Alesis SamplePad Pro
+
Alesis SamplePad Pro
Ikkini 15/02/2017

Alesis SamplePad Pro : l'avis de Ikkini

« Relativement déçu »
2

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
Sur le papier, ce SamplePad "Pro" (aheum) a tout pour plaire. Connectique complète, lecture de samples sur carte SD, deux zones de vélocité par pad, look sympa et peu encombrant...
Seulement, il a beaucoup trop de défaut pour s'en sortir avec la moyenne.
Le premier problème, et pas des moindres, est le "crosstalk" entre les pads. En effet, il n'est pas rare qu'un pad adjacent se déclenche au lieu de celui qui a été frappé. Si cela arrive relativement rarement, cela reste trop fréquent pour une véritable utilisation "pro" comme l'annonce le nom du produit.
Ensuite, il est à noter un léger bruit de fond sur l'appareil, cela disparaît vite si vous jouez avec d'autres instruments, mais reste intolérable sur un instrument qui se targue d'être "pro".
Autre soucis, l'OS calamiteux dont est doté la machine. Si les paramètres d'éditions sont relativement simples, la navigation est tout sauf intuitive et la hiérarchisation des menus en dépit du bon sens. Créer un nouveau kit se fait obligatoirement en copiant un ancien et cela génère de la confusion. Pour charger un kit, il faut défiler les kits les uns après les autres, sachant qu'à l'allumage de la machine on revient systématiquement au premier, nous obligeant de toute façon à passer en revue tous les kits systèmes avant d'arriver au sien. Et cela est rendu encore plus laborieux avec le dernier gros point noir de la machine.
La lecture depuis la carte SD est d'une lenteur phénoménale. Charger un simple kit créé à partir de sons courts est déjà laborieux, mais si vous avez des échantillons plus gros et que vous utilisez les deux zones de vélocité alors là c'est catastrophique. Et se déplacer d'un kit à l'autre peut vite se transformer en enfer. De plus, les kits sont sauvegardés dans l'appareil alors que les sons sont dans la carte SD... C'est un non sens total pour la gestion de différents projets.
Dernier gros point noir : pas d'éditeur logiciel. Pour un appareil avec une ergonomie aussi catastrophique cela aurait pu être salutaire, quel dommage.
On pourra néanmoins noter que les pads répondent assez bien, que les quelques paramètres d'éditions sont suffisants si on prépare bien ses fichiers en amont.
En bref, j'ai gardé le mien et je m'en sers régulièrement dans différents projets, mais je conseillerai vivement de regarder la concurrence quitte à débourser d'avantage.