Anasounds High Voltage
+
Anasounds High Voltage

High Voltage, Distorsion Guitare de la marque Anasounds.

Larenion 11/03/2019

Anasounds High Voltage : l'avis de Larenion

« Du gros son ! »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
J'utilise cette pédale d'overdrive depuis un mois.

Avant le concert de louanges sur le son plus bas, je dois dire que malheureusement la perfection n'est pas de ce monde ...



Gestion du volume sonore :

SI vous voulez passer du clean au drive dans un morceau, cette pédale est une vraie galère en terme de gestion du volume sonore. Ça limite sa polyvalence.
Avec une Telecaster , pour avoir un overdrive bien rock, il faut monter le bouton OUT au-delà de 13h (le GAIN étend déjà à fond ...).
Et là, les décibels explosent quand on enclenche la pédale pour passer du clean au drive dans un morceau.
Les autres membres du groupe vous regardent avec de gros yeux, du genre :
" quel malade, va te faire soigner !" ou "tu nous saoules avec ta nouvelle pédale".

Pour réduire un peu ce problème, et ne pas être obligé de trop pousser le OUT, il ne faut pas mettre le potard interne "Voicing" en position extrême grave. Ce potard joue AUSSI sur le niveau max d'overdrive. Il faut le laisser au-moins à mi-course.

Mais ça ne suffit pas pour résoudre ce problème.
Les solutions que j'ai trouvé jusqu'à ajd ; au choix :
- le plus efficace et ergonomique à l’utilisation : il faut que le canal clean de l'ampli soit déjà en léger crunch avant d'enclencher la pédale. Mais alors, au revoir le clean cristallin et pur ; snif ...
- ou utiliser une pédale APRES la High Voltage qui écrase un peu la dynamique. Ça marche bien, mais c’est bien dommage ! Moi j'y arrive avec une Boss Blues Driver. Ça change aussi un peu la couleur du son et le niveau de satu.
- ou utiliser un boost AVANT la High Voltage qu'on laisse tjs "ON". Il y a un SUBTIL équilibre à trouver entre le niveau du potard OUT de la HV et le volume du booster pour avoir un écart de volume "normal" entre votre son clean et le crunch. C'est la solution que j'ai retenue quand je joue en groupe.



Le son :

Alors là mes amis, c'est la grosse claque !

Une clarté et une dynamique de son incroyable. On reconnait la guitare branchée dedans, mais c'est vrai que quel que soit la guitare ou l'ampli, ça sonne Marshall
- donc ce n'est pas la pédale la plus transparente que je connaisse. Mais franchement, le son est tellement bon qu'on s'en fiche et qu'on en redemande.


Le potard OUT (de volume) amène plus d'overdrive que le potard GAIN. Disons plutôt que ce n'est pas le même gain.

Le OUT donne du "thump ou Oomph" et du grondant au son : une attaque brutale, un coup de poing au foie quoi !
Le GAIN lui, ajoute le côté crémeux et de la rage au son.

L'overdrive est d'un naturel ... on entend vraiment les lampes de l'ampli, pas un truc synthétique collé dessus.


En mode boost avec peu de pré-amp à l'ampli et GAIN+OUT sous les 11h, en potardant le TONE, on obtient un son hyper ouvert et très dynamique.
C'est beau, très beau !


Perçage de mix : entre le TONE et le réglage interne de voicing, croyez-moi, vous percerez n'importe quel mix et tout type de tympan !


Le switch BASS donne carrément accès à 2 pédales au caractère différent. Dans les deux cas le son est vraiment super.

Pour finir, le niveau de satu est très réactif à la pression sur les cordes et au bouton de volume de la guitare. J'apprends à jouer du bouton de volume pour passer du presque clean au crunch.


Voilà, si vous avez l'occasion de jouer fort, ACHETEZ et LACHEZ-VOUS !!!
Si vous ne voulez pas déranger Madame ou le voisinage, il faut trouver une autre pédale.