bicarbone 30/03/2015

Kush Audio UBK Fatso : l'avis de bicarbone

« Avoir un gros copain »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
Utilisé sur toute sorte de sources, comme éléments batterie isolés ou drum bus complet, basse, guitare, piano acoustique, voix, il ramène de la vie où il n'y en a pas et calme les ardeurs où il y en a trop. Un peu délicat à utiliser sur le mixbus car danger de punkification outrancière, ou alors il faut être subtil dans le dosage, ou alors pas.

Effectivement, comme dit plus bas, mettre un EQ cheap sur le side-chain avec potard de volume le rend beaucoup plus versatile sinon je mettrais que 4 étoiles.

C'est un précieux allié pour rentrer dans le lard d'une prise trop sage, ou dompter une piste de basse mal foutue dans les intentions dynamiques. Ce n'est pas le tout premier processeur à prendre pour la vibe analogique – un compresseur VCA type SSL semble par exemple plus indiqué comme premier achat – mais sa simplicité d'utilisation et des résultats rapides et musicaux le place en bonne position.

Je l'ai acheté pas cher, donc pour moi le rapport qualité-prix est bon. Je pense que le FATSO tout court (pas modifié par UBK) me conviendrait tout aussi bien. Le hasard a voulu que ce soit cette brune version qui m'échoie, une chose est sûre je la garde dans mon rack où elle tient chaud au Clariphonic et à l'ELectra du même Gregory Scott.