Novation Impulse 61
+
Novation Impulse 61
passe-partout 18/11/2016

Novation Impulse 61 : l'avis de passe-partout

"Les apparences sont souvent trompeuses"
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Sous windows 10 64bits avec un PC un peu ancien (mais évolutif): C2Q 9550, 8 go de ram, SSD.
Live, quelques VSTi, une Focusrite Saffire pro 24.

On est clairement pas dans du haut de gamme, mais la finition est bonne, l'assemblage correct et le ressenti satisfaisant.

Les faders frottent un peu au départ, mais ça disparait vite, les potards sont étonnant à manipuler au début (encodeurs sans fin) mais avec un peu d'habitude (même pas 1 semaine) la réponse dynamique permet pas mal de choses. Ils semblent bien robuste malgré une première impression plutôt contraire.
Les Pads sont nickels, répondent bien et les différentes fonctions sont faciles d'accès et utiles (Arpégiateur, Roll, Clip Launch). Très intuitif.
Les boutons en plastique mou je préfère aux trucs qui cliquent. Les petites leds mériteraient de faire un peu plus la différence entre on et off.
On a la place, les contrôleurs sont facilement utilisable tout va bien, de mon point de vue, de ce côté là.

Le clavier a un touché assez agréable et permet un jeu fluide, peut-être un petit manque de précision (mais là c'est peut-être l'habitude mon piano). C'est pas de la mécanique à marteau, c'est un peu mou et les touches sont en plastique, mais la sensation est bonne, les touches répondent bien à la dynamique, il ne revient pas trop fort ni trop vite. Pas de jeux intempestif entre les touches, les deux molettes sont supers agréables sous les doigts, jouent bien leur rôle et les touches de transpositions sont bien accessibles.
Les 2 seuls trucs que je pourrais reprocher c'est la petite "casquette" en bout de touche qui agresse un peu les doigts sur de grand écartements de doigts et les touches un peu courtes (manque 1,5cm par rapport aux touches de mon piano et ça fait un drôle d'effet).

Le petit truc qui fait cheap c'est la résonance des deux parties dégagées de la carcasse à côtés des faders à gauche et des pads à droite, ça fait pas solide, mais ça semble l'être quand même.

La configuration, pour peu qu'on prenne le temps de se taper le manuel pas bien long, est relativement facile et on arrive vite à faire ce qu'on veut.

Le logiciel Automap a des avantages et des inconvénients. La manipulation du mixeur, des transports, des pistes, scènes, clips et de l'interface générale de live est excellente. Et le tout en sortie de boite pas comme certains concurrents à presque 2 fois le prix...
Le passage aux plugins est plus ou moins heureux dans les configurations proposées, tout en étant pas toujours très stable (version 4.10). Surtout pour les synthés et même ceux du bundle (K-station/Bass station), on tombe sur des choses bizarres. Récupéré les choses n'est pas toujours évident et dépend du VST. (jeu égale avec l'Akai advance)
Pour Kontakt, c'est nickel même si au premier abord je suis resté un peu dubitatif. Un petit tour sur le site de Novation m'a bien aidé à comprendre la logique et en fait c'est nickel.

Les presets midi sont eux facilement customisables et on arrive vite à ce qu'on veux.
L'écran est simple mais donne toujours les infos qu'il faut (nom des pistes, messages midi, valeurs, pages en plus...) et même si il n'est pas toujours lisible il est super pratique.

Les plus:
La qualité générale satisfaisante et plus qualitative qu'il n'y parait,
le nombre de contrôleurs,
Les possibilités
le côté plug & play...

Les moins:
...même si il faut parfois mettre les mains dans le "cambouis" (pas trop sale non plus...)
Les configurations d'usines des VSTi pas toujours folichonne
Les touches qui accrochent les doigts sur certains écartements.

Marrant le décalage des premières impressions qui se révèlent souvent fausses.
Après la déconvenue de l'Akai Advance, je suis super content de ce clavier et je découvre sans arrêts des petits plus qui facilitent le boulot et c'est tout à fait ce que je lui demande. Vraiment content pour l'instant.