LiveJeudi à 18h, on teste la nouvelle version d'un gros logiciel en live !
Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
< Tous les avis Roland SC-880
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Roland SC-880
Photos
1/69
Roland SC-880
Anonyme-x22 Anonyme-x22

« Le SC a posséder »

Publié le 13/11/20 à 06:36
Rapport qualité/prix : Excellent
Cible : Tout public
Sonorités

Il n'y a pas vraiment 1117 différents

Il y a:
- 384 sons GM (SC55/88/Pro)
- 192 sons MT-32/CM-64
- 40 sons du SC-55 dans la bank SC-88
- 63 sons du SC-55/88 dans la bank SC-88 Pro
- 438 son GS (SC55/88/Pro)

Divisés en 16 catégories qui nous donnes environ 28 sons GS/catégorie

De même pour les kit de batteries:
23 Kits SC55/88 identiques pour ceux qui existent dans les deux a part la qualité du sampling.
Il y a donc 19 Kits dans lesquels beaucoup de sons sont identiques.

Une petite boîte à tout faire sans se spécialiser avec une palette de sons de bases juste suffisante en mode stand-alone.

Audio:

Les sons sonnent LOW-FI. (18Khz de BP)
Cependant le filtre intégré peu rendre le son plus proche de ce que l'on trouve aujourd'hui, permet de lui enlever son âge et de compenser la boîte à rythme.
Le Punch pour le coup est bien là. (hardware oblige) Pas besoin de rajouter des bass à l'eq au contraire.
La seconde sortie audio est limite, elle ne fournit pas les effets et est a volume constant.

Les effets sont très correctes et entièrements configurables.
Le multi-FX est surprenant, mais seul.

UTILISATION

Comme tous le hardware a menu, fastidieux.
Cependant avec un contrôleur adapté, il peut être contrôlé comme un charme, et les quelques
manipulations qui restent sur la machine (Écriture des sons/patch/performance/config) deviennent utiles. (faut sortir du siège de temps en temps))

Concernant l'édition de sons, surtout l’enveloppe, elle est assez particulière puisqu'elle ne permet pas de régler le sustain. Donc pour le decay, si le sample fait 1s de sustain, on ne pourra pas descendre en dessous.
De même pour l'attaque qui produit un comportement étrange toujours a cause de ce sustain. Bref pour les sons sans sustain c'est une enveloppe standard, mais avec les sons sustain c'est une enveloppe bizarre.

Il n'y a que le release qui se comporte normalement dans tous les cas

Cependant cette caractéristique lui confère un son unique. (a toute la serie SC je pense)
En effet il est possible de changer la sonorité du son (TVA-TVF) avec l'attaque et le decay!!!

Le vibrato fait le job et permet de faire un espèce de detune!!!

Sans oublier les LFO qui s'ajoutent ou se soustraient et permettent de faire des step LFO!!!

Il est possible de passer la machine en mode X OSc!!!

En effet le canal midi des part est assignable.
Il donc possible de faire des layers. Ex: 1 son de 4 layer, 1 son de 8, tout en gardant les effets!!!
Cela le rapproche donc de la série JV/XV.

On est cependant limité en terme de stockage. Il n'y a que 8 user en performance. Donc soit 8 huit config multi layer, ou alors sysex pour plus de flexibilité.

Après on peut faire 1 son multi layer patch, derrière 8 user performance mais limite a un seul ins multi alors que la polyphonie permet d'en supporter deux surtout lorsqu'il n'y a pas d'accord.

Concernant la polyphonie, elle est assignable, mais de manière étrange. Le mode assign single par exemple permet de bloquer la voix tant que la même note n'est pas rejouée. Il est utilisé essentiellement pour les modules rythmiques, mais permet de réserver les voix en mode tone (tant que la même note n'est pas rejouée) et semble donner un meilleur résultat que le full multi. (A utiliser avec parcimonie sur les instruments avec une importance sur le release, car la redistribution est obscure)

Edit: La redistibution est malheureusement pas terrible quelque soit le mode choisi, après que toute la polyphonie est été utilisée, ça coupe. La seule solution et de diviser la polyphonie par 2.
Ex: 4 patch par instruments * 4 notes = 2 instruments max surtout que certains patch contiennent plus de 1 sample.

AVIS GLOBAL
Utilisé en mode:
Stand-alone 8-16 part (32OSC)
Multi comme boîte à rythme (24OSC) + 2 Ins (8OSC)

Multi layer intéressant.
Différences de qualité entre la boite a rythme et le rompler.
Eq en sortie.
4 étoiles dans la série SC car les sons sont surpassés en terme de fréquence d’échantillonnage, de résolution et en nombre (quoique de pas grand chose) par les successeurs.

Cependant, certainement le meilleur et le plus pro de la serie SC. (Voir problème de compatibilité,changement d'architecture et qualité de construction sur les successeurs)

Conclusion

C'est le SC à avoir dans son home studio.
Et j'ajouterais en hardware, puisqu'il existe en software, mais le punch a disparu!!! (Entre autre)
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.