PierreGP 23/05/2009

Takamine TSF40C : l'avis de PierreGP

3

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Voir "fiche produit détaillée"

La fabrication est sérieuse et respire la qualité, à l'exception notable du logement des piles du préampli, qui fait vraiment plastoc cheap. A manipuler avec précaution, il ne demande qu'à casser. Au bout de deux ans, j'ai des soucis systématiques de faux contacts (contact de piles et contacts du logement de pile sur le préampli). Ces faux contacts obligent à des manips et rendent son usage sur scène aléatoire : enlever les piles, les remettre, réenfoncer le logement sur le contact de préampli.

Il faut noter que le préampli est équipé d'une lampe et qu'il est alimenté par 4 piles LR6 plutot que la traditionnelle pile 9 V.

Il est aussi prévu pour recevoir le signal d'un micro magnétique optionnel.

Accordeur intégré avec fonction "mute".

Edit après qq mois : on aurait plus qu'apprécié un bouton on/off sur le préampli, vue l'usure rapide des piles, on est obligé de déplugger.

A noter que la table est très sensible aux pains et aux rayures, elle finit même par creuser sous la rosace chez moi.

Livrée sans étui.

UTILISATION

Le point fort de cette guitare réside dans son ergonomie :

Le manche est assez confortable, il y a mieux mais il pardonne les approximations de frettage et les barrés ne se transforment pas en séance de torture.

En revanche, ceux qui n'aiment pas le vernis passeront leur chemin, il est épais sur le manche.

Le cutaway permet de fretter la 18ème case dans de bonnes conditions, ce qui n'est pas courant sur une folk.

La forme country jumbo est très ergonomique tout en conservant une profondeur de caisse suffisante (11 cm environ contre 11,5 pour ma dreadnought).

On relève un déséquilibre de la guitare qui a tendance à plonger côté tête à cause du poids important du préampli.

L'autonomie du préampli est faible par rapport à un préampli alimenté par une 9V, soit une dizaine d'heure environ.
De surcroit il devient capricieux quand les piles sont insuffisamment chargées.

SONORITÉS

Le son acoustique est précis, équilibré et mat.

En contrepartie, la projection est médiocre, le son est "petit", un peu doux avec très peu de basses par rapport une dreadnought, bien qu'il semble plus défini.
Les notes se détachent mais la guitare a peu de dynamique, le son se comprime beaucoup quand on attaque un peu. On la sent bridée cette gratte. bizarre.
Branchée, elle sonne tout de suite, on retrouve les caractéristiques du son acoustique (compression, équilibre et netteté), mais le manque d'ampleur et de puissance relevé en acoustique disparait. Cette guitare a vraiment un gros son et son niveau de sortie est élevé. Pour le jeu en arpêge, le son me semble idéal.

Le préampli CTP1 très complet est équipé d'une lampe, avec un réglage de gain.
Rien de flagrant d'apporté par le tube, le son semble plus moelleux et "liquide" avec le réglage à midi, avec un souffle négligeable.
Les réglages d'EQ sont musicaux ; la fréquence de médium est commandée par un bouton rotatif efficace.

Pas de larsen, même à fort volume.

L'accordeur intégré est très pratique, avec une fonction mute. Il se révèle capricieux quand que les piles sonne sont pas chargées à bloc.

Bilan : un son acoustique médiocre et un très bon son électro, qui demeure typé piezzo, même avec le micro additionnel.

AVIS GLOBAL

Cette guitare est belle, ergonomique, facile, bien équipée et propose un bon son amplifié.
En ajoutant le micro additionnel TriAx, on gagne un peu de profondeur et d'épaisseur.

Cette guitare n'est pas très attachante parce qu'elle a de gros défauts : le son acoustique moyen n'incite pas à en jouer chez soi.

Son électronique vieillit mal. Les faux contacts du préampli la rendent moyennement fiable et source d'happening fâcheux en concert. Quand on a cerné la source du problème, on sait qu'il faut jouer avec des piles neuves et bien s'assurer que les contacts sont ok, mais ce n'est pas toujours possible juste avant de jouer.

Au bilan, cette Taka reste une bonne gratte sérieuse pour jouer amplifié, sinon inutile d'acheter ce type de modèle pour jouer dans son salon ou enregistrer, une dreadnought massive coréenne 3 fois moins chère peut sonner mieux.