Astuce : Créer des sons toujours exploitables

Par sousleau le 02/01/2015 - (Tout public)

Cette machine n'en finit pas de m'étonner vu le rendu qu'elle a ...

Depuis peu pour gagner du temps, je programme les sons au casque et je peaufine sur l"ampli et bien j'arrive avec la pratique à obtenir des réglages quasi définitifs, il faut juste un peu couper les aiguës sur l'ampli et c'est dans la poche.
Toutefois, si vous voulez que votre son soit dynamique et joli, que ce que vous faites ressemble à quelque chose, il va falloir user d'un peu d'astuce:

Commencez par connaitre le niveau de sortie de votre guitare seule dans votre ampli, cela vous sert de référence.
Programmez un joli son clair de référence style sultan of swing par exemple


Réglez le volume en deux temps:


Par la fonction GLOBAL, réglez le niveau à 100

 

Sur votre patch par la commande TOTAL puis page, réglez le niveau de sortie afin que ce son ait exactement le même volume que votre instrument seul.
De cette façon, vous aurez un son de ref qui laissera votre ampli le plus linéaire possible.

 

A partir de ça, réglez vos autres sons et restez dans une plage de volume de sortie cohérente avec ce que donne votre guitare et ce que pourraient donner des pédales.

Pourquoi? Simplement parce que l'utilisation la plus "logique" de ce type d'effet est d'être soit sans ampli en direct console, soit avec un ampli ultra linéaire type JC 120 ou AER ou JAM mais (à mon avis) surtout pas un ampli à lampes (bien que le rendu avec mon blues deluxe soit excellent), ces amplis rajoutent de la couleur et si vous utilisez le G3 comme source pour une table via la prise XLR, vous n'aurez jamais le même rendu sur scène et en façade.


Je reviens à mes moutons, si j'attaque une console ou bien un ampli (quel qu'il soit d'ailleurs) avec trop de niveau, immanquablement je vais faire saturer le module qui va le recevoir, si c'est une table, le rendu sera dégueulasse, si c'est votre ampli, il n'y aura jamais aucun rapport entre ce que vous programmez et ce que vous rendez en terme de son.

Une dernière chose, attention aux aiguës, dans beaucoup de modélisations d'amplis saturés ils sont TRÈS en avant et peuvent devenir désagréables pour votre public en façade

 

Pourquoi cette procédure?, si vous êtes intéressé par un peu (très peu, très très peu....) de théorie voilà pourquoi

Je vous demande de régler le global à 100

Pourquoi 100: simplement, malgré ses qualités, cette machine reste numérique, elle "saucissonne" votre niveau de sortie en petits niveaux intermédiaires qu'elle ne sait pas "sur découper" si vous mettez 100 vous aurez (par exemple et très grossièrement) 1000 niveau de sortie (c'est faux mais ce sera simple à expliquer comme ça) si vous mettez global à 17 par exemples, vous ne disposerez que de 170 niveaux ... du coup son compressé et perte énorme de dynamique... etc etc .... mon appareil sonne froid ... 

 

Pourquoi ne pas utiliser le global à 120 sa valeur max ? simplement parce qu'il a été optimisé pour 100 et que ces +20 de bonus seront très utiles le jour où il y aura un besoin d'ajustement sur une table ou un problème d'impédance sur le circuit.... enfin si vous avez des cordes de rechange en concert, vous comprenez ce que je veux dire.

 

Dans ce cas là pourquoi cela n'affecte pas le menu TOTAL?

 

Simplement parce que à ce moment là, votre son n'est pas un signal mais simplement une suite de 0 et de 1 qui ne peut pas être dégradé (plus qu'il ne l'est), le niveau de sortie n'en est pas un, c'est juste un code binaire.

 

Au niveau du global, c'est là que se trouve ne CNA ( convertisseur numérique analogique) qui retransforme les 0 et les 1 en sons, c'est donc à lui qu'il faut laisser de la marge pour travailler

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail