Berzin 27/04/2008

Koch LB120-Loadbox II : l'avis de Berzin

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Tout a été dit.
Une chose assez regrettable, c'est le système d'atténuation. Un interrupteur rotatif aurait été plus facile d'usage qu'une série de sorties (100%, 40%, 15%...)
Dommage aussi qu'on ne puisse pas changer l'impédance d'entrée.

Pour le reste, rien à redire, construction très solide, c'est assez complet et ça ne chauffe pas.

Pas de problème. On comprend vite comment ça fonctionne. Il est quand même conseiller de lire le manuel (exhaustif)pour ne pas faire d'âneries et claquer la tête d'ampli. Il ne connaît pas le français, mais tout le monde ne peut pas être cultivé et puis les manuels, ça parle portugais souvent.

L'engin est très transparent. Il ne mange pas les aigus et la dynamique, comme tant d'atténuateurs. Par contre, bien qu'il ne chauffe pas, j'ai des doute quant à sa capacité d'encaisser 120 w. J'ai fait le test (tête 120 à fond, atténuation à fond, il n'aimait pas, il produisait des sons étranges. Mais là n'est pas le but. La plupart de temps, il suffit d'atténuer à 40, 15% pour avoir un son excellent. Sinon, faut changer d'ampli.

Sans atteindre la qualité d'un micro devant le hp, la sortie émulée est excellente. Je m'en sers souvent pour repiquer sur scène. Plus de problème de larsen et je suis persuadé que l'auditoire ne perçoit pas la très légère perte de qualité par rapport à un micro.

Je l'utilise depuis un an et demi. C'est cher, mais c'est très solide et ça offre une sortie ligne, une sortie émulée et ça fait loudbox. Pas besoin de cabinet donc. Depuis que je l'ai, je me demande comment j'ai fait pour m'en passer. C'est un accessoire qui se fait vite indispensable. Si on pouvait changer l'impédance comme sur le Marshall (mais qui bouffe le son), ce serait le pied total.