Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google

Sujet Editorial du 20 octobre 2012 : commentaires

  • 17 réponses
  • 13 participants
  • 4 432 vues
  • 10 followers
Los Teignos

Los Teignos

8213 posts au compteur
Admin
Premier post
1 Posté le 20/10/2012 à 01:50:00

Avec près de 90% de parts de marché dans le secteur des moteurs de recherche, Google régnait jusqu’ici comme un monarque éclairé sur l’Internet français, un monarque aimé de tous ses sujets ou presque, quels qu’ils soient : les uns louaient le côté pratique de Google Trad, tandis que les autres passaient des heures à s’extasier sur Google Earth. Et cependant que le navigateur Chrome ou le système mobile Android gagnaient eux aussi du terrain sur la concurrence, que Google rendait toujours plus de services et s’intégrait à toujours plus d’objets autour de nous, on admirait jusqu’à la gestion des ressources humaines de l’entreprise, ou encore la perfection de son modèle économique et ses spectaculaires performances sur les marchés financiers. Certes, on pouvait bien reprocher des choses à ce régime, comme le fait qu’une seule recherche sur son moteur consomme l’équivalent d’une ampoule allumée pendant une heure, mais c’était sans doute là le prix à payer pour bénéficier de services aussi novateurs… et gratuits. Bref, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes d’Huxley jusqu’à ce fameux jour où une doléance en apparence anodine vint assombrir le tableau.

Les gens de la presse papier, sans doute galvanisés par ceux du livre et bien décidés à préserver leurs revenus décroissants depuis l’apparition du web, se demandèrent si, après tout, il était si normal que cela que Google se serve allégrement dans leurs contenus pour alimenter son portail Google News, sans reverser quoi que ce soit à qui que ce soit. Et ils demandèrent aux politiciens français l’instauration d’une taxation des revenus de Google à leur profit… Et c’est à cet instant précis que le visage affable du roi changea d’expression et qu’il tapa de sa royale main sur la table des non-négociations : « Si vous ne voulez pas me donner gratuitement du contenu en échange du trafic que je vous apporte, je peux tout aussi bien vous déréférencer de mon moteur ! De la sorte, vos contenus seront invisibles pour 90 % des internautes français et on verra bien, alors, qui a besoin de qui ! »

Une colère surprenante de la part d’un monarque aussi bienveillant et qui, comme toutes les colères, cache évidemment une peur : si tous ceux qui produisent du contenu en France, qu’ils soient des médias en ligne, hors ligne ou simple bloggers, se mettaient à réclamer une part du calorique gâteau de Google, force est d’admettre que l’entreprise courrait droit au désastre, à plus forte raison d’ailleurs si d’autres pays imitaient la France… Du coup, le moteur de recherche préféré des Français joue la carte de l’intimidation pour mater la révolte. Car, au cas où vous ne le sauriez pas, déréférencer un site d’un moteur qui a 90 % de parts de marché, c’est le condamner à une mort certaine. Un site comme AudioFanzine, en tout cas, n’y survivrait pas…

Et en même temps, si tous les producteurs de contenu devaient fuir Google, il ne resterait à notre bon roi qu’un algorithme tournant dans le vide pour seul royaume. Car Google, à de rares exceptions près, ne produit aucun contenu…

Du coup, sans pour autant cautionner l’idée de la taxe qui pourrait s’avérer être un projet aussi saugrenu et inapplicable que la loi Hadopi, mais sans pour autant la condamner non plus, on ne manquera pas de suivre ce débat qui pose pas mal de questions sur les dangers d’un tel monopole, et sur le côté République bananière qu’a notre Internet actuel, régi qu’il est à 90 % par des gens que nous n’avons pas élus, dont nous ne savons rien et dont, a priori, nous n’avons rien le droit d’exiger. Google n’est sans doute pas le mal incarné. Non, évidemment, car le mal incarné, ce sont ces 90 %. Et histoire de ne pas laisser brûler une ampoule électrique une heure à chaque recherche, ça vaut peut-être le coup d’essayer des alternatives, non ?

En tout cas, j’espère nous ne serons pas déréférencés à cause de ce simple édito, parce que j’ai encore quantité de choses à vous présenter cette semaine, à commencer par les tests de Red Led et de ses hommes : celui du Krome, la nouvelle workstation Korg sanctionnée d’un award qualité/prix, celui de la tête d’ampli guitare Jim Root Terror d’Orange, et surtout ce triple test des EQ Oxford EQ Sonnox sur 3 plateformes différentes : PowerCore, UAD-2 et Native. De quoi remettre pas mal de pendules à l’heure sur le terrain du son, comme sur celui des prix et de la soi-disant puissance des systèmes DSP.

Et puis il y a autre chose encore, quelque chose qui est peut-être un détail pour vous, mais pour nous qui veut dire beaucoup : l’espace Médias, une partie importante d’AudioFanzine, vient de subir une grosse refonte : une refonte technique, une refonte ergonomique et une refonte fonctionnelle.

A quoi ça sert ? Bêtement, à partager des médias : photos, vidéos, sons, documents. Pourquoi l’avoir refait ? Pour que ce soit plus simple et plus puissant : upload par lots de photos ou de sons avec des interfaces plus simples, possibilité d’agréger des vidéos en provenance de Youtube, Dailymotion et Vimeo, nouveau player audio façon SoundCloud, avec la petite forme d’onde qui va bien… Bref, ça fait un moment qu’on travaille dessus, et même s’il reste bien des choses à faire encore, on n’est pas mécontent d’avoir accouché de la bête, en sachant tout ce qu’elle va offrir en terme de richesse dans vos échanges. A l’heure où je vous parle, on dispose déjà en base de plus de 385 000 images, 21 000 vidéos et 4 300 fichiers audio. Et c’est un début, car maintenant, c’est à vous de jouer : si vous souhaitez documenter le son de telle guitare, proposer une photo de tel micro ou partager une chouette vidéo trouvée au hasard de vos déambulations sur Youtube, faites-vous plaisir !

Sur ce, bon week et à la semaine prochaine.

Los Teignos

From Ze AudioTeam

PS : Il vous reste moins de deux semaines pour proposer votre mixage du titre de Will Knox dans le cadre du concours Avid/Puremix. Et au vu des plus de 2000 réactions que l’affaire a suscité, il serait bien dommage de ne pas profiter de l’occasion pour apprendre quantité de chose sur le difficile art du mix.

 

__________________________________________________________________________________
Le GIEC chiffre à 3,3 milliards le nombre de victimes du réchauffement climatique. On en parle ?

 

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Karl Dekos

Karl Dekos

2982 posts au compteur
Squatteur d'AF
2 Posté le 20/10/2012 à 02:23:56
Merci Los Teignos (dont j'adore la clairvoyance, l'aisance d'écriture et l'esprit caustique malgré certaines critiques ailleurs...) de nous rappeler que Google est devenu un empire de l'information et que cette notion même en dit long sur le vrai pouvoir dans notre début de siècle.
Pour une fois je suis entièrement d'accord avec cette "petite hypothèse anodine" d'une possible alternative...;)
Parlons discrètement mais pensons très fort.
Ou bien retournons lire ce qui est arrivé aux batisseurs de la tour de Babel.

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

BodyPercu

BodyPercu

326 posts au compteur
Posteur AFfamé
3 Posté le 20/10/2012 à 08:59:11

Très bon ( excellent, même) édito; d' ailleurs, comme d'ab...

Sinon il ne manque un point important sur la refonte de l' espace média; à savoir : une option "recherche" . parce que trouver une vidéo parmi 21196, c' est un peu chercher une anguille dans une fiotte de groin icon_facepalm.gifheadbang.gif

( ou alors j' ai pas vu)...

Bon we à toi LT et encore merci icon_wink.gif

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Anonyme

Anonyme

Ce membre n'existe plus
4 Posté le 20/10/2012 à 11:00:20
Pour ma part google est tout simplement proscrit de mon foyer. google n'est qu'une grosse régis publicitaire dont le moteur de recherche n'est qu'une facade. Il suffit de pointer son curseur sur n'importe quelle pub dans la plupart des pages web, dans l'adresse qui apparait dans la bulle on y verra entre deux slash "/googl/". Le moindre logiciel gratuit, on essaie de te refourguer la barre d'outil, chrome. En ce qui me concerne j'utilise bing, bien plus convivial et mes recherches aboutissent toujours très rapidement quelque ce soit le support. Je constate aussi que la plupart des pc que je remet à flot sont hyper pollués par les recherches sur google, où des personnes qui cliquent sur des encadrés by google, et se retrouvent avec des espions à tous les étages, et met le pc à genou.
Certe dans mon message, il y a du point de vue mais aussi du factuel pour l'avoir vécu ou lu dans des magazines avec pignon sur rue.
Personnellement je vis très bien sans google.

[ Dernière édition du message le 20/10/2012 à 11:01:28 ]

Splonge

Splonge

963 posts au compteur
Posteur AFfolé
5 Posté le 20/10/2012 à 11:11:27
Quitte à se lancer dans une analyse critique du pouvoir technique et de la domination économique de mastodontes comme Google (qui, au passage, ne sont gratuits pour l'internaute que parce que leur fonctionnement leur permet surtout de brasser de milliards en bourse) allons-y carrément !
Pourquoi ne pas évoquer la possibilité d'un service public de l'internet ? Qu'est-ce que ça aurait de si horrible ? Avant qu'on démantèle, fasse sous-traiter et, finalement, qu'on privatise France Telecom, c'était bien un service public, non ? Pareil pour EDF, etc.
Soyons fous : imaginons un gouvernement qui aurait l'audace de proposer un tel projet, mais aussi un pôle public de l'énergie, de l'eau, un pôle public bancaire, un service public de l'emploi qui renverrait à la niche toutes les boîtes d'intérim qui se gavent comme des tiques sur le dos des intérimaires pour des missions de quelques heures seulement... Ce gouvernement-là imposerait non seulement sa force face à la finance mais créerait de l'emploi.

La tradition, ce n'est pas vénérer les cendres mais transmettre le feu. (Gustav Mahler)

 

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

nero

nero

4112 posts au compteur
Admin
6 Posté le 20/10/2012 à 11:19:36
Citation de BodyPercu :
Très bon ( excellent, même) édito; d' ailleurs, comme d'ab...
Sinon il ne manque un point important sur la refonte de l' espace média; à savoir : une option "recherche" . parce que trouver une vidéo parmi 21196, c' est un peu chercher une anguille dans une fiotte de groin
( ou alors j' ai pas vu)...
Bon we à toi LT et encore merci

Tu peux utiliser le moteur de recherche général du site (dans la barre noire en haut de toutes les pages). Ensuite, choisis l'onglet "vidéos" :bravo:

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

BodyPercu

BodyPercu

326 posts au compteur
Posteur AFfamé
7 Posté le 20/10/2012 à 13:37:08

Merci Nero d' avoir pris la peine de me répondre ;-)

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

gratophile

gratophile

1 post au compteur
Nouvel AFfilié
8 Posté le 20/10/2012 à 14:51:45
Bonjour, que de rage accumulée depuis des semaines : je suis toujours d'accord avec les éditos qu'édite Los, mais pour une fois non !

Il n'est pas si loin le temps (et même encore là) où on pleurait parce qu'on n'était pas, ou "toujours pas" référencé par Google ou autre d'ailleurs. On cherchait des articles "10 conseils pour se faire référencer" ... On exige que les moteurs nous trouvent vite et bien, mais attention : sans fouiller dans nos affaires, et avec des ingénieurs qui bosseraient gratos, sur des ordinateurs volés, alimentés par des éoliennes à 3 millions la pièce et vent permanent gratuit.

Si un jour Google nous envahit moins, ce sera un autre, n'ayez crainte, tant qu'on aura besoin d'un moteur de recherche. D'ailleurs, dans cet édito-même, on fait 2 fois référence positive à YouTube détenu par le même Google. Je remarque sur le site d'Audiofanzine qui a oublié de balayer le bouton bleu devant sa porte : "Se connecter avec Face de bouc" (peut-être plus pire). Et les petits boutons "G+" et "YouTube" aux cotés des boutons "f" et "t". Et juste à côté, une pub relayée à l'aide de googleadservices.com... Alors un peu de décence, ou même d'essence juste pour rouler sur le net. On veut que tout soit "gratuit" de la part des autres, mais pas de notre part...

Je me souviens d'un livre vu en solde l'année dernière "Les 100 meilleurs sites Internet", veut-on qu'on passe à "Les 100 000 000 meilleurs sites internet" sur papier, et là il sera pas gratuit ce bouquin là, avec mise à jour toutes les minutes. Et l'ampoule soit-disant brûlée une heure à chaque recherche, elle le restera, juste sous un autre nom. Ou bien j'achète le livre des meilleurs sites, et ce sera une branche d'arbre coupée à chaque recherche. Comment reprocher à Google de ne pas produire de contenu ? ce qu'on lui demande c'est de faire connaitre Notre contenu ! C'est pas parce qu'on entend connerie sur connerie dans le poste, qu'on est obligé de tout gober. Tout ça pour "gagner" à infliger à G. une amende de 10 dollars à mon échelle. Perso, je ne crache pas dans la soupe, celle qui m'a permis, entre autres, de découvrir Audiofanzine...

Bon week-end quand même Los, ainsi qu'à tous les Audiofanziniens, je continuerai à te lire !

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

trash-o

trash-o

1235 posts au compteur
AFicionado
9 Posté le 20/10/2012 à 15:11:36

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

milsabords

milsabords

1235 posts au compteur
AFicionado
10 Posté le 20/10/2012 à 21:02:46
encore un excellent edito. rien à redire.

simplement merci à los teignos.

En france on a du pêt drôle , mais on a pas d'idées.

CANIGOU ...C'EST  FOU !!!

un jour ton tour viendra

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.