• Se connecter
  • Devenir membre
  • Connectez-vous via Facebook
  • Yamaha DX7
    +

    DX7, Clavier synthétiseur numérique de la marque Yamaha appartenant à la série DX.


    29 avis d'utilisateurs
    Occasion à partir de 10 € argus occasion : 355 €Avertissement important

    Fiche technique Yamaha DX7

    • Fabricant :Yamaha
    • Modèle :DX7
    • Série :DX
    • Catégorie :Claviers synthétiseurs numériques
    • Fiche créée le :08/04/2004
    Commercialisation :
    • A partir de 1983.
    Caractéristiques :
    • Clavier : 61 touches, vélocité, ATM.
    • Type de Synthèse : Modulation de fréquence 6 opérateurs.
    • Polyphonie : 16 voix.
    • Nombre de Générateurs : 1 (32 algorithmes).
    • LFO : 1.
    • Enveloppes : 8 segments (4 niveaux et 4 phases), 1 par opérateurs + 1 global pour la hauteur.
    • Filtres : Non.
    • Sons : 32 prog.
    • Combis : Non.
    • Split : Non.
    • Affichage : LCD (2 x 16).
    • Portamento : Oui + Glissando (Mono ou polyphoniques).
    • Effets : Non.
    • Sorties Audio : Stéréo.
    • Stockage Externe: Cartouche ROM (64 sons) ou RAM (32 sons). Sysex.
    • Séquenceur : Non.
    • Poids : 14 kg.
    • Dimensions : 102 x 10 x 33 (LxPxH en cm).
    Autres Caractéristiques :
    • Molettes de pitch bend et de modulation.
    • Réglage de l'asservissement de l'enveloppe par rapport à la hauteur des notes jouées sur le clavier (courbe linéaire ou exponentielle, profondeur et point d'inflexion).
    • Prise pour contrôleur par le souffle.
    • Cartes d'extensions SuperMax et EI.
    Remarques :
    • C'est la machine qui a révolutionné le monde des synthétiseurs au début des années 80. Ce fut le synthé le plus vendu à son époque : il a "balayé" toutes les autres machines pendant près de 3 ans et sa carrière a duré 4 années.
    • Il fut utilisé par de très nombreux musiciens, dont Depeche mode, Brian Eno, Talking heads, U2, Front 242, Enya, A-ha et Cure.
    • Il existe une version expandeur, le TX7.
    • La société Allemande Jellinghaus a créé en 1987 un programmeur destiné au DX7 : avec ses 150 potentiomètres il devait vraiment simplifier la création de nouveaux sons !

    Source : Yamaha

    Distribué par Yamaha Music Europe

    »

    Acheter d'occasion Yamaha DX7

    Yamaha DX7 Vend Yamaha DX7 280 € »
    Yamaha DX7 DX7 MK1 (Le vrai !) avec 2 cartouches son + d'autres banques en mémoire 370 € »
    Yamaha DX7 Vend yamaha dx7 280 € »
    Yamaha DX7 Vends DX7 350 € »
    Yamaha DX7 Vends DX-7 remis en état 400 € »

    Avis utilisateurs Yamaha DX7

    tvinpsy22/02/2017

    L'avis de tvinpsy"indépassable"

    Yamaha DX7
    Le DX7 surtout avec sa carte supermax est un synthé indépassable et pourtant je suis un fan de l'analogique, ce qui n'est pas son cas. A l'origine, il a été un des premiers synthés numériques à produire des sons réalistes de cordes, de pianos ou de cuivres, qu'on a, c'est vrai, beaucoup (trop ?) entendus. Il a rendu la polyphonie accessible à tous pour un budget assez modeste. Mais son intérêt n'est pas là, il est dans les sons incroyables que l'on peut créer avec lui, avec la synthèse FM, qui est moins difficile qu'on l'a dit, à travailler. Ces sons ne peuvent clairement pas être obtenus et modifiés en live, en tout les cas, pas aisément, mais on ne les obtiendra pas avec de l'analogique. On leur a reproché leur froideur, ce qui est en partie exact, mais c'est précisément ce type de sons qu'il est justement intéressant, dans un set, d'associer avec de l'analogique. La carte supermax augmente vraiment ses potentialités (arpégiateur, delay...)
    Ce qui est invraisemblable c'est le prix très faible de l'argus comparé à certaines machines analogiques qui coûtent une fortune pour des prestations modestes et très peu stables, alors que le DX7 est d'une fiabilité et d'une robustesse à toute épreuve: le mien a juste 30 ans et reste en pleine forme ! Proud of the DX7 !
    »
    le_primate05/11/2016

    L'avis de le_primate"Le synthé de ma vie"

    Yamaha DX7
    Bon, j'écris ce message car je déborde d'amour pour cette machine, et ça 10 ans après son achat.

    INTRO :
    :bave:
    Je l'ai acheté, je ne sais plus pourquoi ni comment j'en avais entendu parler. Ah si, en fait je me servais d'un VST / module nommé Buzz Generator adapter sur Fl Studio version 3 ! et j'adorais les sons du Buzz Generator ZX7 module, car il avait une basse percussive nommée pluck bass 2 il me semble qui me rendait fou, et tout ce que j'en sortais etait froid et agressif ... un manque total de basse sur ce ZX7 .. à cause de la modulation trop violente et sensible et puis, le moteur sonore quoi, je sais pas : 0 basse, j'étais obligé de booster ou de doubler avec d'autres basses.

    Ce Zx7 ... avait un son qui me rappelait ce que j'adorais, les basses EBM : Front 242, Nitzer Ebb (mais aussi DAF, meme si c'était pas vraiment de la FM, je pense notamment au titre Verschwende Deine Jugend et Ich Will, qui avaient des sons de basses comme je voulais, mais c'était pas de la FM et je faisais fausse route) Malgré tout, avec ce ZX7 j'étais arrivé à des resultats proches.

    Bref :

    Je me suis donc renseigné sur des synthés qui pouvaient se rapprocher du ZX7 de Buzz Generator, et donc, évidemment, je tombe sur le DX7. Adolescent fan de Nitzer Ebb et Nine Inch Nails ... eux mêmes l'avaient utilisé (TX je ne sais pas combien pour Nitzer).
    Et c'est ça que je voulais en premier.

    Je l'ai donc commandé ! trouvé à 90 euros, je me souviens, le type, cet ingrat, me l'envoie dans un carton à peine protégé, sans papier à bulle ! le FOU ! du coup il arrive avec un coin cassé (faut le faire) ... mais bon, c'est une machine TELLEMENT SOLIDE, que il n'a pas plus souffert que ça, il marchait très bien, même avec un bouton en moins (data). Plus tard l'alimentation a même sauté 5 ans après. Elle a brulé devant mes yeux, le cordon était trop vieux, ça a fait court circuit, les plombs ont pas sauté, y'avait du papier à bulles pas loin qui a pris feu ! Mais j'ai rapidement pu l'éteindre et mon père, qui bricole bien, m'a bricolé une autre alim à la place avec un nouveau cordon ! OUF.

    Maintenant c'est la molette de modulation qui branloche un peu, on verra bien comment ça évolue.

    UTILISATION : :oops2:

    Alors là, l'édition est un petit calvaire, surtout pour ces foutues enveloppes, pas logiques DU TOUT, chiantes comme de bosser à l'usine, on s’emmêle très vite les pinceaux. Elles sont bien mieux foutues sur le DX11, plus simple et accessibles, bref, plus limités et moins précise mais moins CHIANTES !
    C'est le gros point faible de cette machine avec son poids.

    Les oscillos (ou operateurs), et bien c'est très simple et intuitif à comprendre, on prends un grand plaisir à moduler les osc entre eux, c'est vraiment beaucoup de fun. Il y a un peu trop d’algorithmes moins interessants que les autres, j'avoue que je fais vraiment tout à l'oreille et que je ne me penche jamais sur le fond des algorithmes eux même, je ne suis pas un très bon matheux ni physicien et on dirait presque que les schématiques de ces algos s'adressent à des savant fous. Mais bon, nevermind, ça marche, on teste au pif, si ça plait, tant mieux. J'ai l'impression qu'il y a 3 types d’algorithmes différents : ceux qui sonnent très metalliques, ceux qui sonnent plus rond, et ceux ou on se retrouve à faire juste des nappes de sinusoides aeriennes peux modulées. Mais bon, ce n'est qu'une impression, car en théorie, c'est juste des sinusoides, donc, bon ...
    L'aftertouch, c'est génial, dommage qu'il n'y aie pas plus de paramètres d'assignation, notamment pour la hauteur des oscillos.
    Ah oui et, pfouah ! jouer avec le slider data c'est génial, quand on est dans le reglage de frequence coarse des oscillos... on peut faire des trucs de fou malgré l'alias et c'est génial pour le live, sauf que c'est tout bonnement ultra-chiant au niveau de l'interface, aller dans des sous menus tout le temps, avec ces délicieuses touches/membranes qui sont pourtant une bonne idée niveau design.
    Ce qui est aussi chiant, c'est le stockage des sons (pas beaucoup de place, et c'est un scandale), par contre avec un editeur sysex sur PC c'est super, on peut vider et remplir son synthé sans risques. Avec le VST Dexed, encore mieux, quand il veut communiquer en MIDI, ça dépend des jours.

    Les branchements des prises en MIDI est chiant à faire, j'ai l'impression qu'ils sont à l'envers. Pas Grave.

    Y'a plein d'autres super fonctions comme le feedback, mais là encore, pas modulable, dommage. Les courbes de pitch, c'est comme les enveloppes, je laisse tomber.... mais j'imagine même pas les possibilités folles que ça doit offrir.

    En conclusion : un manque fou de potards et de sliders. Le must serait d'avoir le DX programmeur avec tous les paramètres accessibles en knobs mais le prix est juste trop trop élevés, surtout pour ce que c'est (un contrôleur) ... mais laisse tomber, c'est ça que je veux.


    SONS :
    Ben voilà c'est froid à souhait, agressif, mais organique... ça a beau être du digital, il y a un léger grain que le reface DX n'a pas (trop propre et clinique chirurgical). Le DX7 "dégueule un peu", chevrote. J'avais aussi le DX11, c'est bizarre, c'est le même type de synthèse mais j'ai un impression de son plus rond, jouet, sympa.
    Le DX7 c'est la grande dame rigide et monstrueuse, une crême anglaise froide à la Brian Eno qui médite avec Sakamoto. C'est la claque dans ta gueule et tu recommenceras pas, sinon tu prends une décharge électrique.
    Des milliers de gens on fait de la M**** avec ce synthé et c'est pour ça qu'il est très contesté. Il suffit de voir la vidéo géniale de WC Olo Garb sur youtube pour comprendre que c'est le propriétaire qui fait qu'un synthé soit bien ou non.
    Meme s'il il est difficile d'avoir un son de bass bien fat et profond dans les bas / subs... suffit de trouver un son bien modulé et agressif et de choisir un algo ou l'un des osc n'est pas modulés, c'est comme si on doublé le son percussif et tres modulé avec un sub ... et là ça marche.
    Je pense honnêtement que ce synthé est assez horrible dans les aigus, enfin, je parle de la manière dont je m'en sers ... c'est difficile d'avoir des bons leads, sauf pour des sons experimentaux et tarés, sinon ça peut sonner tres ringardos.
    Ce synthé est hyper facile à faire passer pour un gros ringard. Alors que derrière c'est le diable en personne. Mais le diable futuriste dans des cages en métal bien cold.
    Le synthé, c'est dommage qu'il soit en mono, car avec les cartes supermax, ça doit être de la folie... avec des effets derrière, encore mieux.

    En conclusion : L'analo, c'est à la mode, mais seuls les vrais savent ! Dans 5 ou 10 ans, ils vont tous ramener leur fraise en priant pour avoir du DIGITAL, la queue entre les jambes, puis ces hipsters musicaux, professionnels du mythe de la chaleur analogique, revendront leurs DX7 à 900 euros. Et les petits PSS se vendront au double du prix. Bref, la même sensation d'exaspération que moi en train de consulter les annonces d'Arp Odyssey.
    J'ai une une période de mou avec mon DX7, je trouvais que ça sonnait quand même un peu toujours pareil au final. Puis maintenant j'ai moins ce sentiment. 10 ans après, je découvre toujours d'autres choses, j'adore l'agressivité et la méchanceté agile de la synthèse FM... j'imagine meme pas ce que ça doit donner avec des filtres (analo surtout)
    Il suffit de passer le DX7 sur une cassette ou une VHS pour révéler plus de chaleur, de rondeur, d'harmoniques, d’irrégularités ... et la je parle pas du mythe analogique que je fustigeait tout à l'heure, Bref, je me contredit peut être.

    Voilà, je suis content que cette machine n'aie pas plus la cote, ça donne un petit sentiment d'exclusivité. Pour quelques uns elle est mythique, les autres se moqueront de nous.

    EN RESUME :
    Je n'ai pas possédé beaucoup de synthés dans ma vie, mais le DX7 reste en tête. Même si on aimerait parfois qu'il fusionne avec un Waldorf PPG et un Alesis Ion par exemple (synthés avec encore plus de possibilités et de folie cachée). J'ai le Alesis Micron d'ailleurs, et c'est une machine mal concue et mal fabriquée, cheapos et chiante à programmer, mais qui offre des possibilités totalement folles et sous estimées (et on trouve beaucoup de démo techno pouet trance sur le net qui donnent pas du tout envie). Le Dx7 partage un peu les mêmes problèmes, d'ailleurs.
    J'aimerais tellement un DX7 avec des filtres, de la multitimbralité, un sampler integré avec synthèse granulaire, les mêmes wavetables que dans le PPG. C'est un souhait naif.



    LES + : :bravo:

    - Les Sons, les timbres : agressifs, riches harmoniques, la transparence cristalline, la radioactivité materialisée ... froid, mais c'est le but !

    - Le Clavier : meilleur toucher au monde à mes yeux, j'ai rien vu de mieux, moi qui déteste le toucher lourd, c'est parfait, avec un petit clic subtil lors de l'appui). Rien que en guise de clavier MIDI, je le revendrais pas.

    - L'aftertouch

    - Le concept de la FM


    Les - :

    - Le poids : Le plus gros problème, c'est à se casser le dos, et ça dissuade de tourner avec
    - Les enveloppes et leur logique qui me font péter les plombs, même dix ans après j'arrive pas bien à intégrer. Les Algorythmes, bien que nécessaires, sont aussi très complexes.
    - Le manque déprimant de potards et de sliders pour le live, et aussi pour le studio, mieux vaut avoir un editeur tel que Dexed ou aimer la souffrance.
    - Pas de Filtres ! Et oui, on l'oublierais presque, mais desfois un petit filtre pour couper des aigus, ou donner un coté liquide et plus rond, avec une envelloppe s'il vous plait, ça serait tellement le must. Mais c'est bien aussi d'avoir des limites !

    Note :
    17,5/20 : les deux points enlevés surtout pour son utilisation, son manque de potards, ses enveloppes infernales et son poids, sinon ça serait 19
    Affectivement, ce synthé est une émotion purement addictive, je mets 20/20
    »
    RAISON DE PLUS19/08/2016

    L'avis de RAISON DE PLUS"Compliqué, mais peut faire des choses que les autres synthés ne savent pas faire"

    Yamaha DX7
    Je l'utilise en concert depuis 1984 : il est lourd mais increvable, j'ai juste changé la pile interne une fois.
    Lorsqu'il est sorti sur le marché (1983), il a balayé tout ce qu'on croyait savoir sur la synthèse des sons en utilisant une autre approche que celle des autres synthés : il ne filtre pas à partir d'une forme d'onde plus ou moins complexe (signal carré, triangle, dents de scie, bruit blanc, etc), mais il "calcule" le son à partir de générateurs de sinusoïdes pures que l'on ajoute ou multiplie entre eux. Evidemment ce n'est pas du tout intuitif, mieux vaut avoir des bases en physique (séries de Fourier, etc), mais ça offrait des possibilités inédites pour l'époque.
    Evidemment, de nos jours avec les formes d'ondes samplées disponibles sur les synthés, le DX7 a perdu de son intérêt, mais je l'utilise toujours pour quelques sons particuliers.
    Autre qualité : le clavier est remarquable, à mi chemin entre le touché "synthé" et le toucher "lourd". Le toucher dynamique est infiniment plus naturel que sur pas mal de synthés actuels, et il m'arrive de l'utiliser pour piloter un autre synthé en midi.
    »
    Actarus D'Euphor03/08/2016

    L'avis de Actarus D'Euphor"L'un des meilleurs"

    Yamaha DX7
    Concept génial, timbre magnifique, fabriqué comme un tank.
    Pour tous les types de musique passé, présent et à venir.

    La question de l'édition des patch n'est plus un problème. Mais à l'époque c'était pas simple.

    Le plus c'est l'originalité des patchs et le clavier qui n'a jamais trouvé de véritable compétiteur: il est particulièrement expressif et colle littéralement aux doigts.

    »

    News Yamaha DX7

    Les FM Days ce week-end à Home Studio

    Les FM Days ce week-end à Home Studio

    1 Publiée le 18/01/17
    Yamaha organise vendredi et samedi au magasin Home Studio à Paris les FM Days, des journées spéciales autour de la synthése FM.

    Sortie de Maîtrisez la (synthèse) FM

    38 Publiée le 22/06/10

    Tutoriels et astuces Yamaha DX7

    Mon Dx7 à un effet caché ...

    1 Publié le 05/10/12
    Quel dommage que notre cher DX n'ai pas d'effet ou d'unisson comme ses successeurs ... mais bon, il a le gros son     Une petite ruse pour obtenir un phaser naturel : une boucle midi, 1 c...

    Images Yamaha DX7

    • Yamaha DX7
    • Yamaha DX7
    • Yamaha DX7
    • Yamaha DX7

    Vidéos Yamaha DX7

    Fichiers audio Yamaha DX7

    Manuels et autres fichiers Yamaha DX7

    Découvrez d'autres produits !

    Autres dénominations : dx7, dx 7

    Évolution des prix - Yamaha DX7

    Forums - Yamaha DX7

    Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.