Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
< Tous les avis Tama Made in Japan (1979-1984)
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Tama Made in Japan (1979-1984)
Photos
1/3
Tama Made in Japan (1979-1984)
Rhaabouding Rhaabouding

« de quoi parle-t-on? »

Publié le 28/06/14 à 23:47
le modèle imperialstar utilisé parfois avec une caisse claire Pearl jupiter COB par Stewart Copeland (Police) sur les premiers albums du groupe apparait au catalogue en 74 et en disparait en 1980; facile à vérifier sur les catalogues Tama d'époque. c'est le haut de gamme de Tama au début de la production, mais les fûts en acajou des philippines manquent de charisme: ça sonne petit et n'importe quelle entrée de gamme chinoise actuelle fait aussi bien.

ces modèles sont vite détrônés par l'arrivée en 1976 de la Superstar:un modèle en bouleau qui sera la première batterie "noble" de la marque; son éclat s'éteindra en 1984 pour être remplacé par trois modèles: granstar bouleau, Artstar1 bouleau/cordia et Artstar "esprit" en bouleau/acajou. la fabrication exemplaire de ces nouveaux modèles consolidera Tama pour longtemps sur les plus hautes marches.

je possède une imperialstar sept fûts depuis une dizaine d'année et je joue toutes les semaines deux fûts 8" et 10": sans être franchemant mauvais, le son se traîne: manque de projection, de haut-médiums.

en ce qui concerne les Superstar, c'est une niche; depuis plus de vingt ans j'ai une belle portée de plusieurs kits dans toutes les tailles, depuis le modèle 1976 à renforts de chanfrein jusqu'aux modèles plus tardifs, fûts "fast" ou "Xtras": mahogany, cherry, natural maple, aquamarine ou sunburst: là ça commence à être jouable: Lenny White, Elvin Jones ou Billy Cobham avaient été consultants pour l'élaboration du bébé et on sait tout de suite que ça commence à causer sérieux: attaque, précision, profondeur, équilibre tonal, on ne s'ennuie pas.

j'ai joué plus d'une centaine de jolis modèles dans toutes les marques et la Superstar est surement, avec les Pearl DLX/GLX le premier véritable instrument "made in japan"

les malus: petite faiblesse récurrente des fixations de tom: la tige cannelée devient vite lisse, même en utilisant les (petites) bagues mémoires, et les toms retombent selon la loi de la gravité; de même sur les premiers modèles les coquilles de piques de grosse caisse se déforment irrémédiablement, et il est recommandé de ne pas serrer comme un malade les papillons de coquilles de tom basse: au bout d'un moment ces dernières sont tellement sollicitées qu'elles finissent par se déchirer.

coquille déchirue = coquille foutue.

les points forts: le son, la construction des fûts, la constance dans la qualité au travers de la production.

A l'époque le prix était justifié: haut de gamme professionnel; maintenant c'est catastrophique: on les ramasse pour une ou deux centaines d'euros; ma dernière, une superbe Cherry Xtras état neuf: 180€.

c'est trop de bonheur ces machins là: ne pas se priver,;

Photos liées à cet avis

  • photo
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.