Roland GK-2A
+
Roland GK-2A

GK-2A, Autre micro pour guitare de la marque Roland appartenant à la série GK.

Enregistrer un tutoriel ou une astuce

Astuce : GK-x seul = MIDI en sortie?

Par Spawn-X le 10/06/2006 - (Tout public)

... ou pour mon séquenceur???

Définitivement, NON!!!

Le GK, toutes versions confondues, ne sont pas des convertisseurs MIDI.
On parle bien souvent, à tort, de ces micros commes des capteurs MIDI ce qui est un abus de langage assez "grave" (y'a plus grave dans la vie ceci dit...).
Il s'agit en effet, non pas de capteurs MIDI, mais de capteurs hexaphoniques. En clair, il s'agit, ni plus ni moins d'un sextuple micro pour guitare (dans le cas des G1D, GK-2A et GK-3) qui ne sont finalement rien de plus que 6 micros de guitare électrique (1 par corde). Ce qui en sort n'est en rien un signal MIDI mais bel et bien un signal électrique du m^m type que celui qui sort du jack de votre guitare.

-OK, mais alors, je fais quoi moi pour piloter mon séquenceur ou mon multi-effet???

Très simple, il suffit d'ajouter un convertisseur MIDI. Son rôle... ben... tout simplement de reçevoir les 6 signaux issus du capteur hexaphonique, puis, de les analyser, et de les traduire en informations MIDI. C'est sur ce convertisseur que se trouve* le connecteur DIN très connu d'où sortent les signaux midi ainsi créés.

Donc, pour résumer, le système complet se composera alors des éléments suivants:

  • -Un Capteur hexaphonique
  • -Un cable GK
  • -Un convertisseur MIDI
  • -Un câble MIDI
  • -La machine que vous souhaitez piloter...
  • -Et bien entendu, votre guitare (ou basse) sur laquelle vous monterez le capteur.

 

*Mise à jour: 10 ans après la rédaction de ce tuto, il me faut préciser que tous les convertisseurs MIDI ne comportent pas le fameux connecteur DIN5Broches ultra connu dans le monde de la musique comme "prise MIDI". En effet, l'essort de la MAO à généralisé l'utilisation des ports de type USB si bien que de nombreuses machines MIDI ne proposent de nos jours plus la moindre prise DIN5B mais uniquement une connexion à l'ordinateur via USB (cas du GP-10 de chez Roland par exemple). Cet état du marché tend à démontrer que l'utilisation de convertisseurs MIDI est pensée par les constructeurs avant tout comme un moyen de contrôle "home-studio" plus que scénique ce que d'aucun déplorent, moi le premier...