Novation Remote 61 SL MkII
+
Novation Remote 61 SL MkII
teomyuz 04/09/2014

Novation Remote 61 SL MkII : l'avis de teomyuz

« tres bon compromis »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Pour moi le plus important pour un clavier midi c'est le clavier. Il faut pouvoir jouer sans être obligé de s'adapter au "mauvaises réponses" qu'un mauvais clavier peu apporter.

Pour avoir eu un akai (tout nouveau et tout neuf) entre les mains quelques temps, j'ai vite compris que ca ne me convenais pas (malgré l'allure d'un appareil haut de gamme et robuste).

Ce qui m'a motivé donc c'est le touché. J'ai pensé que seul un clavier piano 88 touches pouvais me convenir mais n'ayant peu de place et pas plus d'argent a investir je me suis diriger vers le novation. C'est donc un compromis et bien que le toucher n'est pas 'piano', il reste souple et permet de bien s'amuser. Il est très efficace pour les synthétiseur virtuel analogique aussi, s'adapte à tout type de jeux d'instruments virtuel diverses ; finalement c'est ce qu'il me fallait.

Un point négatif : il n'y a pas d'arpeggiator contrairement à l'impulse ou d'autres claviers maître (Akai, Arturia etc). Je suis un peu déçu pour ça.

UTILISATION

De plus, les pads en sois ne m'intéresse pas et heureusement car il sont pratiquement inutilisable sur ce clavier. Ce qui me donner envie ce sont les potards pour avoir vite une prise en main manuel des paramètres de mon instrument virtuel et là je suis combler ! Il y en a beaucoup !
L'écran juste au dessus nous aide à bien les paramètrer : les valeurs s'inscrivent directement sur le clavier et au touché (ce sont des potard sensitif) ont peu les sélectionner.

L'automap n'est pas obligatoir !

Mais il reste pratique.

Dans mon séquenceur l'installation de l'automap annule la possibilité de faire du "learn midi" (avec les clique droit) sur mes instrus virtuel mais le clavier permet de faire sa propre affectation et contourne le problème (il y a un bouton "learn" sur le clavier). Les explications de tout ça sont clair et le mode d'emploi est en Français ! (pas le cas pour les nouveaux Akai et j'était très déçu... on est pas tous super fort dans l'affection du midi !).
Ici, on a même des tutos en vidéo.

Autre détails, la molette de modulation (qui se trouve sur une sorte de joystique avec le pitch) m'inspirait pas confiance. Finalement il est très bien et gros avantage : on peu changer facilement son comportement, il peu sois revenir automatiquement sur sa position sois se comporter comme une molette basique et rester sur la position que l'on aura choisi.

AVIS GLOBAL

En gros :

Gagne de temps considérable avec les tutoriels et le mode d'emploi donner par novation. Automap peu être super ! mais si on le veux pas, on le prend pas et il reste un clavier maitre comme tout les autres.

Clavier super (le mieux que j'ai pu essayer dans cette gamme... demande a bien essayer avec les Nektar aussi car ils n'ont pas l'air mauvais).

Plein de potards sensitif avec déscription de leur état et utilisation sur l'écran du synthé. (Les faders sont aussi sensitif et décrit comme les potards)

Si on considère les pads comme une priorité alors ce synthé n'est pas pour vous !

La matériel à l'air solide même si c'est pas la première impression que j'ai eu.

Au bout de 10min d'installation la première chose que j'ai faite c'est de la musique et ça c'est bon signe ! on est pas esclave de notre machine...