Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Yoshed & Zecat - Mon père

Compo de Les compos inspirées dans le style Inclassable, issue de l'album Saison 23

Avis techniques :
Avis artistiques :

Sujet Droit de réponse (mode Polac On)

  • 1 réponse
  • 2 participants
  • 280 vues
  • 2 followers
Yoshed

Yoshed

750 posts au compteur
Posteur AFfolé
Premier post
1 Posté le 29/06/2018 à 01:09:27
Petite réponse suite à l'avis déposé par Angieguitar :

Je suis assez disons "embêté" par le forme choisie pour ces remarques qui se veulent je n'en doute pas constructives.
Je me permets quelques précisions :

- il ne s'agit pas de violon mais de violoncelle. Il y en a trois au début ; un centré qui fait la basse ; un à gauche et un à droite ; la voix, centrée, est égalisée en fonction pour rentrer plus facilement (j'ai pu échouer à correctement égaliser et compresser, pas de souci pour la critique et après réécoute, je peux comprendre qu'on n'ait pas apprécié le traitement) ; je suis plus dubitatif quant au manque de compréhension du texte mais soit, on a pas tous la même audition.

- pour le blue cat's gain, non merci. Pour le côté "ultra envahissant" pris par trois violoncelles au niveau fréquentiel je ne peux qu'être en désaccord total. Si trois violoncelles prennent tout le spectre, on est mal avec tout un orchestre...

- pour les rappels de titres connus, ce n'est pas voulu (à ma connaissance, pour "Que je t'aime", on est sur des accords différents, l'arpège n'est pas le même, la suite d'accords n'est pas transposable, l'instrument n'est pas identique, mais soit, pourquoi pas).

- pour la basse, elle y est mais à une octave techniquement possible (enfin pour moi) compte tenu du jeu pianistique dont je suis capable et que je souhaitais ; je voulais également et surtout réserver une basse plus profonde pour la troisième partie ; cela dit, lorsqu'on écoute, on entend que la note de basse est jouée sur la fondamentale à l'octave 2 (la basse perçue comme basse est à l'octave 1 m'enfin, une basse électrique a 4 cordes, et par analogie, on ne va tout de même pas se servir que de l'octave 1 au piano pour jouer la basse non ?)

- pour les drums, il se trouve que je possède le logiciel mentionné et qu'il ne correspondait absolument pas à ce que je souhaitais. On peut ne pas apprécier ce choix "électro", pas de problème, mais je pense que c'est davantage une affaire de goût que de technique pure. J'assume pleinement ici ce choix.

- l'emploi du terme "bouillie" m'a fait bondir par contre. Il y a ici très peu d'instruments, aucune nappe à proprement parler et la dénomination de "pourrie" me semble globalement dénué de toute considération pour le travail et l'investissement mis ; outre cette remarque relative aux règles élémentaires de la courtoisie, je considère pour ma part que le mix instrumental est correct ; je peux comprendre des réserves sur l'intégration de la voix car c'est d'une part toujours délicat lorsqu'on travaille à distance, et cela peut demander d'autre part des compétences que je n'ai parfois pas ; après tout, je ne suis pas un professionnel.

Bref, j'entends les remarques qui se veulent techniques, et ce, même si nous pouvons être en désaccord ; j'entends également les différences de goût. C'est ainsi, on ne peut pas plaire à tout le monde. Je l'accepte, pas de problème. Par contre, j'ai été gêné par une certaine suffisance et une relative agressivité. On peut ne pas apprécier une musique, vouloir interroger des choix ou/et discuter l'acquisition ou l'amélioration de compétences ; c'est légitime puisque les morceaux présentés ici requièrent un avis. Cependant il me semble que pour pouvoir émettre un jugement, il faut pouvoir avoir une argumentation factuelle ou prendre des précautions oratoires si l'on est dans la subjectivité. Et pour qu'un avis/jugement soit constructif et donc pédagogique, il me semble qu'il est préférable de le faire avec un minimum de tact.

Quoi qu'il en soit, merci pour le temps passé à écouter et celui à commenter de manière aussi passionnée.

[ Dernière édition du message le 29/06/2018 à 01:21:07 ]

J-Luc

J-Luc

6075 posts au compteur
Modérateur thématique
2 Posté le 29/06/2018 à 07:16:17

J'ajouterai qu'on peut être (qu'on doit être) critique mais rester poli. Et que si le morceau ne plait pas, rien ne sert d'essayer de le démonter instru par instru, seconde après seconde, il suffit de passer son chemin.

Si vous aimez les lasagnes et qu'on vous présente un clafoutis aux cerises, il est inutile de commenter que "le plat ayant servi à la cuisson est vraiment bien, le reste est nul, moi j'aurais remplacé la pâte par des pâtes et les cerises par des tomates".

Il y a deux moyens d’oublier les tracas de la vie : la musique et les chats.
Albert Schweitzer

[ Dernière édition du message le 29/06/2018 à 07:20:08 ]

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.