Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou

Astuce : Chevalet flottant sur G5122 DC

Par Alain de Provence le 28/10/2008 - (Tout public)
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Gretsch G5122DC Electromatic Double Cutaway Hollow Body
Photos
1/245
Gretsch G5122DC Electromatic Double Cutaway Hollow Body
Comparateur de prix
Petites annonces
< Tous les tutoriels & astuces

Comme le sujet le précise, la Grestch 5122 DC (comme presque toute la gamme d'ailleurs) est équipée d'un chevalet flottant, c'est à dire non vissé, mais fixé sur une embase en palissandre elle-même simplement posée sur la table. C'est la tension des 6 cordes qui le maintient en place.

Ce type de chevalet présente quelques avantages

- grande souplesse de positionnement pour un réglage d'intonation pointu quel que soit le type de cordes, cette qualité s'ajoutant aux réglages individuels des pontets (sur certaines guitares avec certaines cordes, on peut arriver en butée de réglage).
- sonorité générale plus acoustique qu'un chevalet fixe tout métal (mais c'est discutable).

En contrepartie, surtout sur ce genre de guitares équipées d'un Bigsby, il faut noter quelques inconvénients :

- moindre stabilité de l'accord en cas d'usage assez radical du vibrato
- nécessité de changer les cordes l'une après l'autre, surtout si l'on a omis de repérer la position idéale de ce chevalet. Pour ceux qui aiment en profiter pour nettoyer à fond les touches, c'est agaçant.

Plusieurs solutions plus ou moins simples, plus ou moins réversibles, sont envisageables pour ne pas se prendre trop la tête en jouant sur ce type de guitares.

- faire visser le chevalet par un luthier (solution irréversible qui dénature alors la guitare)
- coller sous l'embase un papier de verre ultra fin pour limiter les glissements sur le vernis de la table (réajustement aisé, mais altération possible du vernis).
- repérer le positionnement idéal par quelques points ou lignes tracées au feutre sous l'embase (simple impact visuel plus ou moins marqué).
- fixer le chevalet par un adhésif double-face très très fin après repérage précis du positionnement idéal. C'est une solution réversible, mais qui n'autorise pas une grande facilité de repositionnement.
- mesurer simplement la distance entre l'embase et le micro chevalet et la mémoriser. En cas de besoin, on a simplement à se positionner sur cette référence, en veillant aussi au bon alignement des cordes Mi graves et aigu sur le manche.

C'est bien entendu cette dernière solution que je préfère.

Et pour ceux qui n'auraient pas pris la précaution de faire ces repérages avant la cata (le chevalet par terre après dépose complète des cordes par exemple), il suffit de se rappeler que le diapason est de 624 mm (distance entre le sillet de tête et l'axe médian du chevalet.

0

    Vous souhaitez réagir ?

    Se connecter
    Devenir membre
    Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.