Warwick Fortress Flashback
+
Warwick Fortress Flashback

Fortress Flashback, Basse électrique 4 cordes de la marque Warwick.

Comparateur de prix
Petites annonces
Forums
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
linn134 03/07/2006

Warwick Fortress Flashback : l'avis de linn134

« L'allemande qui voulait conquérir les USA. »
3

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Warwick made in Germany, comme d'habitude.
Fortress One Edition Limitée Flashback
(produite à trés peu d'exemplaires pour les 10 ans de la marque. La majeure partie de ces exemplaires ont été vendus aux USA)

Manche 24 cases, frets medium.
Micros Série Spéciale Anniversary Flashback signés MEC.
Il s'agit d'une combinaison d'un Simple JB au manche et d'un Double JB au chevalet.
Le chevalet est signé Tu-Tek, un Transblock4.
Electronique passive avec volume général, blend, et boost des mediums combiné à un eq bass/high en push-pull.
Manche vissé en bubinga et touche wengé.
Le corps est en érable flammé dont les veines sont renforcées, cela se sent au toucher.

UTILISATION

Un manche autoroute...

Particulièrement confortable, le manche en bubinga est garni d'une touche en wengé.
Parfaitement dessiné, il est agréable, rapide et trés confortable.
L'accès aux aigus est bon, mais ça n'est pas le point fort de cette Flashback.

Ergonomie Warwick

On a le droit de ne pas aimer le design des Warwick. Ce qui était mon cas avant de l'essayer et de l'acheter. Finalement ce dessin un peu branque et mou se justifie par un confort de jeu impressionnant. La grande corne supérieure n'est absolument pas source de gêne.
Trés trés confortable, pas démesurément lourde, bien équilibrée pour le jeu debout et convenant aussi à la position assise.

Une vraie personnalité

Loin des critères habituels, Warwick a su imposer sa propre vision du son de basse.
Si on en retrouve la substantifique moelle dans la Flashback, il faut bien avouer qu'elle ne sonne pas comme les autres !
Ce n'est pas du tout une tare en fait. Ce modèle exceptionnel donne un son que l'on a peu l'occasion d'entendre. Il y a de la Jazzbass, de la Pbass, de la Ricken ... Une basse hybride qui donne un son authentique et sans artifice par ses micros simples (dont le micro chevalet réunit deux exemplaires formants un double) et son électronique passive.

Tout est direct, il faut chercher un peu le son tant le registre de cette basse est étendu.
Une fois la bonne position sur les potards, le son est là, puissant et trés bien défini.
On retrouve ce qui fait la gloire de la marque et sucite les critiques les plus vives : c'est ultra-précis.

SONORITÉS

Cette basse convient à ce que je joue. Et même plus, car elle m'inspire et m'ouvre de nouvelles perspectives.

Je l'utilise sur un petit ampli de training Ibanez (SW20) dont les basses ne sont pas trés présentes faute d'un HP de petite taille. Mais une fois l'égalisation faite, le son est dément. De même, l'essai sur un Commando Trace-Eliott est trés satisfaisant.

Je la branche le plus souvent dans un Préampli/DI GasCooker (à lampes). Le son en resort plus chaud et bourré d'harmoniques, même s'il perd un peu en définition et subit la compression naturelle des lampes. On peut se le permettre sur une basse aussi "chirurgicale".

Ca sonne de toute façon trés précis. Même avec des basses au maxi et des aigus en retrait tout comme les mediums, on sent l'impact du chevalet TuTek.

AVIS GLOBAL

Depuis quelques semaines, je me fais plaisir avec ce petit monstre.

Comme tout est particulier sur cet exemplaire à la limite du custom shop, je ne vais metionner que ce qui me semble avoir un impact sur le son.

Tout d'abord les micros. MEC a produit des micros fantastiques pour ce modèle anniversaire.
On a la précision des simples bobinages avec le gain d'un double au chevalet. Pas de ronflette ou de parasite. Le son est homogène et parfaitement claire. Un lèger crunch est possible en jouant avec les potards.

Ensuite le chevalet TuTek est un monument à lui seul. Un modèle rare, massif et pourtant trés discret de face (de dos c'est autrechose !). Trés réputée pour ses mécaniques, TuTek a livré un exemple de sustain et de précision. La cavité ménagée dans le corps de l'instrument où se trouve encastré le chevalet apporte une résonnance supplémentaire et donne un son plus naturel, plus bois.

La lutherie est aussi de trés haute volée. Il n'y a pas de point négatif hormis l'esthétique. On aime ou pas. Et depuis que je la joue chaque jour, je l'adore !!!

J'ai eu des quantités de basses (Ibanez, Aria, Tobias, Sandberg, Fender, MusicMan...).
Toutes avaient leur points positifs et négatifs, chacune sa personnalité. Celle-ci sonne trés bien, me convient parfaitement et est inimitable tant sa présence et sa précision sont flagrantes. Les autres sont aussi de trés bons instruments, chacun dans leur domaine. Cette Flashback me convient particulièrement et c'est pour cela que je l'ai choisi.

Si j'en trouve une autre, je me jette dessus. Elle est malheureusement trop rare.