importance dans une config de pilotage : le driver offre 3 sorties MIDI distinctes : une sur la sortie MIDI physique, et deux sur les sorties MIDI Usb (suffixées A et B). Et au sein d'un même control map, on peut définir des contrôles qui partent vers des sorties différentes. C'est pratique car on peut du coup décider au sein d'un même control map de faire partir les potards vers un instrument virtuel, les sliders vers un expandeur physique, les boutons de transport vers le séquenceur, etc. et tout ça sans avoir besoin de changer de control map.

Dernier détail cool : A-Pro Editor peut être lancé en même temps que le séquenceur (dans mon cas Reaper) donc on peut avoir Reaper de lancé, et venir éditer un control map sur l'éditeur sans que les entrées/sorties MIDI soient bloquées, autrement dit les deux logiciels arrivent en même temps à accéder au clavier, ce qui est très cool et pas courant (le driver a sans doute été développé avec l'esprit multi-client en tête).

Au final, je n'ai vraiment rien à reprocher à ce clavier, hormis peut-être un placement du LCD un peu trop à gauche et un peu petit, mais sinon c'est du tout bon. En particulier le confort de jeu qui est excellent et qui ne fait pas cheap, alors que le prix du clavier lui reste vraiment doux (250 € en décembre 2019).

J'ai hésité avec un clavier Arturia car j'ai la suite V Collection et je voulais avoir un clavier au plus près du logiciel, et au final aucun regret, j'utilise les boutons B1 et B2 pour changer de son (B1 : preset précédent / B2 : preset suivant) et les contrôles sont mappables aux petits oignons :-D

Merci Roland !