Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Comment créer des fichiers .reabank pour Reaper.

Par jico27 le 22/10/2014 - (Confirmé)
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Cockos Reaper 5
Photos
1/61
Cockos Reaper 5

Séquenceur généraliste de la marque Cockos appartenant à la série Reaper

Prix public US : $60 incl. VAT
9/10

Récupérer des listes de presets de plugins pour créer des fichiers .Reabanks utilisables dans ReaControlMidi.

 

Depuis que Reaper existe, nombreux sont ceux qui ont voulu utiliser, comme les fichiers .ins de Sonar, les fichiers .reabanks de Reaper, (fichiers de définitions d’un instrument, sortes de listes de presets correspondant à chacune de ses banques disponibles).

Mais peu sont fournis avec le logiciel (voire pas du tout) et on a tous essayé de les créer soi-même, avec plus ou moins de bonheur et souvent de grosses difficultés. La(es) méthode(s) consiste(nt) généralement soit à taper soi-même toutes les listes de presets de l’instrument au format texte, soit à extraire les métadonnées du VST et à les ressaisir dans un fichier .txt pour les remettre en forme afin qu’elles soient exploitables par Reaper et son ReaControlMidi, sans lequel les reabanks seraient inutilisables. C’est lui qui permet de sélectionner dans la liste des presets et des banques, celui qui va être utilisé pour la séquence en cours.

 

Voici le petit historique des méthodes testées durant ces longues années.

 

Méthode Reaper (la plus longue…) :

 

Lorsque le VST est chargé dans la page des effets de piste de Reaper,

Cliquer droit sur la + et choisir “exporter un fichier de banque (fxb)”

Ouvrir le fichier avec un éditeur de texte.

Repérer en début de fichier la partie texte où sont stockés les noms de preset.

Faire un copier coller dans un fichier texte vierge. Mettre en forme le texte avec des retours à la ligne. Renommer le fichier (ex : Astralis Pro)

Sauvegarder au format ‘.reabank’.

 

ex ci-dessous

“...

Lost Universe

Arpeggio

Giga 5th

Giga Up

Syn Bass

Bass Line
ElectroLoop

Fantasia

Fantasia 2

Fantasia 3

Wonderland

Badland
The Arrival

AnaStrings
DigiStrings
Strings 5th

OrganOrgan 2

Organ 3

Organ 4

Organ 5

etc ...”

Pour supprimer les scories de texte (qui peuvent apparaître après l’exportation), sélectionner un exemple de chaque, faire Ctrl+H ( dans notepad++) et choisir "replace all" par un espace vide.

Quand chaque exemple a été traité il ne reste plus de scorie dans la liste.

On peut passer à la suite de l’édition du fichier Reabank

 

On peut rajouter en début de fichier un texte explicatif qui n'apparaît pas à l'affichage. Vous mettez ce que vous voulez et // en entrée de chaque ligne :

 

// ----------------------------------------------------------------------------

// Filename: Astralis Pro.reabank

// Device: VSTi

// Last Revised: 11/04/13

//

// Author: Jean-Michel Renvoisé / PARIS - FRANCE

//

// ----------------------------------------------------------------------------

//

// I added a few spaces in some patch names for better readability.

// I also added notations to make finding patches easier

// as many patch names are not very descriptive.

 

Il faut ensuite configurer toutes les données Midi.

 

Chaque ligne d’entrée de banque mentionne le MSB, le LSB et le nom du Plugin. Généralement, pour tout plugin avec une seule banque, la mention

“Bank 0 0 (Nom du plugin)” suffit.

 

Dans le cas où il y a plusieurs banques séléctionnables, ne pas oublier d'indiquer au début de chaque liste, les données midi de chacune :

ex : Bank 1 0 (Nom du plugin)

Pour chaque nouvelle banque c’est généralement le MSB qui augmente de 1.

 

Les lignes de programme doivent être numérotées de 0 à 127 et non de 1 à 128 afin que le bon patch soit sélectionné dans le plugin.

La lisibilité est évidemment meilleure et la recherche plus rapide si on insère les vrais n°s de patch devant les noms, lorsqu’ils existent dans le plugin :

 

0 01=Lost Universe

1 02=DeepAtmos

etc

 

Mais ce n’est pas obligatoire, puisque dans ReaControlMidi, le N° de programme apparaît à droite de la fenêtre. Il suffit d’y ajouter 1 mentalement pour avoir le vrai N° de patch du plugin. Cela évite de taper les N° de patch.

De toute façon, les noms de programme, dans les plugins, sont très rarement numérotés. Le nom lui-même suffit pour s’y retrouver.

La manière la plus sure d’obtenir un bon résultat est de tout taper à la main.

 

En résumé, on aura donc les données suivantes :

 

les métadonnées

// ----------------------------------------------------------------------------

// Filename: (Nom du plugin).reabank

// Device: VSTi

// Last Revised: Date

//

// Author: X / PARIS - FRANCE

//

// ----------------------------------------------------------------------------

//

// I added a few spaces in some patch names for better readability.

// I also added notations to make finding patches easier

// as many patch names are not very descriptive.

 

Les données de banque

Bank 0 0 (Nom du plugin)

 

La liste des patches

0 Lost Universe

1 DeepAtmos

etc jusqu’à 127

 

Méthode d’extraction de la liste avec Presets2Excel :

 

‘VST Plugin preset converter’ ou “Presets2excel.exe” est un exécutable qui analyse le fichier .dll du VST(i) pour en extraire toutes les données de paramètres.

Cliquer sur le fichier programme et suivre les instructions : Sélectionnez le .dll, puis choisissez l’emplacement de sauvegarde. Le fichier Excel généré présente une série de colonnes comportant toutes les données. Sélectionnez la première colonne qui affiche les noms de preset et recopiez-là dans un fichier au format .txt.

Vous avez maintenant une liste impeccable de tous les presets de votre VST.

 

Procédez, comme précédemment, à l’adjonction des annotations nécessaires pour qu’une fois renommé au format .reabank, il soit directement utilisable dans Reaper : texte explicatif, numérotage des patchs, données midi etc.

 

C’est tout.

 

‘VST Plugin preset converter’ peut être téléchargé ici à la rubrique ‘preset to Excel’ et l’auteur peut être sollicité à l’adresse : Christian@aixcoustic.com



Utiliser Notepad++ en mode colonnes pour assembler parfaitement

N°s de programmes et listes de patches.

 

Une fois cette belle liste établie, ce qui maintenant vous prendra le plus de temps dans la création d’un reabank, c’est la saisie manuelle des N°s de programmes, en face de chaque patch.

 

Or, Notepad++ permet de travailler en mode colonnes, juste en tenant maintenue la touche Alt.

Cela permet de sélectionner une colonne de texte pour la coller à un autre endroit.

Etape 1.

Saisir un fichier de référence avec tous les N° de programme de 0 à 127, en colonne, que vous sauvegarderez au format txt, comme “Liste des Numéros de programme” et que vous réutiliserez à chaque nouveau reabank.

Etape 2.

Coller, au-dessous de cette colonne, la liste des patchs exportés de votre fichier xls obtenue avec presets2excel.

Etape 3.

Sélectionnez cette liste de patches en maintenant la touche Alt enfoncée, faites Ctrl+X,

allez positionner le pointeur sur la première ligne des N° de programmes, à 4 espaces à droite du chiffre 0,

Faites Ctrl+V : Les deux listes sont parfaitement accolées.

 

Pour le reste, faites comme précédemment, copiez/collez les métadonnées qui ne seront pas visibles à l'affichage et sauvegardez au format .reabank

Toute cette partie concernant les métadonnées peut aussi être sauvegardée dans un fichier txt réutlilisable.

 

Ainsi, avec Presets2Excel, Notepad++ et vos deux fichiers modèles, vous pouvez avoir terminé votre Reabank en 5 minutes.





Méthode d’extraction des listes à partir de PDFs.

 

C’est l’une des plus rapides.

Ouvrir le fichier Pdf contenant les listes d’instruments (ils accompagnent souvent les plugins)  avec un editeur de pdf comme PDF Nitro 3. Sélectionnez la liste, Copiez et Collez au bas du fichier modèle déjà tout prêt avec les N°s de programmes.

Avec Notepad++, faites un Alt sélection, Ctrl+c, puis Ctrl+V au 3ème espace à droite du 0 de la liste de programmes. Les deux listes sont accolées.

 

C’est fini. 

 

 

Enfin, le top du top (juin 2016) :

Le script Lua qui fait le fichier complet .reabank, d’un seul coup.

Pour récupérer ce script : sélectionnez toute la page, faites un copier-coller dans notepad, donnez un nom quelconque, "Extrait-transforme les presets VST en Reabank", sauvegardez ; Remplacez l'extension .txt du fichier, en .lua et placez ce fichier dans le répertoire scripts de Reaper.

Il se lance ensuite avec Reascript où vous pouvez lui attribuer un raccourci.

 

Créé à l’initiative d’un utilisateur du forum, Michael Pilyavskiy, il fait tout en un clic !

On sélectionne le VST dans une chaîne d’effets où il figure, on lance le script (avec un raccourci maison) et aussitôt dans la console de commandes, toutes les données s’affichent. Faire un copier-coller du tout dans un fichier .txt, remplacer l’extension .txt par .reabank et le fichier est prêt à l’emploi dans ReaControlMidi.

Plus rapide que çà, y a pas ! mrgreen

 

Merci Michael !

 

Jico27 wink

 

P.S. : Pour les matériels externes, tels que synthés ou racks d'effets, Reaper n'a pas d'API qui permette d'y accéder. Dans ce cas le script de Michael est inutilisable.

Donc, soit on tape tout à la main en se basant sur les docs existantes, soit on utilise un logiciel tiers pour y arriver. 

Il existe MIDI QUEST XL (payant), qui, dans les options d'exportation, une fois la communication midi établie avec le matériel concerné, permet de générer ce type de fichier automatiquement au format .ins pour cubase / sonar, dont il suffit de changer l'extension en .reabank, et le tour est joué.

 

MidiQuest 11

C'est par ailleurs un éditeur/bibliothécaire universel de qualité pour les matériels externes. Cela vaut la peine de l'essayer.

 

 

  • Piler 483 posts au compteur
    Piler
    Posteur·euse AFfamé·e
    Posté le 04/12/2014 à 21:40:32
    Salut, euh c'est quoi concrètement le but de la manoeuvre ?
  • jico27 77 posts au compteur
    jico27
    Posteur·euse AFfranchi·e
    Posté le 04/12/2014 à 22:28:33
    Salut,

    Les fichiers .Reabanks sont à charger dans le module de Reaper "ReaControlMidi".
    Une fois le fichier chargé, on peut choisir directement les presets du plugin par le menu déroulant.
    C'est bien pratique.
    J'ajoute que si on lie le paramètre 'program' à "afficher dans le TCP", on peut aussi choisir un preset dans le TCP, sans avoir à ouvrir ni le plugin, ni ReaControlMidi.
    Tu peux trouver pas mal de fichiers Reabanks sur reaper.stash.fm où toutes sortes de contributions des utilisateurs sont uploadées régulièrement.

    J'espère que cela pourra t'être utile...

    Jico27
  • Piler 483 posts au compteur
    Piler
    Posteur·euse AFfamé·e
    Posté le 04/12/2014 à 22:37:35
    Ok, je comprends mieux l'intérêt. Merci pour l'astuce.

Vous souhaitez réagir à cet tutoriel ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.