Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou

Tutoriel : Protéger ses œuvres au moindre coût.

Par jubjub le 07/09/2006 - (Tout public)
< Tous les tutoriels & astuces

Introduction

Pour se prémunir des plagiaires ou des usurpateurs, authentifier la propriété intellectuelle d'une oeuvre est un point à ne pas négliger dans le monde de la musique.

Si la chose peut se faire en recourant aux services de la SACEM, de la SNAC, d'un notaire ou de l'INPI (via l’enveloppe Soleau), il existe aussi un moyen simple et très peu couteux de prouver que vous êtes bien l'auteur ou le compositeur d'une musique ou d'un texte...

Étape 1

Transférez vos créations musicales sur un support de stockage : cassette, DAT, MD ou CD-R.

Joignez les premières notes de chaque chanson pour plus de sécurité, voir les partitions complètes ou des fichiers MIDI, et les paroles s’il y en a.

Étape 2

Rendez vous au bureau de poste la plus proche.

Envoyez le tout à votre propre adresse en recommandé avec accusé de réception.
en vous assurant que le bandeau d'accusé de réception soit collé sur le rabat de l'enveloppe (de manière à faire office de scellé).

Étape 3

A la réception de l'enveloppe, surtout n'ouvrez rien.

Le recommandé 'scellé' et son avis de réception sont autant de preuves à conserver : il portent votre signature et sont datés par le cachet de la poste.

En cas de violation de la propriété intellectuelle, vous n'aurez qu'à faire ouvrir cette lettre par un huissier de justice ou un notaire.

Conclusion

Vous pouvez ainsi, pour quelques euros, protéger autant d’œuvres que vous le souhaitez.

Si la chose ne remplacera pas les services de la SACEM qui veille, entre autres choses, à ce que vous soyez rémunéré lors de la diffusion de vos oeuvres et met à votre disposition des services juridiques, elle constituera une preuve recevable par un tribunal en cas de litige...
  • Gracovetsky Music 227 posts au compteur
    Gracovetsky Music
    Posteur AFfiné
    Posté le 17/03/2015 à 18:56:47
    Pour ceux qui lisent ça en 2015 il y a une structure qui s'appelle SNAC. Elle se charge sans inscription ni condition de protéger,moyennant finance des oeuvres intellectuelles via une grille tarifaire bien précise.
    35 euro pour 4 oeuvre musicales (paroles et musiques) OU 8 texte cours OU un texte long (scenar ou roman...) etc...
    C'est très intéressant de par l'absence de conditions pour se faire protéger légalement par une structure reconnue. La protection est valable 5 ans et est assez facilement reconductible.
  • BIRAUD Frederic 281 posts au compteur
    BIRAUD Frederic
    Posteur AFfamé
    Posté le 18/03/2015 à 02:12:25
    Ouais, et c'est bien de le souligner ici.
    Toutefois.
    Neanmoins,
    Etc...
    Ca va tant que tu n'as que 4 oeuvres à declarer, 35 euros, normalement, on s'en remet.
    Mais des qu'il y en a 8, ca monte deja à 70 euros.
    Quand on voit rien que dans la section compo le nombre de gars qu'en affichent plus d'une 20aine, la facture risque de monter assez vite, sauf à se contenter de 4 compos (mais ca, c'est toujours pareil, les gars ils en font une, pis deux, pis quatre et apres, tu peux plus les arreter et pendant ce temps, le compteur tourne).
    Bon, retour à la vieille envellope.

    Encore faut il qu'elle soit envoyée en recommandé,
    et pis cachetonné correctement (à la cire, à l'ancienne).
    Sauf que...
    cette protection n'est valable (pour peu qu'elle le soit) que tant que l'envellope n'est pas ouverte.
    Autrement dit, faut s'envoyer une envellope par titre (eviter tout l'album dans la meme envellope, sinon, on peut se defendre pour le premier morceaux plagié et apres, c'est open bar pour les autres).
    Le recommandé etant à 4.50 euros (sans compter qu'il vaut mieux en envoyer 2, parce moi qui suit un malin, si je veux plagier quelqu"'un, j'envoi un pote le faire en premier histoire de pousser au decochetonnage et, une fois que c'est fait, j'arrive type 2eme effet kiss-cool et la, ca sera pour ma pomme et pour personne d'autre).
    Bref, la aussi, c'est pas gratos, à defaut d'etre sur de rien.

    Non, je vais vous dire ce que je pense, tant qu'à depenser de la tune puisque de toute facon va falloir en lacher, le mieux, c'est la declacaration SACEM, suivi du pressage (par soi meme, on va pas attendre que bobonne elle se decide) via formulaire SDRM oblige d'un certain nombre de CD (on n'est pas obligé d'en graver 15000) chez un presseur agrée d'un minimum de 5 titres (chiffre à verifier), et... on est inscrit à la SACEM.
    Cout 120 euros (c'est ce que ca m'a couté à moi il y a environ 5 ou 6 ans). + les frais de gravure du disque (mais on peut toujours en revendre à quelques potes, )Les frais SDRM nous revenants (amputés mais nous revenant.

    De nos jours, la SACEM n'est plus un organisme qui interdit la diffusion comme c'etait le cas auparavant, ils bouffent plus ou moins au ratelier, on peut etre SACEM et diffuser sur soundcloud ou youtube, en gros les endroit où on a une chance de pouvoir etre ecouté, je ne dis pas que c'est le cas partout, mais bon ca va, en 2015, si je ne peut pas mettre un titre suir radio trifouilli, tant pis pour moi).

    Rappel, ils ne sont pas la pour "proteger" les oeuvres, juste pour en recolter les droits
    Ca, c'est clair
    En gros pour se faire de la tune,
    Ca aussi, c'est clair,
    et ils s'en font, c'est leur boulot,
    Mais l'un ne pouvant se passer de l'autre, au final, un depot chez eux est le plus sur moyen de pouvoir garantir sa paternité, et ce, sur une longevité superieure à 5 ans.
  • #Houba 6033 posts au compteur
    #Houba
    Membre d'honneur
    Posté le 18/03/2015 à 16:40:45
    La meilleure protection juridique pour une œuvre c'est de la publier (la rendre publique) et c'est gratuit. Publiez par exemple sur youtube, ajoutez en commentaire le symbole (c) de copyright suivi de l'année et de votre nom, demandez à quelques potes de faire des commentaires (datés) et c'est blindé pour pas un rond! Bien sûr comme on m'en a fait la remarque youtube peut faire faillite ou un crash mondial des serveurs tout effacer mais ça me semble aussi probable qu'une chute de météorite.

    Après, aucune protection aussi solide ou coûteuse soit-elle n'empêchera jamais quelqu'un de vous plagier ou même de pirater vos enregistrements et de les commercialiser sous un autre titre et nom d'artiste comme un membre d'AF en a fait les frais récemment. Et là tout est question de chiffres. Le faussaire est généralement à l'étranger, dans un pays non francophone où la justice est peu accessible. Donc, à moins d'avoir la Rolls des assurances juridiques, si ça existe, personne ne vous aidera pour récupérer 200 euros de droits, sans doute même pas la sacem. Si c'est 20 000 euros par contre...

Vous souhaitez réagir à cet tutoriel ?

Se connecter
Devenir membre
cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.