LiveJeudi à 18h, on teste la nouvelle version d'un gros logiciel en live !
Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
< Tous les avis KRK V8
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
KRK V8
Photos
1/16
KRK V8

Enceinte de monitoring active de la marque KRK appartenant à la série V

petite-nuit petite-nuit
Publié le 06/01/07 à 10:33
Rapport qualité/prix : Excellent
AVANT TOUTE CHOSE : Ca sert à rien de lire des avis sur les enceintes de monitoring si c'est pour s'éviter de les écouter attentivement. Sincèrement, tout le monde est capable d'entendre les différences, ce n'est pas seulement l'affaire de spécialistes. OK, il n'existe pas un seul endroit potable (au niveau de l'acoustique) où les écouter en région parisienne, j'en ai fait les frais. Mais même dans des conditions moyennes, on ne peut pas se tromper tellement les différences entre enceintes sont grandes. Impossible de savoir exactement ce que ça peut rendre "à la maison", mais on peut néanmoins comparer les enceintes, et c'est ça qui compte.

Les caractéristiques techniques, pour la plupart, ne signifient pas grand chose étant donné que c'est le son qui compte principalement. Pour les V8, disons simplement que leur taille est raisonnable, et qu'il est possible d'ajuster les aigüs et les graves en fonction du local. Elles sont actives, bien sûr. Aucun souci par rapport aux caractéristiques, je mets 8 parce qu'il faut bien mettre quelque chose.

SONORITÉS

La grande question est :
La courbe de fréquence est-elle suffisamment neutre ?
Après avoir écouté une tripotée d'enceintes censées être "neutres", et avoir entendu des différences incroyables, je me pose des questions. De mon point de vue, il est réellement difficile de savoir ce qui est neutre à moins d'avoir écouté des enceintes dont on connaît l'exacte réponse en fréquences en situation (pas les données constructeur, par des vraies mesures !). J'aurais tendance à dire qu'aucune paire d'enceintes à moins de 2000 euros n'est réellement neutre, même pas les V8. Mais ce n'est pas forcément un problème : toutes les enceintes de monitoring, dans cette gamme de prix, permettront de faire du bon travail de "traduction" vers les autres écoutes "grand public". Ce sont quand même toutes des enceintes de haute qualité, quelles qu'elles soient !

Les deux défauts majeurs des V8 sont une légère résonnance dans les mediums, et un rendu "étriqué" par rapport à d'autres enceintes comme les Genelec dernière génération, qui "arrangent" un peu les graves. Par contre, l'image stéréo est très bonne, le son très précis même dans le grave (mais pas de sub-bass sans caisson) et une super dynamique. EN PARTICULIER, elles sont très soignées dans les mediums. Idéal pour travailler des voix ou des instruments acoustiques, moins pour du hip-hop. En fait, elles ont une belle musicalité, même si on emploie normalement le terme pour de la Hi-Fi. C'est leur point fort : là ou d'autres enceintes de monitoring sont flatteuses dans les graves et les aigüs (comme s'il y avait un léger filtre physiologique) les V8 réussissent à être plus "neutres" tout en restant agréables, contrairement aux MSP5 par exemple, qui sont vraiment agressives.

Pour donner une comparaison, les V8 sont magiques dans les mediums, sur du Jeff Buckley par exemple, comme les Genelec 8040 sont magiques dans les graves, sur du Laurent Garnier par exemple. La contrepartie étant que les V8 sonnent "petit" et les 8040 "boîte à chaussures". Dans cette gamme de prix, on ne peut pas tout avoir d'un coup.

AVIS GLOBAL

J'utilise les V8 depuis quelques mois. J'AIME LEUR SON, c'est flagrant. Elles font du très bon travail de traduction. L'autoradio, la chaîne "Boum Boum" de supermarché, la Hi-Fi de papa, tout va bien pour les mix. Cela dit, puisque dans cette gamme de prix ce sont toutes de bonnes enceintes, et que le fait d'aimer le son d'enceintes que l'on achète pour travailler et non pour le plaisir n'est pas, à priori, un critère pertinent, pourquoi avoir choisi les V8 ? Réponse :

Voici les autres modèles qu'il m'a été donné d'écouter, avec un court et partial commentaire (trois fois au moins chaque, avec plusieurs jours d'écart, et accompagné de diverses personnes qualifiées) :
Yamaha MSP5 : aigüs détonnants
Studiophile BX8 : très droit, mais son peu précis... Comme "pixellisé" : Bizarre ! mais équilibré.
Event TR6E : Pas mal, sans enthousiasme.
KRK RP-8 : Très belle spatialisation ! étonnant. Mais creux dans le medium.
Alesis M1 MkII : joli, mais mou.
Fostex PM1 : Vraiment super. Mais pas de basses assez profondes pour moi (trop petites).
Fostex PM2 : Vraiment moins bien que les PM1.
Genelec 1029A : Très bien pour la puissance et la précision ! Mais des basses trafiquées.
Genelec 8040A : Des grandes qualité, mais ça sonne comme dans une boîte. Pas fait pour moi.
Dynaudio BM6A : Des qualités. Mais elles sont tellement pas droites... Spécial... On peut aimer.

Les jugements sont coupés à la hache, mais après tout... Vous serez obligés d'écouter. Dans un premier temps, je ne savais pas quoi choisir entre les RP-8 (super rapport qualité/prix) les PM-1 (aussi) et les V8. Puis, par hazard, j'ai écouté des NHT A20 Pro, passives avec un ampli dédié. Je n'avais jamais entendu parler de cette marque. Ca coûte le double des V8 : 2400 euros la paire. Voilà le truc : à l'écoute de ces enceintes, c'est la GROSSE claque par rapport à toutes celles que j'ai citées. Une définition sonore nettement supérieure, un palier au dessus. Le beurre et l'argent du beurre : transparentes et tranchantes comme un scalpel. Sur un vieux mastering de Miles Davis comme sur Electronic Performer de Air, j'ai entendu des choses que je n'avais jamais entendu, même au casque. Incroyable, et d'avis partagé ! Alors, comme c'était définitivement trop cher pour moi, je suis allé réécouter les autres. Après ça, il n'y avait plus que les V8 qui tenaient la route. L'expérience de vérité en somme !

Alors OUI, je referais ce choix, les yeux fermés, et les oreilles ouvertes.

[edit 2007]
Et voilà ce que je pense de cet achat après 3 ans d'utilisation !
<ul>Les V8 sont de super enceintes, mais l'acoustique de la pièce joue tellement que ce n'est qu'après avoir déménagé que j'ai vraiment pu les apprécier à leur juste valeur, et encore. Comme beaucoup, j'ai sous-estimé l'importance de l'acoustique de la pièce : en tant qu'investissement ça tient la route mais j'ai quand même mixé deux ans dans avec des enceintes dont la qualité n'était pas exploitée entièrement.
Pour tous les styles de musique axés sur les basses et sub-basses, les V8 sont moins efficaces au travail que les 8040A. En particulier, j'ai eu tendance à fortement sur-mixer les basses pendant longtemps. Je pense que c'est dû au fait que les V8 sont "trop droites" : aujourd'hui, aucune chaîne "hifi" n'est droite, et les Genelec donnent un résultat plus proche de la chaîne moyenne que les V8. Du coup, lorsque j'ai voulu avoir des "grosses basses", j'ai trop poussé les graves dans le mixage et sur des enceintes de salon milieu de gamme c'était une catastrophe. Aujourd'hui mon oreille est plus attentive à l'équilibre des fréquences et je réalise mes erreurs, mais je sais que pour de l'électro par exemple je ne suis pas équipé correctement : il n'est pas vraiment possible de mixer des sub-basses avec les V8. Mais bien sûr, avec un caisson c'est différent... Je ne peux pas dire car je n'ai pas eu l'occasion d'essayer.
Les V8 sont moins flatteuses que les Genelec, et par contre ça a un grand avantage : lorsqu'un mix a du "punch" sur les V8, il a carrément la patate sur les autres systèmes d'écoute. J'ai fait une écoute de mes mixages chez un ami qui a des Yamaha MSP5 : ils avaient nettement plus de patate que les siens. Après coup, j'en donne l'explication suivante : j'ai été obligé de tailler dans le vif pour rendre les morceaux intelligibles, et j'ai fait beaucoup d'efforts pour obtenir de la gouache. Ces efforts payent, tandis que les MSP5 ont tendance à donner de l'énergie sans efforts, et du coup sur des enceintes normales on ne sent plus le punch.
Pour finir, le plus important. J'aime utiliser les V8 pour écouter de la musique au quotidien : la qualité est merveilleuse et ça forme mon oreille en me donnant des repères pour mixer. Et là désolé d'être partisan, mais il y a une finesse ou plutôt une souplesse, un soyeux, dans les V8 qu'il n'y a pas dans les 8040 par exemple. Si le plaisir d'écoute passe avant tout dans la musique, alors il faut suivre son intuition, ou écouter ses émotions je ne sais pas comment le dire, au moment d'acheter des enceintes. Car finalement, les qualités intrinsèques des enceintes sont toujours diminuées par le fait qu'on n'a pas une acoustique parfaite, et en même temps on finit bien par connaître ses enceintes, leurs qualités et leurs défauts, et à les compenser. Mais j'ai entendu des choses sur les V8 que je n'entendais pas sur les 8040, et ça au final ça reste. Par exemple, l'espèce de petit bruit de ressort à la fin du beat de "Electronic Performers", de Air sur "10000Hz Legend".
</ul>
A bon entendeur... ;)
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.