Korg Kaoss Pad 3 KP3
+
Korg Kaoss Pad 3 KP3

Kaoss Pad 3 KP3, Multi-effet DJ de la marque Korg appartenant à la série Kaoss Pad.

Spawn-X 16/07/2012

Korg Kaoss Pad 3 KP3 : l'avis de Spawn-X

« Du bidouillage du bout des doigts »
3

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
-Quels sont les effets, ou types d'effets disponibles ?
Voir fiche technique. Ce serait trop long de tout énumérer alors que le listing est complet dans le manuel de l'engin.

-Sont-ils éditables ?
La question n'est pas totalement adaptée à cette machine. En fait, les effets ne sont pas réellement éditables au sens où on l'entend habituellement lorsqu'on parle de multi-fx. En revanche, le pavet tactile est justement là pour piloter en temps réel certains paramètres selon l'effet activé. Le but est évident, faire varier en direct le traitement audio choisi.

-Via un éditeur Mac/PC ?
Il existe en effet un éditeur logiciel. Mais là encore, il ne permet pas "d'éditer" les effets mais de configurer la machines en ce qui concerne par exemple l'organisation des presets, la gestion des samples (oui, parce que le KP3 dispose d'un "petit" sampler de boucles), ou encore, la configuration des messages MIDI que peut émettre le KP lorsqu'on déplace par exemple le doigt sur la dalle tactile (de loin la fonction qui m'est la plus utile, mais j'y reviendrais).

-S'agit-il d'un modèle rack ou rackable ?
Voir photo. Appareil au format pupitre. Mais bon, il reste toujours possible de le racker en bidouillant un peu ;) ...

-Quelle technologie est utilisée ? (analogique, numérique, à lampe...)
Numérique évidemment... ;)

-Quelle est la connectique ? (Audio/MIDI)
Là encore, la fiche technique est plus qu’éloquente. ;)
Je peux tout de m^m donner un petit avis quant à la connectique audio. En effet, le KP étant à la base plutôt développé pour une utilisation à destination des DJ, le format de connecteur choisi est RCA ce qui n'est as forcément le meilleur choix possible lorsqu'on utilise, comme moi, le KP dans un autre contexte que le DJing.

UTILISATION

-La configuration générale est-elle simple ?
Franchement, y'a rien de très compliqué dans cette machine.

-L'édition des sons ou des effets est-elle facile ?
Voir plus haut.

-Le manuel est-il clair et suffisant ? ...
Oui.

QUALITÉ SONORE

-Les effets sont-ils efficaces, adaptés et suffisamment réalistes ?
Certains sont plutôt anecdotiques là où d'autres sont clairement taillés pour l'utilisation tactile. Les filtres par exemple, bien que loin des standards de l'analogique, font très bien leur boulot. L'effet type slicer est vraiment sympa aussi pour peu qu'on réussisse à le synchroniser correctement sur le BPM.

-Avec quels instruments les utilisez vous ?
C'est là que ça se gâte. Je suis guitariste MIDIfié. C-à-d que je joue à la fois sur du matos de guitariste pour des sons de guitare traditionnels, mais à la fois sur du convertisseur MIDI pour guitare qui me permet de piloter des synthé. En l’occurrence, j'abuse d'un Nord Modular G2 Engine que j'utilise aussi bien comme synthé que comme effet. C'est là que le KP prend tout son sens dans mon système puisque je l'utilise ponctuellement comme effet, mais plus favorablement comme contrôleur MIDI. Et là, c'est plutôt cool. J'utilise par ailleurs un Switchblade GL qui est à la fois un router audio et un mixer et qui me permet d'interconnecter toutes mes machines dans n'importe quel ordre et de changer ce dernier à la volée. Ainsi, il m'arrive par exemple souvent d'utiliser mon looper RC-50 Boss pour enregistrer une partie de guitare, de synthé, ou autre, puis, de modifier le routing audio sans couper la loop ainsi enregistrer pour pouvoir lui appliquer les traitements du KP3. Bref, une belle usine à gaz dans laquelle le KP trouve bien sa place. Mais vous l'aurez compris, mon utilisation du KP est plutôt lointaine de l'utilisation habituelle.

AVIS GLOBAL

-Depuis combien de temps l'utilisez vous ?
Depuis Aout 2007.

-Quelle est la particularité que vous aimez le plus, le moins ?
Les +:
--Évidemment, le côté tactile qui place l'effet au bout de notre doigt. Il est fait pour ça après tout.
--Le format pupitre n'est pas si mal sur un pedalboard ou sur un plateau mobile dans un rack.
--Les fonctions de pilotage d'appareils externes via MIDI. Quand on dispose d'un multi-fx plus sérieux, se servir du KP comme d'un simple contrôleur MIDI sans m^m le connecter en audio peut être un excellent calcul.
Les -:
--Clairement, ce putain d'FX RELEASE qui ajoute un delay calé sur le BPM pour soi-disant fondre la fin de l'effet dans le son dry lorsqu'on relève le doigt du pavé tactile. A la limite, ce delay n'est pas forcément mauvais ou mal venu. Mais le problème, c'est qu'on ne peut pas le squizer définitivement ou preset par preset si bien qu'il revient toujours après rallumage du KP. Un poil agaçant...
--La qualité discutable de certains effets qui sont par ailleurs parfois largement dispensables.