Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google

Sujet Titre sur une BO.kel type de conrat et combien?

  • 14 réponses
  • 5 participants
  • 663 vues
  • 1 follower
yendou

yendou

158 posts au compteur
Posteur AFfiné
Premier post
1 Posté le 18/01/2005 à 02:13:43
ON nous propose de faire figurer un de nos titre sur la BO d'un film distribue en amerique du nord et en europe, dont la bo sera vendu separement dans ces memes regions. je sais ke le budget BO du film est assez important.
D apres vous kel type de contrat convient le mieu, et kel budget dois t on demander sachant k'on aimerait reenregistrer le titre...combien se vend un titre dans ces conditions? kk un a deja connu ca?

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

d-jpp

d-jpp

93 posts au compteur
Posteur AFfranchi
2 Posté le 18/01/2005 à 02:33:31
Vendre un titre ....titititi tres dangeureux
Si il n'est pas lié à une close de non esclusivité !!

les droits sont cédés uniquement pour l'usage de bande sonore et de compilation dans la forme esclusive qu'elle prend dans la vertion sus enoncée

Elle ne preconise en aucuns cas l'usage ulterieur que vous pourrez en faire à titres personel
En fait il faut exsclure tout droits d'exclusivité quelconque

D'accord si le film foire vous touchez quand même c'est bien, mais ci c'est un block-buster vous l'avez dans l'os
Il vaut mieux négocier sur la base d'un faible % sur les ventes et toucher toute ça vie
Rester possesseur des droits que de toucher relativement au depart et ensuite voir les autres se Gaver sur son dos
Argument psycologique est de dire qu'en prenant une participation sur le résultat on apporte ça contribution à la réalisation du film
(A voir avec l'importace du producteur ( indépendant ou major ))

Avec le % vous pouvez rtécupérez vos billes àprès

J'ai même vu des auteurs poursuivit par des prods pour avoir interprétés leur propres oeuvres sauf que les ayant vendus à ces dits prods elle n'etait plus la propriété de l'artiste

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Akane

Akane

208 posts au compteur
Posteur AFfiné
3 Posté le 18/01/2005 à 11:22:38
Cela depends du pays non ? car en France, un auteur reste auteur. C'est le droit moral, inalienable, et meme un contrat stipulant le contraire est caduque.
Apres cela depends de la legislation (et donc du pays) je supoose.

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

ratafiole

ratafiole

2060 posts au compteur
AFicionado
4 Posté le 18/01/2005 à 12:53:23

Citation : faut exsclure tout droits d'exclusivité quelconque



je ne partage pas ton avis. à mon avis un contrat de licence exclusif pour une durée limitée serait une meilleure idée. si tu fais un contrat non exclusif, tu sous-entends que pendant la période où le distributeur distribue ton oeuvre, tu te gardes la possibilité de l'exploiter par ailleurs, concurremment, par exemple sur des compilations, et je ne pense pas que ça lui fera vraiment plaisir.

en revanche tu peux inclure une clause disant que tu te réserves le droit de faire figurer le titre sur ton futur album, en lui proposant une option sur l'album (si c'est un vrai distributeur ou une major).

dans la mesure ou le film va gravement promouvoir ton titre, il est probable qu'il voudront palper s'il ya une exploitation single, album, c'est pour ça que je ne crois pas trop à l'exploitation non-exclusive.

ou alors tu proposes une licence non-exclusive (s'ils sont d'accord), en contrepartie tu acceptes que pour toutes les utilisations futures, figure la mention 'extrait de la bo de..., courtesy of.......", et tu leur proposes un taux de redevances.

tout dépend en fait s'il s'agit d'une licence sur un titre déjà produit ou d'une oeuvre de commande (auquel cas ils financent l'enregistrement et sont propriétaires des masters).
une oeuvre de commande ça se paie cash, avec éventuellement des points sur les ventes.
pour une licence, on deale un taux de royalties, et tu peux demander une avance sur ces redevances.

en fait en ciné je ne sais pas trop comment ça marche. en pub, oui. c'est une somme forfaitaire pour l'artiste (entre 20 000 et 100 000€ et autant pour le label, renouvelable tous les ans si l'exploitation continue.

en fait dans ton truc il y a 2 choses: la synchro, qui se paye cash selon moi, comme en pub. et l'exploitation, qui releve du contrat de licence classique.

si ça se précise vraiment, vois un avocat ou un business affair.

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

yendou

yendou

158 posts au compteur
Posteur AFfiné
5 Posté le 19/01/2005 à 00:27:25
Aujorudh'ui mon notre tourneur qui fait aussi de l'edition nous a conseiller de negocier des points d'editions ( %) ca rejoint vos coneils, c clair que si on arrive a avoir ca on est gagnant. Le truc c'estq ue nous aurions aimé avoir une idée des taro pour ce genre de deal pour pouvoir etudier l'offre qu'ils vont nous faire en connaissance de cause. Personne n'a jamais placer de titre sur une BO?

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Anonyme

Anonyme

Ce membre n'existe plus
6 Posté le 19/01/2005 à 00:41:42
Un bouquin trés bien foutu sur le sujet.

:tourne:

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

yendou

yendou

158 posts au compteur
Posteur AFfiné
7 Posté le 19/01/2005 à 01:12:37
Merci je vais aller le consulter à l'irma mais je pense pas qu'il me renseigne sur les tarifs pratiqués...

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Anonyme

Anonyme

Ce membre n'existe plus
8 Posté le 19/01/2005 à 01:51:20
Effectivement... (j'ai uniquement feuilleté ce livre)
Mais bon, en farfouillant dans tous les sens, tu risques de trouver ton info (notament en allant à l'irma).

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

ratafiole

ratafiole

2060 posts au compteur
AFicionado
9 Posté le 19/01/2005 à 13:19:26
Je confirme il n'y a aucun tarifs dans le bouquin de l'irma

pas ici non plus mais quelques infos interessantes:
http://www.iccwbo.org/home/business_law/cannes_press.pdf

contactes un avocat spécialisé ou un business affair!
ou demandes à ton éditeur, c'est son boulot..

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

yendou

yendou

158 posts au compteur
Posteur AFfiné
10 Posté le 19/01/2005 à 15:19:28
Haaaaaaa mon editeur...j'aimerai bcps le connaitre avant de lui demander...mais pour l'instant ce n'est qu'un inconnu dans les bureuax de sony atv..emi..wagram...mais je le trouverai mdr. merci pour l'article..mais ca n'a toujours aps resolu mes histoires de taro...

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.