Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou

Tutoriel : Bien placer le micro devant l'ampli guitare?

Par Spawn-X le 09/05/2013 - (Tout public)
< Tous les tutoriels & astuces

Disons le de suite, placer un micro devant le haut-parleur d'un ampli guitare, surtout si ce dernier est réglé en son saturé, relève de l'arrachage de cheveux pour celui qui manque d'expérience dans ce domaine. Mais il existe une astuce radicale dont les résultats sont quasi-parfaits. Suivez le guide et vous n'aurez plus jamais à regretter votre placement de micro.

Partons du principe que vous agissez seul (aucune aide humaine possible) et que vous possédez le matériel suivant:

  • Une guitare
  • Un ampli
  • Très important: Un looper (type RC-2 Boss ou bien intégré dans un multi-effet: Si vous n'en possédez pas, pensez à la rubrique Petites-Annonces d'Audiofanzine)
  • Un système d'enregistrement opérationnel (soit un système à base d'ordinateur+interface audionumérique, soit un système autonome type ministudio numérique genre Boss BR quelque chose par exemple)
  • Un bon casque (le mieux dans notre cas étant un modèle "fermé" le plus "hermétique" possible pour s'assurer au mieux de n'entendre que ce qui sort du casque et rejeter au maximum les sons environnants)
  • Éventuellement, une rallonge pour casque histoire de pouvoir se déplacer aisément dans votre "studio" en gardant le casque sur les oreilles. Ce dernier point est très important, et vous allez vite comprendre pourquoi en lisant la suite.

Ok, commençons par la configuration de tout ce beau monde:

  1. Guitare connectée sur input du looper
  2. Output du looper connectée sur input de l'ampli

Ça peu sembler idiot de le préciser, mais dans l'exemple qui nous concerne, le looper n'a pas vocation à être utilisé comme il est censé l'être habituellement. En utilisation "musicale", le looper se place plutôt dans la boucle d'effet de l'ampli de manière à permettre, par exemple, l'enregistrement d'une boucle en son clair, puis, permettre de passer en son saturé pour improviser par dessus la boucle clean mise en lecture (ce n'est évidemment qu'un exemple). Cette utilisation est préconisée pour éviter que l'enclenchement de la disto n'affecte la boucle enregistrée en clean.

Dans notre cas, il s'agit justement de faire le contraire. Le but sera ici d'utiliser le looper pour... vous remplacer dans le rôle de guitariste pendant que vous tiendrez celui d'ingé-son. ;)

La méthode est donc très simple.

  1. Faites votre son saturé sur l'ampli tout en jouant.
  2. Une fois satisfait de votre son, enclenchez l'enregistrement d'une boucle sur le looper et jouez!!! ;)
  3. Lancez la lecture de la boucle ainsi obtenu, et posez la guitare sur son stand pour endosser la casquette de sondier.
  4. Branchez le micro sur votre système d'enregistrement.
  5. Branchez votre casque sur la sortie de ce système.
  6. Paramétrez votre système de manière à pouvoir entendre le signal issu de votre micro.
  7. Enfin, votre meilleur casque vissé sur les oreilles, approchez vous de votre ampli, saisissez votre micro monté sur un pied adapté, et déplacez le au gré de vos humeur face au haut-parleur.

Si tout est correctement configuré, vous devriez alors entendre de manière radicale la façon dont le positionnement du micro influe sur le son obtenu. Le terme "radical" est en effet parfaitement choisi car avec cette méthode, on prend rapidement conscience de ce qu'1 tout petit centimètre de déplacement a une importance phénoménale dans le caractère sonore de notre ampli guitare.

Si vous êtes un peu plus aisé financièrement, vous pourrez peut-être vous équiper de plusieurs micros de types différents et ainsi utiliser cette méthode pour constater quel micro est le plus adapté au son recherché. Si en plus, vous disposez de plusieurs entrées micro sur votre système d'enregistrement, cette méthode pourra tout autant être mise en œuvre pour chercher le meilleur placement pour DEUX, TROIS, voir plus de micro pour une seule prise. A vous le mur du son de guitares façon Butch Vig à la Siamese Dream ;)...

La régie me précise que quelques-uns de nos spectateurs n'ont pas compris qu'ensuite il s'agit de virer le looper pour reprendre la place de guitariste. Le looper n'a ici aucune autre vocation que celle de balancer un son de guitare dans l'ampli pendant les réglages de micro(s). Mais ensuite, on passe à la prise de son réelle en reprenant la guitare pour jouer ce qui doit l'être sur votre enregistrement.

Une variante consistant à utiliser le reamping est tout aussi valable. Il s'agit alors de faire la prise de son de la guitare en DI sur l'enregistreur, puis, envoyer cette piste "DRY" de guitare vers l'ampli. On place le(s) micro(s) devant l'ampli en suivant la méthode décrite, mais cette fois, il s'agit d'écouter la prise telle qu'elle a été enregistrée sur la piste plutôt qu'une boucle "test" jouée par un looper. Pour le reste, c'est la même chose.

Vous souhaitez réagir à cet tutoriel ?

Se connecter
Devenir membre
cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.