Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Ibanez SR300EBL
Photos
1/5
Ibanez SR300EBL
< Retour à la liste des avis
Pucelle_Dabidjan Pucelle_Dabidjan

« Coûte 230 Euros à l'achat, coûte 300 Euros à la répa »

Publié le 28/08/19 à 11:55
Rapport qualité/prix : Mauvais
Cible : Les débutants
Le monde de la guitare et de la basse s'est démocratisé il y a déjà quelques décennies, avec l'arrivée de la production délocalisée à bas prix et de l'automatisation, permettant une augmentation de la qualité ressentie pour une diminution drastique de la qualité réelle des instruments.

Cette basse en est l'exemple parfait. 230 Euros pour une basse, c'est juste incroyablement peu cher. La majorité du prix étant de la marge et des intermédiaires (vous pouvez faire le calcul 230 euros chez le vendeur, moins 30%, moins 30 euros de port, donne le prix du revendeur qui prend aussi 30%, moins tva, moins port de 50 euros environ, donne le prix auquel Ibanez le revend. On est déjà à 25 euros, tu fais la marge de Ibanez qui doit se monter autour des 30% aussi,... on tourne à 17.5 Euros de prix pour l'instrument... à condition que Ibanez n'ait pas sous-traité chez un fabricant coréen ou chinois non-affilié, sans quoi 30% sont là aussi à déduire).

Et, soyons absolument sérieux, 17.5 Euros ne devrait pas être le prix d'une basse. Ceci n'est même pas le prix boutique d'une série de potards biens flanqués. C'est le prix d'un kilo de viande de boeuf à la Coop à Aubonne.

Et nous, on rase les pires arbres possibles pour être le moins cher possible, et on flanque çà sur une basse, et on fait payer les gens pour ça.

Miraculeusement, tout sur cette basse est utilisable. Les potards tournent et restent en place, sans cracher, ils permettent de régler le son avec progressivité, le manche est parfaitement jouable, la basse est équilibrée. "Loués soient les dieux du capitalisme" direz vous ?... eh bien, c'est au plus tard ici que ces derniers vont te prendre par derrière méchamment.

2.45 années d'utilisation, et la basse s'auto-détruit avec perte et fracas. Ca commence avec un peu de jeu et de crachottement dans l'électronique. Et, après un été 2018 - 2019 chaud et étouffant comme on ne l'a jamais eu par ici, eh bien ton manche vrille. Mais pas une petite vrille "hop je vais chez le luthier et il va me stabiliser çà et on en parle plus". Non... Là, c'est "vrillage triple Lutz façon Surya Bonaly tu peux mettre ton manche à la poubelle".

Du coup luthier... et là le luthier il te regarde, il sort ça scie et te dit "désolé mon ami, elle souffre trop, il faut mettre fin à la souffrance". Et là, tu vas demander "mais combien pour la sauver ?!". Et le luthier, calmement, te dis que même si il commande un manche simple chez Warmoth aux USA, t'en a déjà pour 185 dollars sans le port, et que le port depuis les usa va te coûter 100 balles plus la douane. Et là tu comprends que ta basse est foutue. Naze. Kaputt ! A moins de remettre 300 balles dedans, sans garantie que le résultat sera aussi harmonieux au toucher.

Donc, maintenant, revenons un instant à notre calcul de départ. Tu payes ta basse 230 Euros tous les 2.5 ans, ça fait un total de 460 Euros tous les 5 ans, ou 920 Euros tous les 10 ans. (sauf que mon calcul est faux, car la même basse coûte aujourd'hui 290 euros chez Thomann, donc tu vas plutôt être dans la frange 1'100 - 1'200 euros sur 10 ans).

Et là, tu te rends compte que ce n'est plus une bonne affaire. Achète une Fender Jazz Bass Japon ou autre Tokai Hardpuncher ou TJB à 600-1'100 balles en occasion, et le truc tiendra 20 ans en encaissant sagement les méfaits que tu lui fais subir, et elle te le rendra par une meilleure complicité, une meilleure jouabilité.

Mot de la fin :
Cette basse, c'est pour celui qui veut un rasoir BIC jetable pour faire de la basse. Si tu sais dans quoi tu t'engages, elle va raser ; pas super bien, mais ça rasera honorablement. Mais attends-toi à ce que le truc te pète entre les doigts et à avoir ton investissement enterré. Et si ça tient, tant mieux, Halleluia ! Mazel Tov ! Les Dieux te sourient. Mais jusqu'à quand ? Pose-toi alors la question "est-ce que j'ai besoin de ma basse pour des concerts importants que je ne peux pas me permettre de louper ? Est-ce que j'ai les moyens de ressortir 300 euros de ma poche vite fait en cas de défaillance" ? Si ta réponse est "oui + non", cette basse n'est pas pour toi.

(vous remarquerez que j'ai écrit deux fois le même avis, car cette basse existe en gaucher et en droitier. Ma remarque est valable pour l'un comme pour l'autre, vu que les modèles ne diffèrent pas).
cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.