"Gueule de rack" 02/05/2019

Kawai MM-16 : l'avis de "Gueule de rack"

« Ancien, Méconnu, efficace, ergonomique, pas cher... »
3

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Mais KoiCdon ce truc...? On parle de contrôleur midi (oui oui..) à l'ancienne, sur 16 canaux distincts ( volume ) et/ou sur un canal midi particulier... (édition) en fonction des modes et des fonctions choisies.

une trentaine de cm de large, pas très épais, une vingtaine de cm de profondeur à peine, écran (petit) mais clair, rétro éclairé 2 lignes vert lisible pour ce qu'on lui demande.. A noter qu'il affiche toutes les valeurs et canaux midi en temps réel et peut servir de contrôle succint pour l'envoi de valeurs ( 0-127 ou 1-128)(ou 1 à 10 etc )d'une petite automation.
L'esthétique est assez réussi genre mini (midi) table de mixage...sympa devant le clavier maitre ou le bureau et même sur un coin de synthé ou autre...

boitier plastique noir mat léger (poids plume) mais solide...

derrière; entrée alim externe 12V (+ au centre de mémoire) et ...2 triplettes midi (oui, oui) une seule fait du sysex (la N°1 je crois). façade. groupes de boutons par fonctions et mode (assez bien répartis) 17 faders (simples hein! non motorisés..) 5/6 cm, 16 pour les canaux dédiés, 1 à droite pour volume master ( on parle bien de midi...)- les configurations de connections sont donc assez vastes...et suffisantes pour un petit home studio.
rajoutez à cela (en contrôlant quand même les longueurs de câbles) une baie midi externe ou de la cascade "in/thru" 3 max pour éviter le décalage des infos en bout de chaine...et il y a de quoi faire

Z'alors...! dans le détail, ben c'est pas qu'une "mixette"..je vais m'expliquer...
c'est plus que ça...(ah le grall du midi des années 80!! 1er protocole, puis deuxième plus évolué..puis gm, XG gs ou autre en fonctions des exclusivités des marques...)bon à l'heure de l'audio top machin, des softs méga truc etc...ça peut paraitre désuet quoi que...

Nota; le manuel de kawai est une "m.r.de" finie de 20 pages traduites du japonais à l'anglais (ou l'allemand pour les germanistes..)puis au français..outch!!! des mots et des expressions bizarres pour certaines phrases ou concept d'explication...bon y'a quand même des schémas et des tableaux enfin bref, avec un peu de cervelle, on y arrive! qui connait un peu le midi s'en sortira. on a des implémentations et charte en fin de volume.

On peut donc en mode"1" travailler les envois de "volumes" pour les canaux de 1 à 16...Sur d'anciennes bécanes, ce contrôleur n'est pas vraiment reconnu, on travaille alors en mode"2" sur la vélocité première génération (ça peut dépanner sur des instruments "fossiles")...vélocité variable ou valeurs de vélocités fixes définies...on rentre les valeurs par curseurs ou en valeur chiffrée...on peut mémoriser ses réglages et les rappeler plus tard)

Z'ensuite...: c'est là que la bébète a son intérêt sous les doigts;
sur un canal, on accède aux programmes change et aux contrôles change; Pour ces derniers, à chaque fader du début du descriptif, est assigné 'en usine', un contrôle (beath, panoramique, etc enfin tous ceux les plus courants de la charte midi.)marqué en façade.

Z'et donc...ensuite (voir ci-dessous): on contrôle ce qu'on veut par fader...Z et oui!!

en sysex; avec unité d'émission/réception réglable) on a des assignations d'usine pour...devinez...les synthés kawai de l'époque (certains pas tous) gardées en rom (non réinscriptibles dans la ram de mémoire hélas) mais il reste quelques N° de mémoire
pour y mettre ses propres réglages.(pile interne de sauvegarde)

ça revient à dire que pour certains synthés comme par exemple roland, korg de l'époque, qui avaient des options (couteuses même encore aujourd'hui dans l'occaz...) telles que des "télécommandes déportées" pour régler les réglages de sons comme les enveloppes et autres...et ben la petite mm16 peut le faire, au moins sur pas mal de paramètres...pour un prix abordable (une centaine d'€ suffit je pense max)et donc ça peut marcher avec tout périph midi et/ou synthé et autres actuels..toujours mieux que des menus écran

perso j'en ai deux, rares à trouver (quand il en passe une prenez là..avec le manuel même pourri c'est mieux mais ça reste intuitif)
et j'en achète une troisième cette semaine au moment de cet avis.

j'ai essayé(après quelques réglages et du temps)du pilotage de soft ( ne vous attendez pas à voir:kawai MM16 dans les réglages prédéfinis encore moins avec des softs récents..mais tous les softs sont quasi configurables (du moins en partie) sur le midi...

on peut donc essayé avec un peu de patience et de savoir faire de piloter certains trucs en lieu et place de la souris ou du clavier

une petite machine méconnue et qui rend bien des services en midi même si aujourd'hui il existe des contrôleurs midi/usb récents..
d'où la note de 3/5 et puis le "vintage" ça peut être sympa aussi

si ça peut être utile à quelqu'un? si vous trouvez - cher, foncez!
******************************************************************
ps: pour être tout à fait complet sur cet appareil ancien mais bon
je complète ma mise en ligne récente de cet avis par quelques détails qui ont leur importances dans l'utilisation et quant à l'originalité de la petite bébète...

-en ayant parlé de deux triplettes midi, il faut savoir aussi que l'on peut faire du filtrage d'émissions d'infos, (notes paires et notes impaires par exemple) ce qui permet d'envoyer sur des canaux des infos jouées en même temps sur un clavier.. sur le même canal à deux appareils distincts qui ne joueront pas la même chose...à partir des deux prises midi out..imaginez le truc. ces infos sont quantifiables pour chaque curseur...!!!! ce qui veut dire qu'on peut "régler finement" le paramètre pour chaque "tranche" à la manière d'un "égualiseur" (ex:vélocité par tranche...! )( les tranches sont prédéfinies dans la page fonction comme zones de filtrage. ex: de c1 à b3 pour zone de notes)on peut y assigner des contrôleurs comme aftertouch sur des layers au pif)(sur 16 faders)

-on peut aussi clairement séparer les infos sur deux midi out, ce qui veut dire qu'on se retrouve à gérer...et oui..32 canaux..en 2X16 vers des destinations externes différentes...(fonction chanel separate)( chaque midi out 1 et 2 deviennent indépendantes sinon elles envoient par défaut les mêmes infos sauf sysex comme déjà dit)

-la MM16 reçoit des infos de programmes change en midi in (pour elle même..) (et pour les autres instrus bien sûr vers midi thru)
ce qui veut dire qu'on peut rappeler ses patches de configuration à partir d'une source externe automatiquement (séquenceur par ex)

-en sysex, j'ai dit qu'on pouvait piloter des contrôles définis en usine pour certains synthés kawai (K4, XD5 etc guère plus) les patches consacrés sont au nombre de 12 sur 16 mémoires totales. on ne peut donc inscrire ses propres patches de réglages de contrôle que sur les quatres premières mémoires. (dump de sauvegarde mémoire prévu vers l'extérieur)(tableau des assignations en fin de manuel et pages blanches pour faire les siens)

-on nomme ses patches sur 8 caractères à l'aide du clavier alpha numérique. (plus facile à rappeler visuellement ou à appeler par un program change)

-on peut nommer ses propres contrôleurs à la programmation de ceux ci en sysex. la rentrée des contrôleurs se fait sur l'écran en héxadécimal (d'où mention utilisateurs midi avertis) mais ceci est bien pensé et a un avantage...: les tables et chartes midi sont souvent rédigées ainsi à la fin des manuels de synthés (ou autre) quand ils sont complets, il suffit donc d'aller voir le codage des octets (deux) (trois dans un cas exceptionnel particulier que je ne développe pas ici) pour avoir juste à les "recopier" tels quels" dans la ligne de commande de la kawai. les bits de start (début) et fin de chaine n'ont pas besoin d'être rentrés.

voilà je crois que je n'ai rien oublié.ça a du bon de voir "midi à sa porte" (comme on dit) avec la kawai MM16...have fun!

UP; vérification de ce que je disais plus haut....:
en date du 11/05/2019---une pg200 à vendre pour synthé roland ( ici et sur leboncoin...)......................430€!!!! pour un boitier filaire avec des potards rotatifs.la MM16 fait mieux=100€!