Sterling by Music Man Ray4
+

Ray4, Basse électrique 4 cordes de la marque Sterling by Music Man appartenant à la série SUB.

mattrondo 11/05/2016

Sterling by Music Man Ray4 : l'avis de mattrondo

« Bluffante ! »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Matériel :

J'utilise cette basse sur un stack Hartke HA3500 + 4x10 et un combo Ampeg BA-500.
Au niveau des styles c'est assez varié, je joue surtout du pop-punk, aternatif, et du hip-hop. Donc autant dire qu'un spectre assez large doit être couvert !

Lutherie/électronique/finition :

Avant de donner un avis, je tiens à préciser que je dispose d'une série limitée à finition en jabon (toi-même) verni, quand ses soeurs sont construites à base de jabon poli. Sur la mienne, on est du coup très proche d'une finition de jazz bass, tant au toucher qu'au poids et qu'aux qualités acoustiques.

Cette parenthèse close, examinons-la de haut en bas :

- La tête est similaire à une Stingray, arborant cependant une sérigraphie SUB series au lieu du traditionnel logo. Les mécaniques sont les originales open gear type Fender/MusicMan, très solides, elles tiennent parfaitement l'accordage jusqu'au drop D. Le sillet est en os, fort appréciable en terme de sustain au moment de jouer les cordes à vide.

- Le manche est une AUTOROUTE ! En 10 ans, c'est la première fois que je sors une basse du carton et que son manche est parfaitement rectiligne. La finition tout érable le rend également très facile à naviguer. En revanche, le diapason est petit et le manche fin, on se rapproche d'avantage d'une jazz bass. Soniquement, ça n'impacte pas la basse et ça rend service à vous autres les petites mains ^^ Pour ce qui est de l'accès aux aigus, aucun problème.

- Le corps est celui d'une Stingray MM, la top qualité des bois en moins. Les matériaux utilisés ici sont tout de même objectivement bons. Petit cadeau, le trussrod est en bas du manche et non pas sur la tête (comme les modèles pré-Ernie Ball), et son ajustement ne necéssite même pas de clé allen, juste d'une tige métallique. Pratique. Je dis cela sans certitude absolue, mais le chevalet n'est pas exactement celui d'une Stingray, mais il est solide et fait le taf. Autre surprise, l'action est d'usine parfaitement réglée, et, manche érable aidant, je n'ai strictement aucune frisouille. Peut-être hormis le léger buzz des frettes si typique au modèle. Mais je le répète, la basse est jouable dès la sortie du carton.

- Niveau électroniques, pavé humbucker MM designed (identique à celui des Stingray d'usine), mais pré-amp 2 bandes (volume, aigus, basse) différent. Je le détaille plus bas.

- Sur le dos de l'instrument se trouve le cache-pile solide, qui se clipse, dur à endommager.

- C'est du détail, mais elle est montée en Ernie Ball 45-100 d'usine.

Sons :

Entrons dans le vif du sujet ! Peu importe l'ampli utilisé, cette basse a une telle personnalité qu'elle ne perdra pas de sa superbe peu importe la machine. Le micro MM délivre un son exceptionnel, sans exagérer, selon la qualité de votre ampli, on s'y trompera avec une vraie ! MAIS, les réglages sont très durs à maîtriser. En effet, cette basse a un très fort niveau de sortie, et des aigus très prononcés ! Le pré-amp 2 bandes ne permettant pas l'ajustement des médiums, il faudra passer un certain temps à trouver en fonction de son matériel des réglages qui vous plaisent. Personnellement, j'aime les aigus très claquants et mis en avant, mais sur cette SUB il faut s'adapter. Petit conseil, réglez les potards a midi sur la basse, et boostez les médiums sur l'ampli, là vous y êtes. Pas un problème majeur, mais il faut le savoir. En terme de polyvalence, on peut difficilement faire mieux, quoique je doute que les styles doux tels que le jazz y s'y prêtent.. En revanche, pour le slap et le jeu au médiator, oh doux Jésus... Deuxième très léger point noir, le contrôle du volume n'est pas graduel; on passe vite de pas fort à trop fort, mais rien d'insurmontable.

Les + et les - :

+ Le rapport qualité-prix est incomparable : pour 379€ entrée de gamme, on a un instrument qui se rapproche de très près de ses grandes soeurs Stingray. Des matériaux de qualité, et aucun réglage absolument nécessaire.

+ Le son : plus proche d'une vraie Stingray, c'est dur. Les puristes se rendront compte compte tout de suite de la différence, mais pour comparer avec feu OLP, c'est une galaxie au dessus.

- Le pré-amp : il a son charme, mais il est déséquilibré. Il faut apprendre à compenser le niveau de sortie et la balance des aigus élevés.

Photos liées à cet avis

photo