Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Transformez votre APEX 460 en C12 à peu de frais

Par sonicmaster37 le 03/11/2013 - (Tout public)

Pour mon premier mod de micro, je me suis attaqué à un classique : le APEX 460.

C'est un micro à tube d'origine chinoise peu cher, multi-directionnel à 8 positions, avec un gros potentiel. C'est un clone du légendaire C12 d'AKG, qu'on ne présente plus.

La qualité de départ du matériel est excellente compte-tenu du prix, autour de 200 € à l'époque (il a quelque peu augmenté depuis.) Si bonne que Telefunken l'a commercialisé tel quel aux USA vers 2006 pour la modique somme de 1400 $ ! ça laisse rêveur...

 

 

J'ai beaucoup cherché de documentation sur le web, et j'ai retenu 2 projets qui m'ont inspirés :

Une chance, le schéma du 460 est facilement trouvable sur le site d'Apex.

 

Je résume rapidement mes élucubrations d'un mois d'été aux points suivants :
Selon Fox, il faut : 

1. Retirer C9 et C10 pour éliminer la résonance du pic à 25Khz.

2. Changer les condensateurs dans le chemin du signal audio : condo d'entrée en polystyrène (C4) et de sortie en polypropylène (C8), mêmes valeurs.

3. Changer le tube pour un 6072A ou un très bon 12AY7.

4. Remplacer le condensateur de dérivation de cathode (C6) de 100µF à 22µF pour réduire le rumble et la distorsion.

5. Changer la résistance de polarisation de la cathode (R7) à 1,8 KΩ pour augmenter le courant de plaque dans les deux tubes et améliorer la sollicitation sur le deuxième étage.

6. Ajouter une résistance d'amortissement de 220KΩ pour le circuit de sortie à travers l'enroulement primaire du transformateur. (Après le condensateur C8) Cette résistance rend le son un peu plus propre et fin en amortissant la résonance restante du transformateur.

7. Changer la résistance d'alimentation R1 de 10KΩ à 15KΩ. (vu sur le schéma Aurycle, pour mieux filtrer le courant haute tension du tube)

J'ai tenté de supprimer C7, mais l'aigu était attenué, et la valeur de C6 trop faible coupait le grave : j'ai remis C7 et changé C6 à 470 µF sur les conseils de Berl.

Je ne donne pas suite à la proposition de rajouter un condo 200 pF/400 V entre la patte 6 du tube et la masse, censée atténuer l'aigu, car je recherche un micro plus linéaire et non plus mat. 

Et enfin, encore sur les conseils de Berl, j'ai aussi modifié l'alimentation du micro en insérant un interrupteur sur l'alimentation +200 V, (entre le sélecteur de tension et le symbole de recyclage ; un trou à la perceuse avec une mèche métal de plus en plus grosse jusqu'au diamètre ad hoc) pour laisser le tube en préchauffage quelque minutes avant et après usage. Je vous laisse découvrir cela sur son excellent tuto...

https://fr.audiofanzine.com/microphone-statique-lampe/studio-projects/TB1/pedago/tutoriels/mod-alim-micros-a-tube-generiques-chinois-5997

 

Le schéma final donne ça (les fils de la capsule sont repérés en rouge/bleu) : 

 

 

Et maintenant, au boulot !

C'est pas compliqué, il suffit de manier le fer à souder (si vous ne vous en sentez pas capable, entraînez-vous en faisant quelques câbles de modulation, ça ne risque rien) 

Je commence par dévisser le fond

 

Puis je retire le corps, et les entrailles apparaissent, notez le tube dirigé vers la prise du micro : je l'utilise depuis lors toujours tête en bas pour respecter le sens du tube...

  

Pour démonter, on commence par ôter délicatement le tube. Pour cela, on déclipse la cale qui le bloque au transformateur par un ressort.

 

 

 

 

En fait, ne faites pas comme sur la photo précédente, c'est juste pour vous montrer le ressort ; il faut insérer un petit tournevis plat entre le cône blanc et la cloche métallique qui renferme le transfo, derrière les fils... Y'a 2 petits ergots qui le maintiennent en place : une fois déplacé, tout vient facilement.

Le tube enlevé, on a de la place pour travailler sur les circuits imprimés. Notez le passage de câble dans les montants métalliques de chaque côté. 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le plus facile, c'est celui-ci : il suffit de le dévisser des montants métalliques pour accéder au-dessous afin de dessouder C9, C10 et R1. J'ai choisi de dessouder aussi les câbles de raccordement entre C9-C10 et le transfo, et de les enrouler autour de la cloche afin d'éviter d'éventuelles pollutions électromagnétiques. Une fois fait, je soude une résistance 1,8 KΩ en R1.

 

Maintenant l'autre circuit :

On voit bien les fils de la capsule arriver sur le circuit : la membrane avant en haut, arrière en bas et la masse en bleu (2 membranes car multidirectionnel !) L'emplacement de C4 est bien noté, mais pas de composant ? Normal, il est dessous !

 C'est un Wima, pas terrible, mais mon revendeur n'avais que cela. je vais le changer.  

 

Au premier plan, la résistance supplémentaire montée en parallèle du transfo : une patte (à gauche) à la masse, l'autre sur C8, que j'ai remplacé par un superbe Mundorf « audiophile », que j'ai dû poser en diagonale pour pouvoir refermer tellement il est gros !

 

Sur cette vue, on voit bien l'emplacement du C8 prévu, et le cheminement des pattes soigneusement tordues, voire gainée à gauche pour éviter les faux contacts !

 

Le condo vert c'est le C6 à 470 µF, facile, et juste devant la R7 à changer pour 1,8 KΩ. Le condo C7 juste dessous en marron, malgré plusieurs essais (j'enlève, je remets...) fonctionne toujours !

 

Et voilà ! On revisse les circuits, on installe le nouveau tube sans difficulté, y'a un détrompeur !

Et le resultat est bluffant...

Pour 30 €, votre micro à 250 € en vaut 6 à 10 fois plus ! Génial, non ?

Les liens audio pour comparer :

https://soundcloud.com/gilles-razel/sets/apex-460

Avant, avec des sss très présents et Après, un velouté impressionnant, une bande passante augmentée : beau micro de prise de voix.

Bientôt, je m'attaque à un clone de U87. mrgreen

 

Encore un grand merci à Berl pour son soutien actif ! 

Sonic

 

PS : Pour ceux qui veulent aller plus loin, un résumé du rôle de chaque composant, (merci Berl ! wink) :

 

R1/C1   : Filtrage alimentation HT pour V1a.

R2        : Résistance d'anode de V1a (V1b n'en a pas comme elle sort en cathode suiveuse)

R3/R4   : Diviseur de tension pour polariser la backplate (chassis de la capsule) à HT/2

R5/C3   : Filtrage de la tension de polarisation de la backplate (plus petite valeur = plus sombre ; plus grand = Ajoute de l'aigu).

R6        : Résistance de polarisation de la grille de V1a. Polarise la grille au potentiel de la masse. Valeur très très élevée pour ne pas "bouffer" du signal en le mettant à la masse.

R10      : Résistance de polarisation de la backplate. Valeur très très élevée pour ne pas "bouffer" du signal en le mettant à la masse via C3.

C4        : Condensateur d'arrêt de la tension de polarisation de la backplate. Sa valeur est très grande par rapport à la valeur de la capsule pour ne pas couper le grave. La qualité de ce condensateur est primoridale : mettre un condensateur polyester (Styroflex) !

R7        : Résistance de cathode, elle fixe le point de fonctionnement du tube par le décalage de tension qui donne la polarisation de la grille.  Comme pour la résistance d'anode R2, on ne touche pas à sa valeur sans savoir ce qu'on fait !

C6        : Découplage en alternatif de la résistance de cathode R7 et permet d'augmenter le gain du tube sur un signal alternatif. Une faible valeur diminue le gain aux basses fréquences.

C7        : Découplage du condensateur chimique C6. ajoute de l'aigu.

C5        : Mise à la masse en alternatif de la membrane arrière, qui reçoit une polarisation continue pour changer la directivité du micro. Agit comme un filtre coupe-bas : plus grande valeur = plus de grave. 

C8        : Agit sur la coupure dans le grave : plus grande valeur = le micro descend plus bas. Un condo plastique (Polypropylène) est ici idéal. Le C12 a un condo de 0,5uF à cet endroit, ce qui coupe assez vite son extrême grave.

R8        : Comme R2, fixe le fonctionnement du tube et sa droite de charge. On ne touche pas à sa valeur sans savoir exactement ce qu'on fait !

R9        : Filtre la tension de polarisation variable appliquée à la membrane arrière. (comme R5 pour la polarisation de la backplate).

 

 

 

 

 

Vous souhaitez réagir à cet tutoriel ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.