Serato DJ
+
Serato DJ

DJ, Logiciel DJ de la marque Serato.

Made In Breizh 30/11/2017

Serato DJ : l'avis de Made In Breizh

« Une référence pour mixer sur un contrôleur comme si on avait 2 platines et une table de mixage »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Ma première utilisation de Serato DJ remonte à la fin 2012 quand Serato Itch est devenu Serato DJ.
Je l'utilise plus assidument depuis 2014, et j'utilise aussi d'autres logiciels DJ comme Virtual DJ, Traktor Pro, Djay Pro, Cross DJ et Djuced 40.

Ce que j'apprécie le plus dans Serato DJ :
- lisibilité, affichage simple,
- qualité audio,
- stabilité,
- réactivité des commandes,
- affichage de 2 formes d'ondes l'une au-dessus de l'autre.

Ce que j'apprécie le moins :
- pas d'utilisation complète sans contrôleur (le mode off-line est frustant),
- impossible d’utiliser n'importe quel contrôleur, il faut des contrôleurs livrés avec Serato,
- mappeur MIDI trop limité : mapper un contrôleur additionnel est possible dans le mappeur MIDI, mais il est peu documenté et les mappes des contrôleurs supportés étant invisibles, on n’y arrive pas faute d'accéder à ces exemples,
- le sampleur : trop basique (sans synchro ni quantisation), peu lisible (on ne voit pas dans quel mode on est),
- l’affichage des listes de morceaux sur seulement 1 colonne : on peut afficher le browser et le contenu d'une crate en divisant verticalement l'affichage, mais les écrans 16x9 conviendraient pour une division horizontale, en 2 zones côte à côte, pas pour une division verticale,
- certains intégrismes chez des utilisateurs : les utilisateurs de Serato DJ ne sont pas tous intégristes, mais Serato a des militants archaïques qui décrètent qu'utiliser des automatismes informatiques est une indigne d'un DJ, sous prétexte qu'eux ont appris le DJing sur des platines vinyles.

Au final, c'est un logiciel confortable, fiable et gratifiant pour mixer des morceaux en utilisant les jogs wheels, le pitch fader, et en ajoutant des effets.