Rickenbacker 4003 - Jetglo
+
Rickenbacker 4003 - Jetglo

4003 - Jetglo, Basse électrique 4 cordes de la marque Rickenbacker appartenant au modèle 4003.

xbassman_K 15/04/2013

Rickenbacker 4003 - Jetglo : l'avis de xbassman_K

"Une légende..."
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Est-il nécessaire de présenter cet illustre instrument ? Vous l'avez vue et entendue aux mains de non moins illustres bassistes... De Rick James à Lemmy en passant par Paul Simonon et bien-sûr Paul McCartney.
Bon une petite présentation alors, car elle est particulière à plus d'un titre.
• D'abord parce qu'elle entièrement fabriquée en érable mis à part sa touche en african rosewood vernis (connu aussi sous le nom de Bubinga), ce qui est finalement assez rare sur des basses de grande série.
• Ensuite parce que son manche est traversant et il me semble d'ailleurs que c'est la première basse électrique à avoir utilisé une telle architecture (mais je peux me tromper).
• Parce qu'elle est équipée d'un double truss-rod.
• Parce qu'elle jouit du fameux Rick-o-Sound qui est une sortie stéréo en plus du classique jack mono.
• Et enfin parce qu'elle a une gueule unique, mythique presque.
Le reste est plus classique mais embarque tout de même une bonne dose de forte personnalité, à commencer par ses 2 micros au son inimitable et son chevalet-cordier assez massif et équipé d'un étouffoir, des contrôles de volume et tonalité pour chacun des micros, d'un sélecteur de micros 3 positions, de mécaniques 2+2.
Ses origines remontent assez loin, car c'est en 1961 qu'est née sa grande sœur la 4001 dont le design est identique, seules quelques modifications concernant l'électronique, le placement su micro grave mais aussi la modification du fameux double truss-rod (officiellement pour rigidifier le manche alors que de plus en plus de bassiste se mettaient à utiliser des cordes à filets ronds à forts tirants demandant plus de tension), feront qu'elle adoptera le nom de 4003 à la fin des années 70, les stocks de 4001 seront eux vendus jusqu'en 83, mais cette dernière a fait depuis lors et jusqu'à aujourd'hui, l'objet de diverses rééditions. Des déclinaisons 5 cordes, 8 cordes ou encore fretless de la 4003 ont aussi été produites.

UTILISATION

Au niveau de la prise en main, cette basse a là aussi une personnalité qui lui est propre, pour vraiment l'apprécier, il faut prendre le temps de la découvrir, de la comprendre, et c'est un processus qui peut être plus ou moins long suivant les bassistes, si bien que certains ne s'y feront jamais ! Presque déroutante la première fois qu'on en essaye une, particulièrement lorsqu'on est habitué aux basses "Fenderoïdes". Les premiers temps on ne se sent pas "à la maison" du tout, mais au fil du temps on commence à piger le truc et là, c'est que du bonheur ! On ne joue plus de la basse, on joue de la "Ricken"... En effet rien n'est comme sur une autre basse sur une 4003 : le manche est plutôt étroit et épais, l'ergonomie pour la main droite est des plus bizarres à cause du capot sur le micro chevalet (certains le retirent, mais je trouve ça moche et personnellement j'ai appris à jouer avec). Question poids, elle se situe dans la moyenne, pas spécialement légère donc, mais plutôt bien équilibrée. Pour finir, je dirais que bien qu'on puisse la jouer aux doigts et même en slap (!), elle ne montre son vrai visage qu'au médiator et avec des cordes à filets plats ! Malgré le fait que ce que je viens d'écrire peut sembler être un défaut, je note ce point avec un 10, car personnellement je pense que c'est une basse unique et exclusive, qui donne beaucoup de plaisir à qui sait la dompter. Pour la petit histoire, j'ai possédé il y a longtemps une des dernières 4001, j'adorais sa gueule, mais à l'époque je n'ai pas réussi à m'y faire si bien que je l'ai revendue. Je l'ai tellement regrettée que j'ai replongé récemment, et là j'ai vraiment pris le temps de la découvrir. Cette fois je sais que je ne la vendrai jamais !

SONORITÉS

Encore une fois, attention ! Cette basse a un son bien à elle, et elle ne chante comme aucune autre ! J'ai bien dit "chante" car elle chante ! Comme je le dis plus haut, c'est avec des filets plats et un médiator qu'on obtient le son typique et si particulier qu'on lui connait, avec un haut-médium aux harmoniques exacerbés, des aigus très équilibrés, des basses profondes, et surtout ce sustain riche et étonnant harmoniquement parlant, le fameux "ringing sustain" comme disent les anglophones, un régal. Il est aussi possible d'avoir une palette de sons surprenante qui va du son McCartney période Sgt Pepper en utilisant l'étouffoir, à un son ultra méchant et agressif façon Lemmy, et entre les 2 il y a un univers de possibilités sonores ! Bon je mets 8/10, car d'une manière générale, elle n'est pas d'une versatilité extrême comme une basse moderne, c'est une basse qui est plutôt taillée pour le punk (il suffit de voir combien de bassistes punk l'utilisaient en 77), le rock et la pop-rock à l'anglaise. Mais rien n'empêche de l'utiliser pour tout à fait autre chose... Du funk par exemple, n'est-ce pas Rick James ?

AVIS GLOBAL

J'ai une collection de basses assez variée, et habituellement je suis surtout un joueur de Musicman Stingray. Mais la Rickenbacker 4003 a pour moi une place toute particulière parce qu'elle est unique, et a une identité forte. Il y des morceaux où je me dis "ça c'est un truc pour ma Ricken", car elle seule est capable de certaines sonorités.
Le seul défaut que je pourrais lui trouver est qu'elle est difficile et délicate à régler, et il est impératif qu'une basse Rickenbacker (4001 ou 4003) soit toujours bien réglée pour sonner correctement. Par expérience, c'est un problème infiniment moins sensible sur une Fender par exemple, qui supportera sans trop de problèmes un réglage approximatif, mais une 4003 sûrement pas ! Si vous comptez en acquérir une, surtout si elle est d'occasion, je vous conseille de faire appel à un bon luthier qui sait régler les Rickenbacker et leurs double truss-rod, car si ce n'est pas le cas on peut se retrouver rapido avec un manche vrillé, et là on n'a plus que les yeux pour pleurer ! À ce propos, la littérature (surtout en anglais) sur le pourquoi du comment du B-A-BA du réglage des Rickenbacker est assez fournie sur le net, jettez y un œil, vous comprendrez de quoi je parle...
La 4003, vu son prix de vente élevé (même d'occaz), fait partie des instruments de luxe, et on ne peut pas dans ce cas là parler de bon rapport qualité / prix, mais tout ce que je peux dire c'est qu'elle mérite le détour. Détour que j'ai déjà fait 2 fois...