barh2_0 05/02/2011

Electro-Harmonix Holy Stain : l'avis de barh2_0

« Improbable »
3

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Multieffet à deux "étages":
L'étage gain (drive/Fuzz) et l'étage effets à proprement parler (reverb/ pitch / tremolo)
Un boitier alu et des switchs bien costauds. Rien de surprenant.
J'ai lu quelque part que la partie disto/fuzz était analogique et la partie effets numérique mais sans garantie la dessus ...
Alimentation secteur obligatoire fournie.
Une entrée, une sortie et une entrée pour une pédale d'expression.

UTILISATION

Là faut s'accrocher un peu!
Un switch bypass
Dirt: 3 positions Clean/Fuzz/Drive, pour régler le gain général de l'engin
Colour: 3 positions Bright/Dark/Warm pour la tonalité générale du preset de gain précédemment choisi. Attention en mode Warm, ça sature même en clean.
Tone: affinage de la tonalité, très efficace.
Un switch de sélection des effets Room/Hall/Pitch/tremolo
Mix: réglage du rapport sortie de l'étage gain / sortie de l'étage effet. Comme son nom l'indique, permet de régler un dosage son brut/son modulé.
Amount: bouton fourre-tout. En reverb, ça règle la profondeur, en pitch, ça règle le décalage (de -3 à +4 tons), en tremolo, ça règle la fréquence.
Volume: ben, ... volume quoi

On va être clair, à chaque changement d'effet, faut tout rerègler! Et on a plus facilement un son inexploitable (reverb trop profonde, pitch tout moche, fuzz suraigue, tremolo tout maigrichon, ...) qu'un vrai effet utilisable. Mais une fois qu'on a dompté la bête, on peut en tirer quelque chose.

On est loin du multi-effet numérique avec 128 réglages instantanément sous le pied!

QUALITÉ SONORE

Il faut savoir à quoi s'en tenir: comme tout les engins multifonctions, chaque fonction est inférieure à ce que ferait un appareil spécifiquement dévolu.

On n'aura pas la reverb d'un Fender Twin mais en sachant être parcimonieux sur l'amount et le mix, on a de belles reverbs très sympa, profonde ou claquante en jouant avec le tone.

Le pitch peu faire rapidement foireux mais en le poussant à la tierce, on joue à Thin lizzy tout seul! Bon d'accord, ça fait rapidement bidon mais c'est rigolo :)
Plus sérieusement et fort des avis précédent, son utilisation en chorus est très convaincante, l'intro de Road to nowhere sort toute seule! Et les power chords aussi, le son s'en retrouve grossi. En poussant la réflexion, avec le pitch à la tierce inférieure et le mix au milieu, on a un son énooorme pour les power chords

Le tremolo est sympa en étant, encore une fois, assez pondéré sur les réglages, le tone permettant la aussi une certaine versatilité.

Le drive et le fuzz sont assez sympa, même en mettant la pédale dans une boucle. Encore une fois, changer le gain impose un réglage complet de l'engin.

AVIS GLOBAL

L'ensemble est pour le moins improbable et franchement je ne sais pas à quoi on penser les concepteur de cet engin.

Il faut un certain temps pour dompter le bestiaux. Je vois cette pédale comme une collection d'effets "Joker", pour le petit truc en plus à sortir au moment opportun ou pour, d'un seul switch, changer radicalement sa sonorité.

Les effets sont bons mais capricieux et je ne pense pas que cette pédale convienne à tout le monde. C'est comme une boite de lego, qui permet de construire de tas de son mais chacun son tour.

Après, reste à savoir qui veut s'encombrer le pédalboard d'un truc encombrant, non programmable qui sert tout les 36 du mois ... A voir