• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
Rom1Son31 22/10/2013

Yamaha CL5 : l'avis de Rom1Son31

« Enfin du (très) bon chez Yamaha! »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Pour des informations complètes, rien ne vaut un petit tour chez le fabricant:
https://fr.yamaha.com/fr/products/proaudio/mixers/digital-mixers/cl/cl5/?mode=model



UTILISATION

Si on connait bien la M7CL, il sera plutôt facile de configurer cette console sans ouvrir le manuel (c'est mon cas donc aucun avis sur le mode d'emploi).
Yamaha a repris à mon gout tous les avantages de la M7CL (accessibilité des parametres, ergonomie, simplicité d'utilisation) mais a aussi évité de refaire les même erreur (gain cranté, son froid...)
Il est très agréable de modeler cette console comme on le souhaite.

SONORITÉS

La qualité sonore de cette console est à la hauteur de ce qu'on attend d'elle.
En plus d'avoir de bon pré-amp, les traitements des entrées sont très efficaces.
Le gros plus de cette console par rapport aux précédente est le "virtual rack".
Il propose 16 EQ graphique en full 31 bandes ou jusqu'à 32 en flex 15 + 8 modules d'effets de bonne qualité + un rack pouvant aller jusqu'à 8 modules "Premium" emulant des péripheriques dynamiques.
Même en utilisant toute les ressources de la console, on n'a aucune perte d'energie (ne serai ce qu'au niveau de l'affichage qui pâtit en premier en général d'une surcharge de console numérique).
Au final, j'ai trouvé un très bon son à cette console.

AVIS GLOBAL

Je n'ai utilisé cette console que 3 fois (2 fois accueilli en façade et 1 fois en retours) et n'ai eu qu'un problème qui aurait pu être majeur: impossible de commander le Rio malgrès un bon adressage, la console le répérai mais c'est tout.
Apres avoir changé maintes fois les adresses console et Rio ça a fini par marcher mais le problème reste très préoccupant.
Je pense que se sera mis a jour prochainement chez Yamaha car après en avoir parlé, le même problème est arrivé à un ami.
En tout cas c'est une des consoles que je recommande sur ma fiche technique désormais, ça veut tout dire!