Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Marantz Professional PMD661
Photos
1/96
Marantz Professional PMD661
< Retour à la liste des avis
Oliviercool Oliviercool

« Un enregistreur d'origine radiophonique »

Publié le 10/02/12 à 16:49
Rapport qualité/prix : Excellent
Cible : Tout public
Enregistreur portable stéréo sur carte SD - SDHC.


PRINCIPALES CARACTERISTIQUES:

- Enregistre sur 2 pistes en stéréo, 2 pistes en mono ou 1 piste en mono, en 16 ou 24 bits 44.1, 48 ou 96 KHz, en WAV ou en MP3 (dans ce dernier, uniquement en 16 bits 44.1 ou 48 KHz).
- Connectique: 1 paire d'entrées micro / line XLR avec alimentation fantôme + 1 entrée numérique coaxiale (mais sans sortie numérique), rare ! + 1 entrée line jack 3.5 mm stéréo + 1 paire de sortie line cinch + 1 sortie casque.
- Avec une paire de micros intégré
- Autonomie: env. 5 heures sur 4 piles alkalines AA
- Sensibilité des vu-mètres: -60 dB.


UTILISATION:

Au début, je l'avait acheté d'occasion comme solution peu onéreuse pour enregistrer la radio internet depuis mon Terratec Noxon Audio 2 directement en numérique - puisque ce dernier a une sortie numérique. Pour la télévision numérique, il existe moulte recepteurs avec disque dur interne mais il n'existe à ce jour (début fevrier 2012) rien d'équivalent pour la radio numérique. Et pourtant, j'ai bien cherché. En effet, les récepteurs de télévision numériques avec disque dur permettent tous d'écouter la radio (pour autant que l'opérateur de diffusion mette à disposition des stations radio) mais rares ceux qui permettent d'enregistrer et de programmer des enregistrements radio. Et de plus, même si certains le permettent, jamais aucun constructeur concerné ne l'indique dans les caractéristiques ou le mode d'emploi de l'appareil; c'est à bien plaire. Ce Marantz a donc fait parfaitement l'affaire en attendant que quelque chose de mieux adapté sortes sur le marché.

A mi-chemin entre un enregistreur à main, un d'épaule et un de table, ce PMD661 se case facilement et discrètement dans une installation hi-fi. Un peu gros pour tenir dans la main, il est pourtant plus petit que son prédécesseur Marantz PMD660. Branché entre la sortie numérique de la radio internet et l'ampli, il a pour tâche d'enregistrer systématiquement la radio quand j'écoute cette dernière. Et lorsqu'il y a quelque chose à garder (une musique, une émission ou toute autre chose), j'insère une marque dans le fichier que je retrouve ensuite très facilement dans le logiciel Marantz / Denon PMD Mark Editor livré avec l'appareil. L'enregistreur possède même un minuteur d'enregistrement qui permet d'enregistrer une émission en cas d'absence. Et ça, chapeau Marantz d'y avoir pensé car c'est une fonction vraiment inédite à ce jour: aucun autre enregistreur portable sur mémoire flash - même de la même marque - n'a cette fonction. A ma connaissance, seul le Marantz PMD580, un modèle rackable 1U, possède un minuteur - et un plus sophistiqué puisqu'on peut programmer avec 30 enregistrements, 10 maxi par jour. Mais bon, ce n'est pas le même prix non plus. Et de toute façon, à quoi sert de pouvoir programmer 30 émissions si la radio source n'est pas programmable et qu'on dois par conséquent la laisser allumée toujours sur la même station ?

Le bip d'alerte que l'on entend même pendant l'enregistrement en cas d'erreur de configuration ou au cas où les piles deviennent faibles est une super bonne idée. Cela permet par exemple de prendre des mesures à temps pour éviter l'arrêt intempestif de l'enregistrement lorsque les piles sont à plat. Bon, ce Marantz possède un système de sécurisation des données en cas de coupure intempestif de courent, ce qui permet aux données déjà enregistrées d'être gardées même si le fichier audio n'a pas eu le temps d'être fermé mais cette fonction est malgré tout utile. Deux précautions en valent mieux qu'une ^^

Il a cependant quelques trucs un peu dommage (OS version A2.03) - mais pour la plus part rien d'incontournable, rassurez-vous. Le premier en tête de liste est le minuteur d'enregistrement: il est possible de ne faire qu'une seule programmation. C'est un peu léger... Bon, comme je l'ai écris plus haut, cela ne sert à rien d'avoir la possibilité de programmer 30 émissions puisque je ne connais aucune radio numérique qui soit programmable mais on aurais souhaité avoir la possibilité d'au moins 2 voir 3 programmations et de pouvoir effectuer une programmation journalière, hebdomadaire ou pour le week-end ou juste pour une seule fois, comme cela est pour la plupart possible pour les minuteurs de lecture intégrés. C'est un véritable réveil matin musical ^^ Pour un enregistreur spécialement dédié pour enregistrer la radio, cela aurais été un plus non négligeable.

Il n'est pas possible de programmer une playlist de lecture ou de sélectionner un dossier à lire en entier avec les minuteurs de lecture intégré: il n'est possible de programmer la lecture que d'un seul fichier, uniquement celui qui a été sélectionné: comme réveil-matin, c'est un peu léger, non ? A moins évidemment que vous mergez plusieurs fichiers en un seul... Alors comprenez ma frustration: j'aurais préféré trois minuteurs d'enregistrement à la place - ou du moins qu'on puisse choisir dans chaqu'un de ces minuteurs si c'est pour la lecture ou pour enregistrer qu'on le programme.

En outre, il ne faut pas oublier que le PMD661 possède pas moins de deux modes d'arrêt STOP: un qui garde le fichier en cours d'écoute ouvert (mais en revenant au début de ce dernier) et un qui sort complètement du mode de lecture en fermant tout fichier audio (appuyez une seconde fois sur STOP). Les minuteurs d'enregistrement et de lecture ne fonctionnent que dans le second mode d'arrêt, pas dans les deux. Et ils ne fonctionnent pas lorsque l'appareil est éteint, il faut le laisser allumé, alimenté donc de préférence par le secteur.

Le second est le nombre de presets de réglage: 3 seulement: c'est un peu léger. Une dixaine aurais largement été souhaitable, surtout avec le nombre de paramètres disponibles par preset: pas moins de 21 ^^

Ayant l'expérience de la prise de son, je trouve que certains de ces paramètres auraient dû être accessibles directement via boutons ou switches afin d'y avoir rapidement accès, comme par exemple un atténuateur micros de 10 dB, le niveau d'enregistrement automatique et l'accessibilité aux micros internes et à l'entrée numérique, ce qui aurais permis une mise en oeuvre plus rapide, surtout lorsqu'on ne dispose que 3 emplacements mémoire pour les presets.

Il est aussi dommage qu'il n'a pas de fonction Time Shift comme l'a son grand frère Marantz PMD671 (mais ce dernier n'a pas de minuteur d'enregistrement ni de lecture), ce qui aurais pu permettre de ne pas être obligé d'attendre la fin de l'enregistrement d'une émission radio avant de pouvoir l'écouter...

Les LEDs de vu-mètres sont difficilement lisibles en lumière du jour à l'interieur d'une pièce. Je suppose qu'ils seront pratiquement illisibles à l'extérieur en plein soleil. Heureusement, il y a une option d'affichage de l'écran où l'on voit de beaux gros vu-mètres super-lisibles qui est disponible aussi bien en lecture qu'en enregistrement. Mais cet écran est placé sur l'appareil et non pas devant. Il est donc inaccessible lorsqu'on porte l'enregistreur en bandoulière. Et, de surcroît, les vu-mètres version LED sont inclinés, certes, mais pas assez pour qu'ils soient clairement lisibles lorsque l'appareil est porté de cette manière.

Il ne prend non plus pas en charge les fichiers audios de plus de 4 Go. En enregistrement, il continue en créant un nouveau fichier mais le constructeur ne garantit pas la continuité totale du son, surtout pour les fichiers MP3 qui manquent par nature de précision pour cela. Autant créer manuellement de nouveaux fichiers pendant l'enregistrement, entre deux prises par exemple.

Encore une autre chose de dommage: lorsque l'enregistreur enregistre depuis l'entrée numérique, le réglage de la fréquence d'échantillonnage n'est malheureusement pas automatique. Autrement dit, il ne règle pas la caractéristique "fréquence d'échantillonnage" du fichier en fonction de la fréquence entrante au moment de la création du nouveau fichier, au début de l'enregistrement. Tous les enregistreurs DAT que j'ai connu réglaient cette fréquence en fonction de la fréquence entrante: pourquoi les constructeurs actuels d'enregistreurs à mémoire ne se donnent pas la peine d'intégrer cette fonction ? Et comme ce paramètre n'est disponible que dans les trois presets, je suis obligé de réserver deux presets uniquement pour l'enregistrement de la radio puisqu'il y a certaines radios qui émettent sur internet en 44.1 KHz d'autres en 48 KHz.

Dans le contexte où il possède une entrée numérique, il est aussi dommage que le 16 bits 32 KHz n'est pas pris en charge par cet enregistreur, ce qui aurais pu lui permettre de copier certaines cassettes DAT car certaines d'entre elles peuvent être enregistrées dans ce format ou voir même en 32 KHz Long Play. Heureusement aussi qu'on ne trouve plus de stations radio qui émettent en 32 KHz: je sais que cela a eu été le cas pour la radio numérique par satellite, par exemple, au début du moins. A ma connaissance, le Marantz PMD671 qui a une entrée numérique, peut sauf erreur prendre en charge le 16 bits 32 KHz.

Et ce Marantz a deux petits hauts-parleurs intégrés: c'est inutile. Car pour percevoir la stéréo, il faut le porter juste devant la tête: un seul haut-parleur aurais suffit. Si on veut l'écouter en stéréo, l'utilisateur n'a qu'à utiliser un casque d'écoute ou le brancher sur un ampli ^^

Par contre, il a quelques caractéristiques de bien sur ce petit Marantz. Tout d'abord l'ordre de lecture: pour peu de le régler pour que les fichiers s'affichent par ordre alphabétique au lieu de par ordre de date de modification, ces derniers sont lus par ordre alphabétique, et donc dans le bon ordre si vous prenez la peine de numéroter vos fichiers audios à lire. C'est important de le souligner car aucun de mes autres enregistreurs portable n'assument l'ordre ou la fonction de lecture correctement, certains même fichiers renumérotés à la main. L'ordre de lecture fonctionne bien pour autant évidemment qu'un ordre de lecture soit donné aux fichiers du dossier d'écoute ^^ Il suffit de les renommer en ajoutant son numéro d'ordre à au moins deux chiffres en début du nom de fichier et le tour est joué. Cela est faisable avec l'ordinateur mais aussi avec le PMD661. C'est un peu fastidieux, on aurais préféré pouvoir créer une liste de lecture (playlist), mais bon... Cependant, faites attention: les fichiers audio dont le nom est trop long, comportant des accents et de plus d'un seul point (celui de l'extension) ne sont pas pris en charge par le Marantz. Il est juste aussi dommage qu'en le faisant passer d'une marque à l'autre, il se mette sur PAUSE même si il était préalablement en lecture, au lieu d'être sur PAUSE uniquement lorsqu'il était préalablement sur PAUSE. Il faut donc le remettre en lecture. Cependant, lorsqu'il passe d'un fichier à l'autre, il n'a pas ce problème. Et surtout, la recherche avant et arrière est vraiment trop lente - environ 1.5 ou 2 x, pas plus. Et la touche SKIP BACK ne fonctionne que pour reculer. Autrement dit, n'hésitez pas de poser des marques pour repérer les passages intéressants ou à garder car sinon, c'est galère pour les retrouver avec ce PMD661, surtout dans les longs enregistrements. Heureusement, en mode lecture PAUSE, la recherche devient plus rapide mais se fait sans son qui défile.

Ses connecteurs sont en plaqué or, ce qui assure un meilleur contact donc une meilleure transmission du son (pour autant que ceux des câbles utilisés sont aussi en plaqué or, évidemment).

La famille des enregistreurs portables Marantz est aussi la seule à proposer en option une télécommande qui peut s'adapter sur le microphone que le preneur de son branche dessus. Très pratique pour les interviews: vous avez sous le pouce de la main qui tiens le micro les fonctions les plus indispensables de l'enregistreur.


LES SONORITES:

Il a un son doux et un peu flateur, bien que neutre égalisation parlant. Les fréquences s'harmonisent bien et dans certains cas, le son vous prends avec lui.

L'image stéréo des microphones interne est un peu plate; pas autant que le Sony PCM-M10, certes, mais la stéréophonie manque d'ampleur. Les fréquences sont déséquilibrées: il y a un important creux d'environs 6 dB à entre 6000 et 7000 Hz. Ces micros sont donc juste bons pour enregistrer des conférences ou comme dictaphone mais pour la musique ou le broadcast, oubliez. Utilisez plutôt des microphones mieux adaptés voir un préampli micro externe. Il en existe qui fonctionnent sur batterie.

Je me demande si les caractéristiques données par le constructeur correspondent réellement à la réalité. Selon lui, le rapport signal bruit de l'entrée line (via XLR) est de 85 dB alors que moi, grâce à mon bon vieil Adobe Audition, je vois qu'il n'y a pas de souffle en dessus de - 100 dB. Cela dit, c'est une bonne surprise :-)))


CONCLUSION:

Excellent appareil pour la tâche que je lui ai assigné - enregistrer la radio numérique - et pour l'enregistrement de conférences mais un peu moins ergonomique pour la prise de son 'à main' ou en bandoulière. Pour cette dernière, je préfère nettement mieux mon Edirol R44 / Roland R44 et pour la prise de son 'à main', mon Nagra Ares ML 4GB est irremplaçable même malgré la sortie entre-temps du nouveau Nagra SD.

Seulement voilà, mon Terratec Noxon Audio 2 a depuis rendu l'âme et allez retrouver autre chose comme radio internet avec sortie numérique: c'est impossible il n'y a pas ! Et de plus, entre-temps, le format de radio numérique par ondes herziennes DAB+ s'est largement développé, au point que la FM est en voie de disparition. Et ici, même chose: des radios ou tuners DAB+, vous en trouvez, mais allez trouver une avec sortie numérique (et / ou fonction d'enregistrement): c'est impossible. Ce Marantz a donc été peu utilisé pour enregistrer en numérique la radio.

D'autant plus que les marques CUE que l'on pose avec cet appareil sont générés au format Marantz et ne sont lisibles uniquement sur le logiciel Marantz / Denon PMD Mark Editor: sur mon logiciel d'édition audio Adobe Audition, ces marques ne sont pas reconnues ! Alors imaginez, vous enregistrez la radio (ou toute autre chose), il y a un passage intéressant ou important que vous voulez pouvoir localiser rapidement ensuite dans votre logiciel audio favori: bein que ni: les marques ne sont pas visibles, ce qui complique énormément la tâche lorsqu'il s'agit de retrouver ces passages, en particulier sur de longs enregistrements ! Et sur le PDM Mark Editor, il n'y a aucune fonction de traitement du son, il n'y a quasi rien, à part diviser et fusionner les fichiers WAVs. Rien qu'à cause de cela, je ne l'utilise aujourd'hui presque plus, cet enregistreur. Et c'est trop dommage, car c'est un des rares modèle toute marque confondue à avoir une entrée numérique...


Ce que j'adore sur ce Marantz:
- Son entrée numérique, RARE sur un enregistreur portable 'à main' :-))))
- Son minuteur d'enregistrement, RARE, voir même unique !!!!! :-))))
- Génère un signal sonore avertisseur en cas de problème ou en cas de piles presque épuisées, RARE !!!
- Touches en caoutchouc silencieuses (important en cas d'enregistrement avec les micros interne)
- Connecteurs en plaqué or
- Il a une fonction de démarrage d'enregistrement sitôt un certain seuil de dB dépassé :-)))
- Il peut lire les fichiers par ordre de date de création ou par ordre alphabétique
- On peut créer plusieurs dossier de stockage (à faire de préférence avec le Marantz, pas avec l'ordi)
- Possibilité de créer de nouveaux fichiers en plein enregistrement
- Possibilité de copier uniquement un segment de fichier

Ce que j'adore un peu moins moins:
- Les marques CUE ne sont lisibles que par cet appareil et le logiciel Marantz / Denon PMD Mark Editor
- Un seul événement programmable sur le minuteur d'enregistrement :-(((((
- Il n'est possible de programmer la lecture que d'un seul morceau, par minuteur de lecture
- Pas de fonction Time Shift, comme l'avait son grand frère Marantz PMD671
- Autonomie sur piles un peu juste
- Ne peut être alimenté via USB uniquement pour le transfert des fichiers vers l'ordinateur
- Le niveau d'enregistrement manuel sur la paire d'entrée line XLR est très juste. On dois le régler au maximum pour arriver au bon niveau. Il n'y a donc aucune marge de manoeuvre.
- La paire d'entrées XLR: C'est pas du combo XLR-Jack, dommage
- La touche SKIP BACK: Dommage que c'est uniquement pour revenir en arrière car la recherche avant et arrière est vraiment trop lente...
- Le mode d'emploi en français n'est pas très cohérent: j'ai dû deviner pas mal de choses. Heureusement que je m'y connais un peu... ^^
- Pas de sortie numérique.
- Ne prend pas en charge le 16 bits 32 KHz; le Marantz PMD671, lui, le peut.
- La lecture du fichier en cours s'arrête lorsqu'on entre dans la liste des fichiers: ça force l'utilisateur à attendre que le morceau soit fini avant de choisir le morceau suivant. Pas cool pour une utilisation de lecture en live sur scène ou en radio.
- Un seul niveau de dossier (il en faudrait au minimum deux)
- Dans les deux modes STOP, impossible de voir sur l'écran quel fichier audio est sélectionné, à moins bien sur de passer par la liste des fichiers.
- Il a deux touches de pause: une pour l'enregistrement et une pour la lecture, bizarre.
- Se met en lecture PAUSE lorsqu'on passe d'une marque à une autre, même lorsqu'il était en lecture précédemment
- Pas de prise USB hôte pour le branchement d'une clé USB ou d'un disque dur USB externe: il faudra le débrancher de ma chaîne hi-fi et de ma radio internet et le porter près de mon ordi après chaque enregistrement radiophonique que je décide de garder pour transférer et traiter au fur et à mesure - ou venir près de lui avec un ordi portable.
- Réglage de la vitesse de défilement (PITCH): N'est pas précis du tout car n'est réglable que par pas de 5 %.

Neuf, il est un peu cher car je n'écoute pas la radio aussi souvent que cela: heureusement que je l'ai trouvé d'occasion et à bon prix ^^ Mais de toute façon, pour cette application, la seule alternative 'bon marché' aurais été un des deux M-Audio MicroTrack qui ont aussi une entrée numérique mais ils n'ont pas de minuteur d'enregistrement... Et de toute façon, ils ne sont plus proposés à la vente.

Options disponibles pour ce modèle:
- Marantz PRC661: housse de reporter avec courroie amovible
- Rycote 055387: Bonette anti-vent 'à poils' pour les micros interne

Autres options disponibles compatibles avec ce modèle:
- Marantz RC600: Télécommande filaire fixable sur tout micro
- Marantz DD1: Pédalier USB permettant de contrôler au pied la lecture et la pause du logiciel de lecture de fichiers audio livré avec: spécialement conçu pour dactylographier des conférences ou des dictées enregistrées par ce PMD661 par exemple ou par un autre enregistreur. Logiciel pour PC uniquement.

Mise à jour juillet 2013:
Marantz a sorti une version MK2 de ce modèle (Marantz PMD661 MKII). Les deux principales nouveautés:
- Possibilité de crypter les fichiers audios pour qu'ils soient écoutables uniquement si l'on fournis un mot de passe numérique à quatre chiffre à l'appareil ou au logiciel PMD Mark Editor. Dans ce cas, le fichier crypté n'est lisible que sur PC, puisque ce logiciel n'existe pas pour Mac.
- Fonction RETAKE: Il est possible de refaire une prise de son sur le même fichier audio à l'endroit voulu. Mais attention, ce n'est pas (encore) la fonction Time Shift que seul le PMD671 possède à ce jour puisqu'il faut mettre l'enregistrement sur PAUSE avant de pouvoir accéder à cette fonction.
cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.