Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Arturia Analog Experience The Player
Photos
1/50
Arturia Analog Experience The Player
< Retour à la liste des avis
l'electron libre l'electron libre

« Un air de déjà... entendu ! »

Publié le 06/05/11 à 02:26
En ce qui concerne ce choix...
Alors, en fait, je cherchais un petit clavier midi (pouvant entrer dans une sacoche pour portable) pour compléter mon petit set nomade : portable/carte son TC... Un petit clavier simple avec juste ce qu'il fallait comme contrôleurs... modulation et pitch bend auraient pu me suffire... je n'avais pas spécialement besoin de plus au moment de l'achat de ce produit qui, pourtant, offre bien plus qu'un simple clavier nomade...
Les caractéristiques techniques qui ont fait pencher la balance vers ce modèle sont : un vrai clavier standard, un aspect robuste, une "molette" pitch bend/modulation, des contrôleurs dédiés et éditables... la banque de son en "petit plus"...

Au niveau connectique, nous avons donc : une prise USB (qui suffit à alimenter le clavier : pas besoin d'alim), une prise pour une alim 12v (au cas où), une prise midi out et une entrée jack pour y brancher une pédale de sustain...



UTILISATION

Pour ce qui est du clavier, le toucher est très agréable...
Etant l'heureux possesseur d'un Trinity (connu pour son très bon clavier), j'avoue que ce petit modèle d'Arturia se défend très bien face à l'ancêtre nippon... chose assez étonnante d'ailleurs !
Dans un premier temps, j'ai eu l'impression que les touches étaient fragiles puisqu'il me semblait qu'elles bougeaient beaucoup, horizontalement parlant... Vérification faîte sur mes autres claviers : c'est le cas pour tous ceux que j'ai en ma possession... sans doute une sorte de "marge" pour s'adapter aux jeux les plus dynamiques...
Bref, le clavier est souple, répond bien à la vélocité... par contre, il lui manque l'aftertouch (les versions "factory" et "laboratory" (respectivement 32 et 49 touches) , elles, en bénéficient)... petit manque un peu gênant pour l'utilisation du clavier avec d'autres softs gérant l'aftertouch mais, concernant le soft associé au clavier, ce manque ne semble pas franchement gênant de par la réponse en vélocité, d'une part, qui donne quand même un peu l'impression d'avoir un contrôle sur le son, et, d'autre part parce que les sons fournis n'en ont juste pas réellement besoin...
Le clavier "claque" un petit peu sur le retour des touches à leur position initiale mais rien de très grave...
Un bon clavier pour un modèle d'entrée de gamme donc... et je dois avouer que j'ai été très surpris d'apprendre que ce celui-ci était signé CME... marque un peu "cheap" et dont j'ai pu tester certains claviers lors de mes recherches et, disons le franchement, ce ne sont pas les meilleurs sur ce terrain, loin de là !

En ce qui concerne le manuel... il est très clair et pas forcément très nécessaire puisque le logiciel et le clavier sont d'une utilisation presque intuitive... d'autant que le duo software/hardware est très bien pensé et fonctionne très bien.
De toute façon, Arturia étant une marque française, on ne trouve pas de traduction un peu "foireuse" comme dans certains manuels de marques étrangères.

Pour la configuration... simple... très simple : le clavier est plug & play et est reconnu dès lors qu'on le met sous tension.
Même si le logiciel n'est pas installé, le clavier est tout de suite reconnu par l'ordi et le séquenceur comme étant une surface de contrôle...

La question n'est pas posée mais sâchez que le logiciel s'installe très facilement mais ne se lancera qu'après avoir entré le numéro d'autorisation que vous devrez aller chercher en vous inscrivant sur le site d'Arturia.

Sur cette version, on ne trouve que 1000 sons, sur les claviers 32 et 49 touches, 3500... histoire de trouver un sens à l'écart de prix entre le 25 et le 32 touches (respectivement 150 et 250 euros...parce qu'ajouter des potards et seulement 7 touches (même pas une octave complète), c'est limite pour justifier la marge)...
A propos des potards justement... sur la version 25, on n'en trouve que 4+1...
Mais le bouton "switch" permet, en fait, d'accéder aux mêmes paramètres que les huits potards de la version supérieur. Idem pour le potard de volume qui est également (après pression du bouton magique) le potard de séléction/navigation (potard type push).
Enfin, le joystick sur la gauche du clavier remplace le pitch bend et la modulation... Mêmes fonctions donc, et une manière intelligente de les "replacer"...
Sur la face avant, on peut également trouver quatre boutons push servant aux snapshots (sauvegarde instantanée du son "en cours" qui reste en mémoire même après avoir éteint le clavier)... ainsi qu'à la sauvegarde de presets utilisateur (bouton "switch" appuyé)...

Pour cette version donc, Arturia nous dit avoir sélectionné les meilleurs sons issus de leur parc logiciel vintage... et bien... je n'en ai pas encore vraiment fait le tour mais je peux d'ores et déjà vous dire que c'est du "gros son" qui sort de cette "machine"... et que la sélection est effectivement plutôt qualitative ! On a presque l'impression d'avoir les vrais synthés sous les doigts... c'est chaud, il y a de la profondeur dans les sons... ! Plutôt la classe, donc...
J'ai d'ailleurs pu comparer quelques sons d'un Prophet V et d'un Minimoog V face au logiciel et la différence n'est pas franchement énorme (d'où le titre de ce post...)...étonnant pour une version logicielle en tout cas... :)

AVIS GLOBAL

Alors, je ne l'utilise pas depuis très longtemps mais assez de temps pour déjà pouvoir donner un avis sur ce "pack tout en un"...

Déjà, il faut savoir que je ne prévoyais pas la banque de sons en plus... je voulais juste un clavier costaud et pratique...
J'ai donc essayé tous les claviers "petite taille" du moment... mais vraiment tous... du moins cher, le nano de chez Korg jusqu'à... celui-là ! Mais en passant également par le microkey, le mini MKP de chez Akai... d'autres de chez Akai... Edirol, E-keys, Prodipe, M-Audio, etc, etc...
La plupart du temps, c'était le clavier qui péchait... particulièrement sur les mini-touches de chez Akai (le toucher du Microkey est nettement meilleur... mais cela ne justifie pas le prix de la bète non plus...ce qui m'a très largement freiné sur ce modèle : 95 euros pour du "tout plastique" en mini-touches... bon, ok, il y a 3 octaves et aucun conccurent... mais quand même !)...
Par rapport à la taille maximale que je m'étais fixée, tout ce que j'ai pu essayer d'autre était nettement en retrait pour différentes raisons : parfois il n'y avait ni pitch bend ni modulation (mini MKP, entre autres), parfois, le clavier était mauvais (voire très mauvais) ou la fabrication générale un peu cheap (avec coque en plastique dont on sait, à vue d'oeil, que cela ne fera pas long feu)...
Avec l'Arturia, on a à faire à du solide... cet engin mesure un peu moins de 40cm de large mais pèse pourtant plusieurs kilos !!!
Alors, évidemment, les flancs en bois, la coque en acier et les touches de taille standard (ou presque standard car elles sont, en fait, plus longues que sur mes autres claviers... mais de quelques millimètres...)...tout ça font que, l'un dans l'autre... ça pèse lourd au final ! Alors, certes, on y perd en "portabilité" mais la robustesse est là et contraste terriblement avec le côté "jouet" des Akai, des minis de chez Korg ainsi qu'avec le coté cheap des autres modèles. Au moins là, on sait que ça va durer dans le temps... et sur ce terrain, je me suis beaucoup posé la question concernant certains claviers !

Ce que j'aime le plus... euh... objectivement ? ... pratiquement tout !
Concernant la partie hardware (le clavier donc), rien à redire : solide, bien pensé, peu encombrant, toucher agréable, contrôles sous la main...
Concernant la partie software, ça se corse un tout petit peu... voir ci-dessous ! ;)
Ce que j'aime le moins... certains presets sont très gourmands en ressource, de plus, pour chaque son utilisé, on doit créer une nouvelle instance !
L'édition de nouveaux presets est assez limitée... dommage même si les presets déjà présents sont de très bonne qualité !

Malgrè quelques points négatifs concernant la partie soft, le rapport est plus qu'honnête : un très bon clavier, robuste, une banque de sons conséquente pour 150 euros... si on considère le prix des claviers actuels ou anciens capables de produire de tels sons, avec cette châleur... si on considère le prix de chacun des logiciels Arturia dont sont extraits les meilleurs sons dans ce pack... ajoutés à l'achat d'un clavier de commande... alors, oui, l'offre est plus qu'honnête !
De plus, comme je comptais, de tout façon, acquérir une bonne banque de sons par la suite, voilà chose faîte... Le logiciel présent dans ce pack vaut, à lui seul, 99 euros... ça me fait donc un excellent clavier de contrôle à 51 euros alors je ne vais pas me plaindre !

Je n'ai peut-être pas encore assez d'expérience pour le dire mais, vous vous en doutez maintenant... si je devais refaire ce choix demain, je le ferai à nouveau !

Voilà... enjoy... ;)

Photos liées à cet avis

  • photo
  • photo
  • photo
cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.