strobo 12/06/2006

Genelec 8020A : l'avis de strobo

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
J'ai décidé de changer ou compléter mes monitors Yamaha NS10m dont je me suis lassé avec le temps (10 ans de bons et loyaux services, mais pas toujours adaptées aux techniques modernes). Souhaitant également réduire la place pris par mon installation, je me suis mis à la recherche de petits monitors amplifiés que je pourrais facilement emporter avec moi et mon portable.

Friand de qualité sonore, je ne voulais pas de l'Edirol ou du M-Audio dont les écoutes m'ont toujours un peu "scandalisé" (arf, c'est un peu fort comme mot).

Je me suis donc tourné vers Dynaudio, KRK et Genelec. Je trouve les Mackie très bien, mais trop puissantes pour mon usage. Dommage qu'ils ne déclinent pas un modèle encore plus petit que la HR626.

Je sais que la technologie Genelec est très pointue, et le nom m'a également rassuré. C'est une des motivations de mon achat. J'ai d'excellents souvenirs avec les monitors Genelec (1031A notamment). La qualité de fabrication, le sérieux de cette marque, le zéro concession.

SONORITÉS

Il est toujours difficile de juger de la neutralité d'une enceinte. Ca ne veut pas dire grand chose. Pour moi, il y a toujours une coloration propre à un monitor, sinon ils sonneraient tous pareils.
Il faudrait parler de justesse. Et de ce côté là, les 8020a sont très justes. Elles ne mettent pas de graves là où il n'y en a pas et elles n'hésitent pas à dire quand les hautes fréquences sont moches. Le medium est très beau, même si j'avoue que les NS10m semblent difficiles à battre sur le placement des voix (probablement parce que les aigus sont très peu présents).

Tout est détaché, très détaillé. On entend tout, comme si on entendait chaque piste séparemment. Le moindre défaut saute à l'oreille, un peu comme une écoute au casque. En ce sens, je retrouve le son de mon casque AKG K240. Du vrai monitoring quoi.

Alors forcément, on redécouvre ses CDs, mais aussi ses mixes (et je suis plutôt content du résultat, il faut croire que mon expérience des NS10m m'a permis de faire des mixes très portables!).
Plus sérieusement, sur certains CDs, c'est la folie. On entend les moindres reprises de souffle, de guitare qui buzz, de beat un peu trop appuyé, les queues de reverbes sont immanquables et surtout, on a vite fait de redécouvrir que certains disques sont vraiment massacrés en terme de son. Ce qui sonnait bien sur les NS10m et enceintes "standard/hifi" (but de l'hyper compression/égalisation) devient ignobles sur les Genelecs.
Dans ces cas, les aigus deviennent hyper-brilliants/saturés et le son est une sorte de bouillie sans nom.
On ne s'y trompe pas.
D'un autre côté, les albums bien enregistrés et bien masterisés (voire plus) sont retranscrits avec une émotion difficile à décrire. L'album "Dummy" de Portishead est sublime, le dernier Perry Blake ou Cat Power sont très aérés, dynamiques. Certains morceaux d'Erik Truffaz sont bluffants. Le dernier album de Cassius (connu pour avoir le gros son) est carrément explosif. Et Minimum-Maximum (Live) de Kraftwerk plonge dans le concert avec des sons de synthés qui piquent et semblent "devant" l'enceinte tellement ils sont présents.

Bref, elles sont à l'aise sur tout, car elles sont justes. C'est ce qu'on demande à un monitor professionnel, et on l'a en bien mieux. Loin des monitors à visée "home studio"...

Et si comme moi, vous aviez un peu peur que ce soit un peu un monitor multimédia de luxe: VOUS FAITES CARREMENT FAUSSE ROUTE. Genelec ne fait pas dans le grand public, et c'est bien un outil professionnel qu'on a ici, au son bluffant pour la taille. D'ailleurs, il suffit de les soulever pour se rendre compte que chaque unité est vraiment lourde et inspire la confiance.

Mais surtout, on a vraiment l'impression qu'elles viennent d'une autre planète où les lois de la physique ont été repoussées. Le niveau des graves est surprenant, l'image stéréo est d'une très grande précision et elles envoient sérieusement dès qu'on pousse le volume.

Il faut vraiment les écouter pour découvrir l'impensable.

Maintenant ce qu'il faut prendre en compte:
- Il faut un très bon placement, mais c'est vrai pour tout monitor. Si c'est pour les mettre en haut d'une étagère, allez voir chez M-Audio.

- Elles font 20W+20W. C'est largement suffisant pour une pièce de taille moyenne genre 30m2 (donc 90% du temps suffisant en home-studio), en écoute de proximité. Si on les mets à 2m de la position d'écoute dans une grande pièce, il faut peut être envisagé passer sur un plus gros modèle... C'est fait pour ça.

- Les graves sont bluffants. Chez moi, j'ai dû coupé à -4dB car j'en avais de trop, même à 50cm du mur. J'ai encore de la marge. Mais si on les éloigne, même chose qu'au dessus.
Et puis, il est évident qu'on ne va pas chercher les sub-bass avec. Pour ça, il faut le (un) caisson sub de qualité. Donc, pour la drum&bass/dub/reggae, ce sera exploitable, mais le travail des graves sera forcément limité. J'ai un sub "hifi" (Infinity) de bonne qualité, et qui se marie assez bien avec les Genelecs. Mais c'est juste pour contrôler les ronronnements qui traineraient...

- pas de bouton on/off. Ca, ça me gonfle un peu car il faut les couper avec le potard de volume quand je fais une prise (mon circuit de monitoring ne permet pas de différencier casque + control-room).
Rien de dramatique, sauf que le bouton de volume n'est pas cranté et il faut ajuster visuellement à chaque fois. Pas terrible, mais c'est vraiment pour chercher la petite bête.

- Les branchements sont en XLR symétriques, mais supporte l'asymétrique. J'ai dû refaire des câbles (jack/XLR femelle), sinon il faut en acheter, ce qui allonge la facture de 30 euros en général.

- Pour écouter de la musique, elles sont très (trop) analytiques. Pour ceux qui connaissent un peu les équipements audiophiles haut de gamme (sans verser dans l'ésotérisme et l'exagération), on est dans le même registre mais, si les enceintes hifi "haut de gamme" ont souvent pour rôle de rendre la musique encore plus belle et l'écoute fidèle mais moins analytique (donc coloration), les genelecs retranscrivent la musique telle qu'elle est, ce qui n'exclue pas l'émotion. Ca les rend impitoyables sur certains disques et c'est ce qu'on veut. Savoir si on a fait du bon boulot!

AVIS GLOBAL

Je les ai depuis 1 semaine, ce qui fait encore juste. Malgré tout, j'ai terminé 2 mixes avec, et j'ai pris une claque sur le rendu... J'ai encore 2-3 trucs à ajuster, mais il est évident qu'on contrôle les choses beaucoup mieux et la comparaison NS10m(toujours branchées)/Genelec fait peur, même si les NS10m restent un très bon témoin du monde réel.

J'ai mis du temps à me décider, et merci d'ailleurs à GuillaumeF (ci dessous) et GregMako pour leurs conseils. C'est vraiment un achat bien réfléchi et pesé que je ne suis pas prêt de regretter.
Bien sûr, il y a mieux. Il y a toujours mieux, mais je pense qu'on doit faire en fonction de son installation et du besoin réel. C'est ce qu'il est le plus dur à cerner, car on croit en vouloir toujours plus pour son argent, et donc à vouloir toujours plus gros ce qui ne sert strictement rien. Pour le home studio, c'est la classe. Avec un bon casque en complément pour aller chercher les basses et tester, difficile de se tromper.

Dernier point après ce LONG avis : avant d'acheter ce genre d'enceinte, il faut se faire son propre opinion, oublier le nom et les on-dits. Ce n'est pas parce que c'est Genelec que c'est indiscutablement bien. Ce sera bien si ça vous plait.
De ce fait, je ne les recommanderais pas vraiment à un débutant où à quelqu'un qui n'a pas bcp d'expérience dans le son, et donc qui n'aurait pas encore "d'oreille". En général, quand on commence, on est plutôt sensible au son flatteur.

Sinon, un excellent choix à écouter au moins pour le son.