Écoles et formation professionnelle
Forums thématiques Écoles et formation professionnelle
Articles
Tutoriels
  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

Des avis sur EICAR (École Internationale de Création Audiovisuelle et de Réalisation)

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

Faire Play

membre non connecté
Faire Play
4 posts au compteur
Nouvel AFfilié

1 Posté le 16/02/2010 à 12:28:18Lien direct vers ce postSignaler un abus
Bonjour,
Ma fille, de 18 ans, désirerait suivre la filière de 'Réalisation Sonore et Musicale' proposée par EICAR (à St-Denis, dans le 93). Cette formation (voir http://www.eicar.fr/formation-creation-sonore.php), sur 3 ans (à raison de 6.500€/an), débouche sur un 'European Bachelor of Fine Arts'.
Y aurait-il des avis susceptibles de m'éclairer sur cet établissement (je n'ai rien trouvé dans ces forums), mais aussi sur le bien fondé de cette filière ?
Merci d'avance !



Faire Play

membre non connecté
Faire Play
4 posts au compteur
Nouvel AFfilié

2 Posté le 16/02/2010 à 18:35:09Lien direct vers ce postSignaler un abus
Oups, je viens de tomber sur certains liens traitant d'EICAR et que je n'avais pas trouvés tout à l'heure... C'est gratiné...
Je regarde donc ailleurs...

Moonshaadow

membre non connecté
Moonshaadow
46 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 20

3 Posté le 20/05/2010 à 22:34:50Lien direct vers ce postSignaler un abus
Bonjour!

Alors moi j'ai fait la première année en RTSN (Réalisation et techniques sonores numériques) à l'EICAR, donc ce qu'aurait aimé faire ta fille, et j'ai un avis mitigé sur la question :

- Comme toutes les écoles privées, l'EICAR est chère, et son prix parait disproportionné par rapport à l'enseignement. MAIS c'est une généralité qu'on peut appliquer à toutes ces écoles privées (ESRA, SAE ...).
Le matériel est pas toujours facile d'accés pour les 1ères années, ou parfois en mauvais état, mais je pense que c'est pareil partout, beaucoup d'élèves donc beaucoup d'utilisation...

- Ma promotion était surpeuplée (nous étions 40) c'était vraiment catastrophique. La promotion suivante (2009/2010) était 2 fois moins nombreuse, sans doute par souci de régler ce problème.

- Certains profs sont très bons, d'autres peut être un peu plus laxistes... mais en règle générale et qu'importe l'école qu'elle choisira, ce sera à elle d'aller vers les profs en cas de besoin, ou pour obtenir plus de travaux à effectuer de leur part, d'aller vers les autres sections pour leur proposer ses services, d'entreprendre des projets intra ou extra-école...

- Rien ne la formera plus de manière pratique que les stages qu'elle effectuera durant son cursus.

Donc dans tous les cas, il faut avoir la niaque ... je pense que les écoles privées se valent à peu près toutes, cela dépend des sections (avis subjectif : certains préfèreront l'esra pour la réalisation, d'autre l'eicar pour le son, d'autre la sae... ).

En tout cas bon courage à elle, et bienvenue chez les sondiers, ce milieu tellement masculin... Double raison pour se démarquer !

Faire Play

membre non connecté
Faire Play
4 posts au compteur
Nouvel AFfilié

4 Posté le 21/05/2010 à 07:55:14Lien direct vers ce postSignaler un abus
Merci Moonshaadow pour ton témoignage. icon_wink.gif

Folye

membre non connecté
Folye
2 posts au compteur
Nouvel AFfilié

5 Posté le 24/09/2011 à 15:30:52Lien direct vers ce postSignaler un abus
Attention, EICAR vous fait de belles promesses aux opérations portes ouvertes qui n'ont rien à voir avec la réalité. Vous pouvez passer votre premières année sans tourner la moindre chose. Plus d'un élève a quitté l'école pour cette raison. Contrairement à ce qu'on vous dit, on ne vous prête pas le matériel car il n'y en a pas assez, ou alors, il est en mauvais état,ou encore, vous n'avez pas de studio de tournage pour votre court métrage, et il n'est pas rare que les étudiants doivent se le payer eux-mêmes, à l'extérieur. Bref, ce n'est pas une école sérieuse, et trop chère pour ce qu'elle offre. Je conseille de vraies écoles de cinéma telles que l'INSAS ou l'IAD, à Bruxelles, excellentes écoles.

Zacklip

membre non connecté
Zacklip
36 posts au compteur
Nouvel AFfilié

6 Posté le 04/10/2011 à 21:29:00Lien direct vers ce postSignaler un abus
Je sais que le post date de longtemps mais je vouais répondre à Folye , non en aucun cas l'eicar ne ment sur le fait que son point fort est bien le grand nombre de production par ans et sa capacité à disposer le matériel à qui en a besoin ! Bien qu'il est vrai que je me sois tout de suite tourné vers la partie audiovisuelle de ma section realisation sonore et voulu créer des liens dès le début de ma rentrée avec ceux de la section realisation et actorat cela n'empeche que j'ai participer a 11 court métrage de fin d'année des réalisations 1er année + 4 spot pub et 4 bande annonce également des premieres années sans compter les TP ! L'Eicar est je trouve une très bonne école si on sait en tirer le mieux :) bien sur elle à des défauts mais pas tant que ca je vous jure !

Folye

membre non connecté
Folye
2 posts au compteur
Nouvel AFfilié

7 Posté le 12/10/2011 à 22:07:41Lien direct vers ce postSignaler un abus
EICAR est mal cotée chez les producteurs, je vous jure, sur un CV, ça le fait pas ! Et on en a vraiment pas pour son argent ! On est beaucoup trop nombreux par classe, ce qui fait qu'il y a pas de matos pour tout le monde. En plus, on a pas un endroit où se mettre pour déjeuner, ils sont tellement radins qu'ils y a un seul micro onde pour 500 élèves, quand il pleut ou quand ça caille, on doit manger dehors… Pour moi, y a arnaque. Sérieux, allez à Bruxelles passer le concours de l'INSAS -ou IAD- c ce que j'ai fait, y a pas photo ! C'est vraiment top ! Et pour le coup, c'est respecté dans les productions !

Zacklip

membre non connecté
Zacklip
36 posts au compteur
Nouvel AFfilié

8 Posté le 29/03/2012 à 15:53:21Lien direct vers ce postSignaler un abus
A Folye : C'est vrai que parfois le directeur joue le radin pour certains points , je dis pas que c'est forcement le saint Graal mais quand tu est vraiment implique il n'y a aucun probleme pour tourner . Comme je l'ai dis plus haut je n'arrive meme pas a assurer tout les roles de sondiers , mixeurs , compositeurs qu'on me demande a l'ecole tant le nombre de realisations sont faites . Tu dis que ca le fait pas sur un CV pour un producteur mais meme moi qui n'est encore jamais eu affaire a un producteur imagine bien qu'ils s'en moquent de l'ecole mais attendent du contenu de qualite realise ! Et ca que tu sortes de la Femis de Louis Lumiere de UCLA ou de l'Eicar ne change rien , j'ai des exemples de realisateurs deuxieme annees avec qui je tourne souvent qui en sont deja a 4 realisations cette annee ( un spot , une pub , un pasi , un film perso ) sans compter encore leur film ''officiel'' de fin d'annee . Tu multiplies ca par 3 ans et ca fait le noble chiffre de 15 films a montrer a une boite de prod . Je trouve pas ce chiffre ridicule . D'ailleurs pour en finir , je suis pote avec pleins de gens de fac qui arretent pas de me dire qu'ils n'ont meme pas la chance de pouvoir sortir une camera pour des projets internes alors que a l'eicar jarrive a sortir du matos pour des prods externes gratuitement ( - 6800 euros je sais ^^ ) et aussi des gens a l'ists qui m'on dit ne pas avoir pu faire de film en premiere annee alors qu'au meme moment plus de 60 courts metrages par des Rea 1 avaient ete realise a la fin de l'ete dernier . Aucune ne propose de tourner en Red Scarlet des la deuxieme annee d'etudes superieurs egalement ni meme en 5d . Le bemol justement pour moi se trouve dans la pedagogie qui pourrait etre 10 fois plus fourni et precise vu les moyens mis a disposition justement ... si les profs etaient plus motives et nous donnaient des cours plus precis j'aurai meme pas envie de tester d'autres ecoles ^^

aude18

membre non connecté
aude18
1 post au compteur
Nouvel AFfilié

9 Posté le 29/03/2013 à 10:36:40Lien direct vers ce postSignaler un abus
Je sais que le sujet date un peu, mais après trois ans de dure labeur à l'EICAR, je me dois de faire savoir l'arnaque qu'est cette école.

Après mon bac, je voulais faire du journalisme. Pas la patience d'attendre trois ans en fac pour tenter les prestigieux concours, je trouve sur internet l'EICAR, qui propose une formation de "journalisme audiovisuel". Le programme est alléchant : cours de radio, de reportages JT, documentaires...

Mais en réalité, les cours dispensés ne nous ont rien apporté. Tout est fait à l'envers. Notre professeur de "journalisme" en première année était à peine plus âgé que nous, et son boulot consistait à nous foutre une caméra dans les mains, sans nous guider une seule fois, en ne nous disant jamais ce qui n'allait pas. Un très bonne pédagogie, en somme. La plupart des profs étaient comme cela, d'ailleurs. Ils avaient surement été ( bien que j'en doute encore aujourd'hui) de très bons professionnels, mais étaient devenu des profs exécrables. En deux ans de formation initiale, nous ne savons ni filmer, ni monter, ni écrire d'articles correctement.
Dans un domaine qui demande de la polyvalence, nous somme médiocres en tout.
Les seuls moments où l'on a appris notre métier, c'est lors des stages ( même pas obligatoire d'ailleurs).

Parce que c'et aussi ça, l'Eicar, aucun suivi sur le présentéisme, sur les examens. En trois ans d'études, JAMAIS nous n'avons eu d'examens de passage, ou de partiels. Est-ce normal ?

Sur une quinzaine d'élèves, seulement 4 travaillaient.

Alors bien sûr, le diplôme n'est pas reconnu par l'état, et ne le sera jamais, du moins, je l'espère.
D'ailleurs, lorsque je présente mon CV pour des stages ou des d'autres contrats, personne ne connait l'EICAR, et j'ai vraiment beaucoup de mal à défendre cette école
...

Parlons maintenant du matériel. Sur le papier, comme pour les cours, l'école à l'air très bien équipée. Tu parles... Des caméras qui ne fonctionnent plus ( le plus souvent les caméras des apprentis journalistes, d'ailleurs), des plateaux qui datent des années 80, des salles de cours ou 5 ordinateurs sur 10 fonctionnent... la liste est longue...

Cette école est à fuir. en tout cas pour la filière journalisme. Ils n'y connaissent rien. Ils m'ont fait perdre 18 000 euros.

marinp

membre non connecté
marinp
2 posts au compteur
Nouvel AFfilié

10 Posté le 02/04/2013 à 11:58:21Lien direct vers ce postSignaler un abus
Bonjour à tous,
je viens donner mon avis sur cette école car je pense que ça éclairera peut être un peu votre lanterne.
Clairement, cette école ne vaut pas le prix qu'elle coûte aux étudiants.
Pas de réel suivi ni d'intérêts de la part des profs (exception faite de certains)
La qualité de formation est plus ou moins présente selon les cours, certes, mais souvent le manque de matériel se fait ressentir (manque de poste, manque de logiciel, vous êtes souvent 2 devant un ordi) ce qui est tout simplement inadmissible pour une école à ce prix.
Je vous parle même pas de l'administration!! un vrai scandale!
Tout ce qui compte pour eux c'est votre porte monnaie ou votre signature sur les feuilles de présence pour obtenir les subventions de l'afdas :) hé oui!

un collègue a passer sa licence monteur truquiste la-bas (comme moi) mais n'a jamais reçu son diplôme, même après 2 ans!!!

Pour conclure je dirais qu'il ne faut pas faire confiance à ce genre d'établissement privé qui sait se donner une belle image mais qui cache aussi très bien son jeu!
Rien ne vaut une formation dans le public, j'ai passé mon bts audio à Roubaix, c'était un vrai régale et la formation était vmt de qualité!
Un conseil: fuyez cet établissement le plus vite possible! (à part si la formation est gratuite, c'est le cas en licence en alternance, la ça vaut le coût pour mettre un pied dans le milieu pro!)
Revenir en haut de la page