Les compos inspirées - Zecat / Kitusai : Carabistruc

Zecat / Kitusai : Carabistruc

  • J'aime
  • Tweet

Compo de Les compos inspirées dans le style Inclassable, issue de l'album Saison 26

Avis techniques : Avis artistiques :

Présentation / Description

https://soundcloud.com/caat-claw/kitusai-caat-claw-carabistruc

Ya kikon qui truco un titoulet qui m’embruque
Une languette qui s’esparquette de droite à gauche
Un gratouillis dans la nuque un chatouillis qui met en ruque
Un bidule qui se pitule carrément de traviole 
Un grand bordel qui gesticule 
Qui déboule en cabrioles
Tout au bout du fond de là ou fallait pas
Mais surtout pas…
Débouler comme ça

Des ronds qui s’assènent de force dans des carrés
Des ondes qui larsènent percent l’écorce des tympans
Espantouflés sur leur séant d’une telle outrecuidance
Convenances outrepassées de toute évidence
"Mais où sont les bonnes manières ?" … 

Y’a kikon qui truco
Un machin qui tourne pas rond
Une fanfreluche qui se peluche
Qui s’entortille dans le giron
Une broutille qui s’escarbille
Au coin de l’œil en chalazion
Le fil rouge sur le bouton vert
Et paf c’est l’explosion
Au diable vauvert…

Parce que y a kikon qui truc
Ya kikon qui truco
C’est sur le bout de la langue
Ça tourne et ça retourne
Comme un gravier dans la chaussure
Ça s’en va et ça revient
Comme une dent de lait qui branlouille
Tout ça se coince et emmerdouille
Ya kikon qui truco

Avis des utilisateurs

W-Addict05/01/2019

L'avis de W-Addict"Le temps d'avant, hors du temps"

▶ Technique10

Cette voix si entêtante est mise en avant mais sans écraser ni occulter les autres instruments. Rien ne me choque, je vous tire mon chapeau.

▶ Artistique6

Je suis partagé.

D'un côté je trouve que ce titre est un OSNI, terriblement envoûtant. Le mariage entre cette voix si charismatique (quelle présence !) et cette musique mêlant une grand-mère entourée de cliquetis music-sonores, c'est top. Les sons me font presque oublier les mots et leur(s) sens. Non pas que je me fiche des paroles - loin de là - mais je suis fait happé par cette voix, comme un marin d'Ulysse par les sirènes.

De l'autre côté j'ai du mal à raccorder au thème, même s'il me semble avoir compris qu'il s'agissait du moment de la boulette avant le crash ( d'ailleurs le petit clin d'œil à la 7ème compagnie :