11/02/2007

Ibanez UE-405 : l'avis de Anonyme

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Mauvais
- Quels sont les effets, ou types d'effets disponibles?
4 effets : compresseur, chorus, delay et EQ + une boucle d'effet assignable en instapatch
- Quelle technologie est utilisée? (analogique, numérique, à lampe...)
Analogique à transistor. C'est du vintage produit à la fin des 70ies et au début des 80ies. On oscille entre le son Police quand on utilise des combinaison comp/delay/chorus, des gros sons funk avec comp + EQ, une bonne partie des sons du rok progessif mais également de la cold wave....
- Sont-ils éditables? Via un éditeur Mac/PC?
En 78 quand c'est sorti.....euh...les ordinateurs devaient ressembler à ceux que l'on voit dans 2001....eh Bob, elle est où la prise USB ?
- Quelle est la connectique? (Audio/MIDI)
1 in et 2 out (le chorus est stéréo) + boucle send return.
- S'agit-il d'un modèle rack ou rackable?
C'est un modèle rackable, avec un pédalier de commandes (attention, le pédalier est très difficilement remplaçable, et surtout il est INDISPENSABLE pour enclencher les effets !).
Grosso modo : pas de bras, pas de chocolat...pas de pédalier, pas d'effet !

UTILISATION

- La configuration générale est-elle simple?
Si on sait se servir d'une pédale, en fait c'est exactement la même chose puisqu'il s'agit des circuits des pédales de l'époque regroupés sur une même carte mère (pédales de la série 9).
On a donc un pot' par fonction....mais mine de rien, en créant ces bidules hors de prix (à l'époque, il coutait le prix de 2 strat !), Ibanouze a inventé le multieffet !

QUALITÉ SONORE

- Les effets sont-ils efficaces, adaptés et suffisamment réalistes?
Le son est excellent...mais ça reste du vintage un peu crade quand même. Toutefois, on est très loin des standards numériques actuels, et c'est tant mieux : si on continue à utiliser ces bestioles moches et vieillissantes, c'est parce qu'elles ont quelque chose que le matos actuel n'a pas.
Utilisées à bon escient, pourquoi pas conjointement à du matos hi end, c'est redoutable !
- Avec quels instruments les utilisez vous?
C'est un multieffet guitare, qui passe très bien sur les claviers et les basses également.
- Quels sont ceux que vous préférez, que vous détestez?

AVIS GLOBAL

- Depuis combien de temps l'utilisez vous?
J'ai eu précédemment un UE300, un 400, un 400B, et maintenant un 405. Je les aime bien ces vieux machins, même si je ne renie pas d'autres matos hi tech qui trainent ci et là dans mon studio.
- Quelle est la particularité que vous aimez le plus, le moins?
le plus : l'instapatch qui permet de modifier l'ordre des effets...nettement plus cool que de débrancher toutes ses pédales !
- Aviez vous essayé beaucoup d'autres modèles avant de l'acquérir?
Oui
- Comment jugez vous le rapport qualité/prix?
Jusqu'à 300 euros, on est dans le raisonnable, entre 300 et 500, le vendeur sait ce qu'il vend et l'acheteur ce qu'il achète, au delà, laissez tomber !
- Avec l'expérience, referiez vous ce choix?...
A donf !

Ajout du 26 octobre 2005 : le 405 est branché dans la boucle d'un préampli MESA BOOGIE Quad Preamp, et je m'en sert pour travailler des sonorités vintage, avec tous ces petits défauts qui sont gages de qualité....avant le préampli, j'utilise 3 distos différentes : un grosse meuf (Big Muff...bon, ok elle est facile !), une Turbo Rat et une Marshall Bluesbreaker -qui me sert de booster, ainsi qu'une vieille wah colorsound et une vieille Boss phaser PH2r. Dan sla boucle du 405, j'ai branché un trémolo Danelectro et un delay à bande Redson. Et bien je vous assure que ça le fait grave, que ce soit sur les grattes, la basse, mon vieil orgue qui sent le moisi....ça sonne vraiment.
Par contre ce multieffet n'est pas intéressant avec le Rocktron ProGap -sonorités plus modernes /90ies- car on sent comme un décalage anachronique.
Mais bon, vu que je ne suis pas aussi conservateur -et limite rétrograde- que beaucoup de gratteux, j'alterne entre les deux systèmes décrits ci-dessus et un VG-88 Roland....en somme, le meilleur du vintage -ou du moins de l'idée que je m'en fais-, et du hi-end numérique.

Attention : cet avis n'engage que moi, et n'est le reflet que de mon expérience personnelle ou professionnelle que je veux objective, mais qui est nécessairement subjective. Je n'oblige personne à le partager, à le prendre pour argent comptant. Donc, pour les courageux qui s'imaginent investis de je ne sais quelle mission sous couvert de l'anonymat de leur email, il est inutile de m'envoyer des messages d'insultes parce que vous ne partagez pas mon point de vue : votre mail terminera systématiquement sa vie à la poubelle, sans autre alternative. Dans un sens, vous pourrez considérer que c'est un retour à l'envoyeur ;)