Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
< Tous les avis Studer 169
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Studer 169
Photos
1/674
Studer 169
anapurna anapurna
Publié le 02/07/05 à 09:50
Petite merveille, petit bijou du passé, grand bonheur 70's
- elle ne se rack pas, mais elle est portative ce qui est très pratique pour s'adapter à des environnements de travail rapidement
- il existe deux versions: la 169 et la 269 respectivement (10 voies 2 bus 1 aux, 14 voies+2aux+4 aux return+ 4 bus + limiter)
- entierement modulaire
- la mienne utilise une broche pour les sorties du bloc master, entrée mic+ entée line XLR, direct out stereo jack
- L'égaliseur possède un low shelf, un semi, un hi shelf
- rapport signal/bruit excellent
- Clipping point +26/27 db (énorme, vos petites mackie tordent à +16db!!!)
- limiter très intéressants, ce sont des vrais murs !!! idéal pour casser vos cretes

UTILISATION

Rentrons dans le détail... j'ai possédé d'abord un 169. Je suis tombé amoureux. Le seul défaut étant vraiment la "trop petite" taille pour faire du front end réellement de la sommation. On rêve de pouvoir éclater plus de pistes pour mieux isoler et faire profiter de la clarté des préamps au mixage.... 10 était pour moi trop peu, trop frustrant... donc j'ai été l'heureux acquéreur d'un 269 (assez rare somme toute), ma console de prédilection... là ça va mieux 14 voies + 4 supllémentaires (niveau line) + double limiter... la configuration générale est assez simple à un petit détail près : la QUADRIPHONIE. Conçu en version 4 bus il s'agit en fait d'un double master quadri : donc c'est assez bizarre pour régler ses panos au début car il faut comprendre comment désactiver la quadri pour resimuler une stereo... Le bouton de Pan est un double bouton... ça devient un avantage dont les créateurs ayant de l'imagination pourront faire un usage excellent
Pour une console broadcast, il faut dire, elle est plutot bien conçu, il y'a tout ce qu'il faut des talk backn deux tapes returns, departs auxillaires... ATTENTION : bien vérifier la présence de direct out qui nécessite une intervention par un technicien car originellement elles ne l'ont pas toutes !!!

SONORITÉS

Ahhhh...
20/20 et encore plus si possible !!!!!
TOUT EST LA, POUR SUR !!!
Je ne vous fais pas de dessin ... il faut se dire une chose : la plupart de ces petites consoles dingues ont été déssosés par des brokers qui vendent des preamps reconditionnés à l'unité... c'est bien dommage, surtout vu le prix .. le stereo reconditionné est usuellement broké vers 1500$, c'est cher, mais vu la qualité du son et la demande (c tres recherché par les ingés sons aux states).... mais voilà !!!!!
et pourtant je suis difficile, j'ai acheté des séries de preamps de différentes couleurs, que du haut de gamme, des 1073 en passant par les telefunken (que j'adore!!)... mais bon... ceux là sont vraiment excellents aussi
la studer a sa couleur, sa clarté, sa chaleur... à tester ... moi j'adore, comment vous décrire cela: c'est assez proche de la Neve melbourne en fait, le son est "smoothy" précis energique mais "pas dur", excellent pour des projets de types jazzy, acoustiques et vocaux... très bien pour traiter une série de micros batteries, on peut retrouver cette pate propre aux batteries 60/70's ambiance WHITE ALBUM des Beatles .... le circuit inventé par Studer est tres particulier sur cette série 169/269 d'ailleurs les modeles suivants 961/962 sont mois interessantes, moins innovantes, plus classiques

En fait pour moi la stratégie d'utilisation est simple : je fais mes prises (généralement 16 micros) j'utilise 12 voies de la studer + quelques preamps bien colorés pour contraster ; je commence à travailler et à taffer dans le tools avec de très bons plugs... ensuite, je lance le mix entier (ou par subs) dans la studer avec deux lexicon cablés là dedans... Paradisiaque ! les artistes que je produis sont tous très contents, la studer permet vraiment de briser cette 'pate' numérique et de redonner de l'energie electrique aux sonorités

Donc
- Rapport signal / bruit de folie (bien meilleur que chez Neve 70's) les preamps ont une peche de fou du à la présence des ampli-op 301 dans le circuit qui ramène une grosse peche
- Coloré sur les entrées mic , transparente en line, globalement très musical
- l'équaliseur est assez simple les shelf sont très puissants, le semi permet de finir le tir d'un eq ou de bien modifier musicalement le timbre, super
- Bus de sommation très clean très transparent, elle tord très loin (+26 db) en clipping point, ça laisse un headroom conséquent et permet d'aérer vraiment et d'avoir un vrai niveau de sortie pour attaquer vos GP9 !!!!

AVIS GLOBAL

Je suis fan pour plusieurs raisons :
- la console est très pratique, pas trop lourde, mobile, idéale pour ramener pour live, ou pour enregistrer les groupes dans leurs studios directement...
- elle fait bénéficier de 14 modules preamps equ au son mortel des années 70's, inimitable à milles bornes de toutes les conneries genre amek ou tla, ressemble à la melbourne, musical, smooth, tres bon rapport signal/bruit
- efficace en prise de son mais tout autant en mix d'où double utilité
- front end dément derriere le tools, suffisante, apporte tout ce qu'il faut pour vraiment donner un plus, donner un réalisme analogique à un travail numérique et faire le summing etc..

-Je l'utilise (169+269) depuis 6 ans
- J'adore les preamps et la clarté sonore
- Ideal pour la sommation
- Tres pratique, vu metres, tape return, départ auxillaires, pas besoin de patch ou de DI etc...

J'ai travaillé sur de nombreuses consoles pro (Lafont, neve bcm10, trident, mci) j'adore la studer, elle est tres compétitve et de la meme envergure mais a l'avantage d'exister en petite version a des prix abordables et d'avoir sous la main plein de preamps pour enregistrer et mixer... Ideal pour ma configuration.. J'avais essayé la neve 542, plus cher, seulement 8 voies, pas d'aux, pas de direct out, qualité sonore médiocre (le pire de neve, preamp equ class B)...

Pour la petite histoire, en fait, la 169 n'est pas une console broadcast à l'origine (elle l'est devenu plus tard) Studer l'a mise en vente pour répondre à la demande de nombreux Ingés sons travaillant pour la musique classique, ou les orchestres jazz... l'idée était de pouvoir placer une console à proximité, dans le choeur orchestrale... aujourd'hui bnon nombre de studios dédiés à la prise de sons symphoniques ou philarmoniques ont toujours leur 269... le nombre d'enregistements de Wagner fait avec ne se compte plus : dédié à l'univers du classique, Studer a mis au point une console irréprochable sur le plan de la qualité audio... ensuite, avec cette réputation, les régies radios des années 70 (RadioFrance par ex) avaient besoin de petites consoles pour lire quelques tapes pour diffuser mais ils cherchaient à avoir la qualité optimale, le meilleur son (mais cela n'existait qu'en 40/60 voies) donc ils ont acheté de la 169, qui n'était pas broadcast à la base, elle l'est devenu malgrè elle !!!!! Les années 90 et le règne du numérique a provoqué une réapparition des 169 sur le marché de l'occase car les régies radios sont désormais 100% num et ont débarrasé leur vieilleries... les brokers s'en donnent à coeur joie et détruisent ces consoles pour vendre leur gloreiux preamp à prix d'or ! HELP ESPECE EN VOIE DE DISPARITION

Voilà
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.