PeterCocteau 05/03/2010

TC Electronic Finalizer Express : l'avis de PeterCocteau

4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Le Finalizer Express est un compresseur/limiteur multibande stéréo . Ce rack 1U généralement destiné au mastering est conçu autour d' un DSP.
3 compresseurs/limiteurs agissent indépendamment sur 3 bandes (Bass,Medium,High) dont les fréquences de coupures sont fixées à 315 Hz et 3,15 kHz par des filtres numériques à phase linéaire.
 De nombreux formats sont disponibles en entrée et sortie:

-entrées et sorties analogiques (Jack) (Conversion A/D et D/A en 24 bits).
-entrées et sorties numériques: S/pdif (opto ou rca), AES (XLR). (16, 20 et 24 bits, 44,i ou 48Khz)

Le signal est fournit en permanence sur l' ensembles des sorties. 
La résolution est par défaut de 24 bits mais le "Dither" permet de convertir en 20 ou 16 bits le signal en sortie sans influer sur les performances internes. 
-Implantation MIDI pour contrôle du volume.
-possibilité de contrôle du volume par fader optionnel (prise Jack)

25 présets non éditables proposent des taux de compressions et des temps d' attaque determinés pour chacune des 3 bandes.

les autres paramètres accessibles par les potentiomètres et boutons sont:

-Normalize: ajuste le seuil général des compresseurs. La compensation de perte de gain en sortie se fait automatiquement.
-Softclip 1: permet la mise en fonction du limiteur globale en amont du traitement multibande.
-Softclip 2 : permet la mise en fonction des limiteurs propres à chaque bande.
-L' équilibre spectrale: chaque bande possède son propre réglage de volume
-L' emphasis ou accentuation: permet d' augmenter le taux de compression d' une bande lorsqu' il est enclenché.
-Fade in/out: permet d' ajuster le niveau général de sortie sans affecter la compression appliquée au signal.



UTILISATION

Je l' utilise en home-studio, son utilisation est simple et efficace.

Même si le mode d' emploi n' est pas très clair, la prise en main se fait très rapidement pour n' importe qui sait se servir d' un compresseur.

Son interface simple permet une utilisation très rapide et agréable à l' usage.

 La partie "vu mêtre" est très lisible et présente à la fois tout les signaux utiles.



Si le compresseur multibande est à l' origine un outil de mastering, l' utilisation du Finalizer peut aussi être très efficace sur un premix ou sur une piste seule. 

C'est une machine très versatile qui est utilisable dans nombre de configurations. Pour ma part je l' ai connecté en S-Pdif sur une carte Motu, je peux ainsi l' utiliser comme compresseur multibande sans "casser la chaîne numérique"... par ailleurs, il me suffit de le bypasser et de selectionner ses entrées analogiques pour profiter uniquement de ses convertisseurs A/D de qualité.





QUALITÉ SONORE

C'est du matériel pro et ça s' entend. Dès son arrivée je l' ai testé sur mes vieilles maquettes d' il y a 17 ans, à une époque où je ne mixais pas vraiment les morceaux, bref des maquettes bien crades... et j' ai jubilé d' en découvrir des facettes insoupçonnées. Le finalizer donne véritablement un côté plus pro, de la gueule aux mixages qui manquent de classe.

Créativement, quand on le pousse, il peut s' avérer redoutable sur tout un tas de sources audio..

Mais après presque un an, je dois avouer que je ne l' utilise pas tant que ça dans mix d ' aujourd'hui car il a un peu trop tendance à bouffer les basses à mon goût. Et c' est là mon grand reproche: le manque de chaleur, les aigus trop flatteurs. Disons que j' aime les choses plus roots...

Néanmoins je l' utilise quotidiennement pour la qualité de ses convertisseurs: ils sont très propres et même si je préfère les D/A de ma Motu qui sont plus ronds, c'est toujours les A/D du finalizer que j' utilise pour numériser un signal.