Steinberg UR824
+
Steinberg UR824

UR824, Interface audionumérique USB de la marque Steinberg appartenant à la série UR.

trokchonchon 01/11/2013

Steinberg UR824 : l'avis de trokchonchon

« Bonne machine à tout faire (sauf du midi). »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Je l'ai acheté pour la qualité (présumée à l'époque) de ses préamplis, pour l'intégration logicielle dans les DAW Steinberg, pour les deux entrées numériques soient potentiellement 24 voies d'enregistrements.

Pour un usage de prise de son itinérante avec un ordinateur portable.

Je l'utilise avec de bons micros, avec un joemeek twin q (ayant des convertisseurs) synchronisé dessus et dans l'espoir de me payer un 4-710 twinfinity à synchroniser dessus.
Tous les traitements sont postérieurs, et 'in the box'.

J'ai utilisé la carte sur différents pc et un mac, aucun problème.

UTILISATION

Le driver est très stables, je ne l'utilise qu'avec Cubase ou Nuendo, c'est vraiment fait pour ça et je ne peux rien dire sur la compatibilité du driver avec d'autres DAW.
Il encaisse en tout cas 16 pistes sans broncher avec les ordinateurs actuels.
Latence zero en monitoring directe (sans passer par le DAW), et là les softs compression et reverb du dsp sont très pratiques. Je n'ai pas testé le nouveau firmware avec les simulations d'ampli guitares.

MISE EN OEUVRE

installation sans problème, ah si je n'ai pas compris comment installé les softs du dsp en vst sur l'ordinateur, mais ça m'est égal car je ne les utilise qu'en monitoring directe pour éviter toute latence. Ils ne sont pas non plus merveilleux pour le mixage et la post production.

Manuel claire et suffisant, et c'est une machine simple.

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis seulement un an. Avant, j'étais sur MOTU, qui est très bien mais que je trouve fragile, et les préamplis sont moins bien à mon gout.

Là il y a de la réserve de gain, c'est propre, utilisable avec un shure SM 7 ou des micros à ruban, ou des sources faible. Attention ce n'est pas olympien non plus, c'est simplement meilleur selon moi, que les préamps embarqués sur les cartes MOTU et même RME.
Autre point fort, les potentiomètres sont solides et plus rassurant que chez la concurrence, on a l'impression de pouvoir faire du détail du bout des doigts.

Les points faibles:
pas terrible en DI pour basse ou guitare, je ne saurai dire pourquoi. Ce n'est pas moche, mais un peu aggressif.
Les sorties casques c'est très bien d'en avoir deux, mais il n'y a pas tellement de db, donc pour un batteur cogneur, ça peut être trop léger. Il vaut mieux ré-amplifier une des sorties stereo derrière la machine.


Voila. C'est évident que je me sens bien avec cette machine, dans une sacoche gator souple en bandoulière, avec dans la main gauche un sac de micro, dans la main droite un sac de cables et de bordel, ça fait un petit studio mobile efficace.

Si elle casse maintenant, je retire ce que je viens d'écrire, mais si elle casse dans deux ou trois ans, je rachète la même.


edit juillet 2016:
Ca doit faire plus de trois ans, la carte est toujours opé malgré de nombreux voyages.
Résolument satisfait de ses fonctionnalités, sa stabilité et sa robustesse. Je lui met un UA quad 710 au cul, qui lui même convertit 4 autres préamps et ça me donne une station 16in 8out très versatile et transportable.

Les modélisations d'ampli sont tout à fait exploitables. Plusieurs guitaristes n'ayant jamais utilisé ce procédé, après négociation, se sont pliés à enregistrer avec. Ils ont tous trouvé un son qui leur convenait bien et assez rapidement pour le monitoring. J'ai même plusieurs fois gardé la modélisation d'ampli (en version vst) pour le mix, et avec d'autres traitements ça le faisait très bien. Le musicien se sent à l'aise avec ces petits amplis dsp parce qu’ils sont simples, n'ont pas 10000 fonctions ésotériques, et sont efficaces.

Au blind test, c'est convaincant, ça ne sent pas trop le dsp froid, agressif et foireux.


La vrai limitation de ce matériel, c'est que deux ur824 ne peuvent que partiellement fonctionner ensemble.
On peut en synchroniser deux, ce qui donne 16 in 16out assez facilement routables sur UN dspmixfx.
MAIS les effets dsp sont liés à LA machine qui les produit. Je ne sais pas si je suis très clair. Il faut un deuxième ordi (genre laptop pourri) pour les contrôler. Et on ne peut pas avoir monitoring traité et signal sec enregistré en même temps.

Plusieurs personnes se sont posé la question sur les forums, dont moi, donc voila, si ce n'est pas clair j'expliquerai mieux...