Roland MC-505
+
Roland MC-505

Tutoriel : Exploiter les Pattern Set de la MC-505

Par Will Zégal le 11/07/2006 - (Tout public)

Introduction

La MC-505 est une machine fantastique pour le live. Cependant, l'une des ses fonctions les plus intéressantes, à savoir la possibilité de faire des 'pattern set', semble mal connue des utilisateurs.

Nous allons donc voir quels formidables avantages offre cette dernière. Elle permet notamment :
  • De faciliter le jeu en live.
  • D'économiser de la mémoire.
  • Une sorte de mode song plus souple.

Étape 1

Rappelons tout d'abord ce qu'est un Pattern Set : à chaque touche ou pad du "clavier" de la MC-505 peut être affecté un pattern ou une variation de pattern. Un Pattern Set est donc un ensemble d'affectations de patterns aux touches.

Voyons les presets.

Vérifiez que vous êtes bien en mode play 'Pattern' (PTN) et non 'Song". (cf '1' sur l'image)

Vérifiez que vous êtes bien en mode d'affichage 'PTN' (cf '2' sur l'image)

Enclenchez la touche [Pattern Call] en bas à gauche (cf 3 sur l'image). Elle s'allume.

Pressez alors le premier pad du clavier (4 sur l'image).

Étape 2

Une référence de pattern apparaît sur l'afficheur. Pressez un autre pad et un autre pattern apparaît sur l'afficheur.

Pressez maintenant 'Play' et appuyez sur un second pad. Le pattern affecté au pad que vous venez de presser apparaît dans l'afficheur à diodes de droite : c'est le prochain pattern.

Laissez se dérouler le pattern en cours jusqu'au changement.

A peu près 1/2 mesure avant la fin du pattern, l'afficheur clignote et à la fin du pattern, c'est celui figurant dans l'afficheur du suivant qui s'enchaîne. Mââââgique ;-)

Essayez d'enchaîner ainsi différents patterns.

Étape 3

On peut donc enchaîner aisément les pattern en live grâce à cette fonction. Mais elle a un autre avantage.

Vous utilisez sans doute des variations de patterns. C'est à dire que dans un même morceau, vous utilisez le même pattern, mais avec différents mute de pistes, différents volumes...

C'est facile si vous devez muter une ou deux pistes. Mais s'il y a beaucoup de changements simultanés ?
Imaginez que vous ayez un pattern correspondant à cette image...

Étape 4

Pour la partie suivante du morceau, vous devez muter les pistes 4 et 7 et la caisse claire sur la piste drum tout en démutant la piste 3 et en enclenchant l'EFX sur la piste 2 !

Irréalisable à la main.

Certains vont enregistrer les variations dans un nouveau pattern. Perte énorme de mémoire.
La solution consiste à enregistrer ce qui correspond à l'image dans une première variation de pattern dans un pattern set. Pour cela, il suffit d'appuyer sur pattern call (3 sur l'image), puis (en maintenant la touche appuyée), de presser une des touches du "clavier" (4).

Étape 5

Le pattern dans son état est désormais affecté à la touche que vous avez pressée.
Faisons maintenant les modifications : mute, démute de pistes variations éventuelles de volumes, FX sur piste 2, etc.

On presse ensuite PATTERN CALL et une autre touche du "clavier".

La variation est enregistrée.

Pressez la touche dans laquelle vous avez mémorisé le pattern de base, puis play. Il joue. Pressez ensuite la seconde touche du clavier (celle contenant la variation) et, miracle, sa varation s'enchaîne !

Conclusion

Voilà ! On peut ainsi mémoriser 16 patterns ou variations dans un PATTERN SET. N'oubliez pas d'enregistrer avant d'éteindre en mettant sur PATTERN SET (Zone 2) puis WRITE, comme pour un pattern.

Les variations enregistrables sont énormes ! En fait, tout ce qui compose un pattern sauf les notes. Soit mutes, volumes des pistes, réglages des effets et leur dosage par piste et même les sons (PATCH) pour chaque piste.

On consomme bien moins de mémoire qu'en enregistrant différents patterns et passer de l'un à l'autre devient beaucoup plus facile en live puisqu'il suffit d'appuyer sur une touche !
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail