Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Forums thématiques
Intermittence du Spectacle

Sujet La Licence de spectacle : modalités d'obtention et contradictions

  • 6 réponses
  • 5 participants
  • 4 634 vues
  • 3 followers
pierrot434

pierrot434

553 posts au compteur
Posteur AFfolé
Premier post
1 Posté le 05/03/2009 à 18:13:54
Bonjour à tous,
J'aurais voulu avoir, si possible, quelques précisions concernant la fameuse licence de spectacle : étant au régime de l'intermittence, il y a une association (école de danse) qui voudrait m'employer: cette association est sollicitée pour faire pas mal de galas et de représentations pour des manifestations diverses (oeuvres associatives, promotions régionales culturelles...) Mais le hic, c'est qu'elle aurait besoin de moi en tant que chanteur musicien, certainement pour plus de 6 représentations par an; alors qui dit plus de 6, dit licence de spectacle obligatoire. Alors, j'ai fait un tour sur le site de le DRAC de mon département, et là, il y a pleins de critères à respecter :
1- Déjà, il y a 3 catégories de Licence, et dans les 3, je n'ai pas reconnu les modalités de fonctionnement de mon association. Peut-être, l'option de licence de diffuseur de spectacle (dans la catégorie 2) ???? Pourriez-vous me dire à quelle catégorie de licence une association au code APE 9499 Z pourrait-elle prétendre ?
2- Concernant la rubrique : Qui est titulaire de la licence et les conditions de délivrance : je ne vois pas forcément le lien avec un président ou responsable qui a monté sûrement par passion, une association de type "culture danse musique" et une personne titulaire d'un diplôme de l'enseignement supérieur ou qui peut justifier d'une expérience professionnelle de deux ans au moins ou d'une formation professionnelle de cinq cents heures au moins dans le domaine du spectacle ; ou en mesure de
justifier de la capacité juridique d'exercer une activité commerciale

Je pense qu'on se heurte là à l'impasse d'un système réglementaire qui se veut rigoureux, ce qui n'est pas si mal que ça dans la théorie, mais qui ne correspond pas du tout à la réalité du milieu artistique ! Je connais (mais pas assez pour leur avoir demandé comment ils ont fait) quelques associations qui ont obtenu leur licence de spectacle alors que leurs représentants officiels n'ont aucun diplôme ni quelque expérience que ce soit dans le milieu artistique; Y-a t'il des dérogations ou des exceptions accordées ?
Dans l'histoire, ce qui est assez contradictoire, c'est que le GUSO s'adresse : "à tous les organisateurs qui n'ont pas pour activité principale le spectacle vivant, et ce, sans limitation du nombre de représentations organisées." Or il faut la Licence de spectacle, au delà des 6 représentations mais la licence n'est apparemment accordée qu'à de véritables structures professionnelles d'organisateurs de spectacles et qui, par définition, ne passent pas par le GUSO. :???:

Merci beaucoup de répondre à mes interrogations et merci pour tous vos conseils.

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

phoenix (was acapela)

phoenix (was acapela)

2768 posts au compteur
Modérateur thématique
2 Posté le 05/03/2009 à 19:28:35
Bonsoir,
alors déjà, pour remettre les choses à leur place... les employeurs dont l'activité principale n'est pas le spectacle peuvent prétendre au Guso, y compris après la 6ème représentation. MAIS ! ils ne sont pas dispensés de l'obligation de demande de licence pour autant. Simplement, une fois qu'ils ont la licence, ils peuvent continuer à bosser avec le Guso (ce qui n'était pas le cas avant).

Maintenant, quant à l'obtention de la licence... oui, tu soulèves un point plutôt chaud, en effet. Qu'il soit demandé de l'expérience en matière d'organisation de spectacles, on peut dire... après tout, pourquoi pas : le législateur veut que les entreprises de spectacles soient de plus en plus gérées par des gens hum hum... compétents.
Pour autant, le fait d'avoir seulement un diplôme Bac + 2 suffit largement, même sans expérience dans le spectacle.

Autrement dit, un restaurant (donc, structure qui a droit au Guso) qui, depuis 1 an organise régulièrement des spectacles (dîner spectacle par exemple) et dont une personne passionnée (le serveur qui se voit gratifié de la gestion de la programmation et l'organisation) va assurer comme une bête, ne pourra pas détenir la licence parce que seulement titulaire d'un CAP.
C'est un GROS problème RÉCURRENT...

Ensuite pour le type de licence qui peut convenir à l'asso, ben ça dépend de ce que seront ses activités, en fait.

Pour shématiser :
Licence 1 : en cas d'exploitation d'un lieu régulier (emploi des artistes obligatoire)
Licence 2 : le spectacle est "vendu" clé en mains à des organisateurs. Ton asso n'aura par exemple pas la charge de la billetterie, et ne sera donc pas "organisateur" (location de salle, buvette etc) (emploi des artistes obligatoire)
Licence 3 : diffuseur, c'est à dire organisateur qui loue une salle (pas d'obligation d'emploi des artistes, sinon, il faut rajouter la licence 2)

Voilà :-)

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

pierrot434

pierrot434

553 posts au compteur
Posteur AFfolé
3 Posté le 06/03/2009 à 01:21:24
Merci beaucoup phoenix pour ces précisions; je commence à y voir un peu plus clair.
Donc, concernant ce GROS problème RECURRENT dont tu fais allusion, il n'y aurait pas de solutions, à part d'abandonner tout projet de spectacle au delà de 6 représentations par an ?

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

SugarKiller

SugarKiller

4 posts au compteur
Nouvel AFfilié
4 Posté le 08/05/2009 à 09:47:41

Citation : La licence d’entrepreneur de spectacle est délivrée aux candidats qui remplissent les conditions
suivantes :
- être majeur ;
- être titulaire d’un diplôme d’enseignement supérieur ou justifier d’une expérience
professionnelle de deux ans au moins
ou d’une formation professionnelle de cinq cents heures
au moins dans le domaine du spectacle ;
- justifier de la capacité juridique d’exercer une activité commerciale.



Je souhaiterais une petite précision concernant les conditions citées ci-dessus : "justifier d'une expérience professionnelle de 2 ans au moins"
Une expérience professionnelle dans le domaine du spectacle ? ou dans n'importe quel domaine ?

J'imagine que, logiquement, ça doit être dans le domaine du spectacle mais j'attends quand même vos réponses. Merci ! :bravo:

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

PierreGP

PierreGP

620 posts au compteur
Posteur AFfolé
5 Posté le 08/05/2009 à 11:09:13

Citation : Je pense qu'on se heurte là à l'impasse d'un système réglementaire qui se veut rigoureux, ce qui n'est pas si mal que ça dans la théorie, mais qui ne correspond pas du tout à la réalité du milieu artistique ! Je connais (mais pas assez pour leur avoir demandé comment ils ont fait) quelques associations qui ont obtenu leur licence de spectacle alors que leurs représentants officiels n'ont aucun diplôme ni quelque expérience que ce soit dans le milieu artistique; Y-a t'il des dérogations ou des exceptions accordées ?




La dessus, deux points :

- comme dans bcp de domaines, il y a une marge parfois énorme entre les principes édictés par la loi qui se veulent rigoureux et l'appréciation qui est faite par les services administratifs. Dans ma région l'agent de la Drac chargé d'instruire les dossiers de licence m'a dit au tel "Je n'ai jamais vu de cas de licence refusée". J'en déduis que les dossiers ne sont pas instruits.


- la réglo sur l'expérience professionnelle dans le domaine du spectacle est très facile à "contourner" puisqu'il suffit qu'une asso ait en son sein un membre, fut il un simple prête-nom titulaire d'un BTS, DUT ou autre, pour remplir la condition de diplôme.

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

pierrot434

pierrot434

553 posts au compteur
Posteur AFfolé
6 Posté le 08/05/2009 à 18:54:30
Merci beaucoup Adrugan pour ces précisions !
Sugarkiller, Adrugan t'a donné la réponse : l'expérience professionnelle n'est pas limitée au domaine du spectacle : il faut avoir bac + 2 dans n'importe quel domaine.

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Françoise68

Françoise68

1 post au compteur
Nouvel AFfilié
7 Posté le 07/11/2021 à 19:19:42
Pour mon association la licence m'avait été refusée car je n'avais pas de bac.
Quant à l'expérience j'avais 15 ans de cours de théâtre et d'organisation de spectacles mais en Suisse, donc pour eux pas d'expérience. C'est parce que nous avions une personne avec le bac (sans aucune expérience du spectacle) que la licence nous avait été donnée.
Par ailleurs aujourd'hui nous fermons notre théâtre suite à la crise du COVID. Et donc impossible pour moi d'obtenir une licence du coup... Cette règlementation est donc des plus ridicule et décourageante !!
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.