Behringer Vintage Delay VD400
+
Behringer Vintage Delay VD400

Vintage Delay VD400, Delay / écho pour guitare de la marque Behringer.

Amduscias 11/05/2019

Behringer Vintage Delay VD400 : l'avis de Amduscias

« Un petit trésor trop dénigré... »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
N'y allons pas par quatre chemin : le VD400 est la version Behringer du Boss DM3.

Il s'agit d'un delay analogique : Le son se dégrade lors des répétitions, pouvant se rapprocher en cela des échos à bande, toute proportion gardée bien entendu. Il n'est pas destiné aux amateurs de sons totalement clean, et sera préposé aux delays courts : 300 milisecondes maximum ! Une manipulation est possible pour augmenter ce temps maximum, via un trim pot à l'intérieur de la pédale, mais attention : votre delay le plus court s'en trouvera rallongé, puisque ce trim pot définit en quelque sorte la plage d'action du potard de rate, et pas uniquement sa valeur maximal, ou minimale : L'action sur l'une fera obligatoirement varier l'autre.

Attention donc si vous êtes tentés, ce delay n'est pas comme "les autres" et se placerait même à contre-courant du marché. J'ai d'ailleurs moi-même fait l'acquisition de cette pédale auprès d'un guitariste à qui elle ne convenait pas, en raison de ses caractéristiques et de ses limites. Vous voila prévenus.

Maintenant que nous sommes entre nous, amateurs de vieux sons, parlons donc de cet effet absolument fantastique, au prix tout à fait dérisoire.

Trois potards vous permettent de contrôler la bête : Repeat Rate agit sur le temps de delay, intensity sur le volume sonore du signal traité, et echo, sur le nombre de répétition.

A noter que le "repeat rate" agit à l'inverse d'un potard "time" habituel : partant d'une durée longue, il diminue au fur et à mesure que l'on le tourne dans le sens des aiguilles d'une montre. Ce qui est logique, puisque ce potard règle la vitesse de répétition, inversement proportionnelle, donc, au temps de délai !

En matière d'"intensity", pour un emploi disons conventionnel, mieux vaut rester avec le potard avant la mi-course. Ensuite, c'est le pays des bidouillages sonores et des effets complètement psychédéliques. Jouez une note ou un accord, augmentez le potard d'intensité : Votre note se répétera à l'infini. Amusez-vous alors à changer la hauteur de cette note en faisant varier le rate à la main : Votre pédale devient un instrument de musique à part entière, et si vous rajouter d'autres effets à la suite, type phaser ou flanger, vous vous envolerez vers des destinations sonores absolument inconnues. C'est fascinant et il y a tout un monde à découvrir, pour les fans d'expérimentations sonores : Foncez.

On peut nénamoins opter pour une utilisation bien plus conventionnelle, en restant dans des valeurs d'intensité modérées. Cette pédale d'effet se montre ainsi diablement efficace pour des sonorités old school : Les amateurs de Rockabilly à la recherche d'un slapback chaleureux doivent IMPERATIVEMENT l'essayer. Elle fera également le bonheur des amateurs de Reggae et Dub. C'est aussi une très belle pièce pour le rock psychédélique et progressif, et je me suis offert un petit détour chez Police en ajoutant un chorus, bref, on peut en faire, des choses. L'effet obtenu est toujours très beau et d'une belle chaleur sonore. Il faudra savoir doser les valeurs d'intensité et d'écho, sous peine d'obtenir un résultat trop envahissant, mais une fois l'effet dompté, c'est un véritable bonheur.

Alors oui, évidemment, c'est Behringer, c'est en plastique, comme d'habitude dans cette série de pédales on peut légitimement se poser la question de sa solidité à long terme. Mais en matière de résultat sonore, c'est tout à fait bluffant et e serais curieux de voir un A/B test entre la VD400 et la Boss DM3 qui lui sert de modèle. Je suis pour ma part tout à fait conquis. A tel point que...

... A l'heure où j'écris ce banc d'essai, le prix de la VD400 se situe en dessous de 20 euros. C'est absolument dérisoire pour une pédale de cette qualité... Alors, pour les plus bricoleurs et téméraires, pourquoi ne pas envisager de transférer le circuit dans un boitier en métal, quitte à changer les potards et le switch. Il y a certainement des choses à faire de ce côté là. Et si j'en achetais une deuxième pour tenter...

Photos liées à cet avis

photo