Comparateur de prix
Petites annonces

Tutoriel : Câblage de type '50s pour plus de maniabilité.

Par Jp6l6 le 08/07/2014 - (Tout public)

Au départ, le câblage de type '50s provient de chez Gibson et est surtout connu pour son utilisation avec des micros doubles. Il avait pour effet de maintenir le niveau des aigus plus stable que ce qui se pratique aujourd'hui, quand on baisse le volume des micros.

Il ne faut aucune connaissance en électronique pour réaliser ce que je décris ci-dessous mais les regards non avertis ne verront pas le rapport (pourtant évident) avec le câblage '50s Gibson de deux micros avec deux pots de volume et deux pots de tonalité. C'est l'extrapolation du même principe adapté à la Yamaha SA503 TVL.

Étant donné que le câblage dit all access de la SA503TVL a pour but de pouvoir mixer les micros, d'en pré-ajuster les volumes et n'avoir plus qu'à switcher entre les diverses combinaisons sonores prévues, pendant que l'on joue, je trouvais dommage d'en modifier les timbres  en baissant les volumes. Il y a un potentiomètre de tonalité pour cela, c'est mieux que les volumes n'ajustent que les niveaux de sorties.

Je ne vais pas donner d'explication scientifique mais voici comment procéder. C'est simple et pratique, de mon point de vue.

Il faut uniquement modifier les connections du câble gris venant des switches sur le potentiomètre de tonalité (c'est à dire le retour des volumes vers la tonalité). C'est plus facile en utilisant un nouveau pot (500k logarythmique). La patte de sortie du pot (celle du centre) doit être pliée et soudée à son corps/boitier, c'est-à-dire à la masse puis on y soude aussi le blindage du câble. Le condensateur (je conseille un 0,022µF, Orange Drop 716p ou papier huilé) doit être soudé à la même patte qu'à l'origine (l'entrée du pot), sans la moindre connexion à la masse de ce côté, à présent. Il ne reste plus qu'à souder le câble de phase (qui est entouré par le blindage) à l'autre extrémité du condensateur.

Le principe général de ce type de circuit est que le signal sortant d'un pot de volume doit traverser le condensateur avant d'entrer dans le pot de tonalité qui lui est associé (ici, il n'y en a qu'un pour trois volumes), pour que les fréquences élevées soient détournées vers la masse via la sortie du potentiomètre, quand on en abaisse le niveau. On peut dire que le câblage "moderne" fonctionne en sens contraire, bref. wink

Pour parfaire le résultat, on peut aussi ajouter des treble bleed aux pots de volume. C'est le montage en parallèle d'un petit condo et d'une résistance entre l'entrée et la sortie de chaque potentiomètre. On en trouve le schéma et les valeurs dans les câblages (wirings) du site de Seymour Duncan, notamment.

 

Ci-dessous, le schéma Gibson 50's pour deux humbuckers, deux volumes et deux potentiomètres :

Ci-dessous le schéma d'un treble bleed :
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail