Petites Annonces : Mise en garde et conseils

Même si dans leur grande majorité, les petites annonces AudioFanzine donnent entière satisfaction aux membres du site, nous recevons de temps à autre des messages de plaintes vis-à-vis de vendeurs ou d'acheteurs indélicats.

Les transactions issues de l'utilisation des petites annonces étant à la seule et unique responsabilité des membres concernés​, nous vous conseillons de faire preuve d'une extrême prudence, et de suivre ces quelques conseils de bon sens.

Au fil des années, nous avons mis en place de nombreux dispositifs pour lutter contre les arnaques. À la demande de la communauté, nous avons même développé notre propre ​tiers de confiance “Looper”, service payant protégeant les acheteurs et vendeurs des arnaques. Si vous utilisez Looper vous n'avez rien à craindre, il vous suffit de suivre les recommandations (reçues par email et indiquées dans le fil de discussion) à chaque étape. Si vous n'utilisez pas Looper lisez ce qui suit avec attention.

Mise en garde contre les arnaques (mise à jour du 23/07/2018)

  • Affaire du siècle : ​Si le prix est vraiment très intéressant, ouvrez grand les yeux
  • Suivi des annonces : Discutez par écrit uniquement dans le suivi des annonces (lien qui commence par https://mp.audiofanzine.com/). Si un membre vous contacte via la messagerie privée (https://fr.audiofanzine.com/messagerie/), demandez lui de passer par le suivi des annonces.
  • Email déconseillé​ : S’il vous donne son email, ne le contactez pas par email et continuez la conversation dans le suivi des annonces. Il est possible de partager des photos dans le suivi des annonces.
  • Paypal ou autre : S’il vous envoie une demande de paiement Paypal, n'ouvrez pas l'email et ne cliquez pas sur le lien à l'intérieur. Si c’est un arnaqueur cet email sera un faux et il ne proviendra pas de paypal. Vous pouvez simplement le vérifier en regardant l’email de l’expéditeur et/ou en allant sur votre compte paypal (via Google par ex). Si c’est une arnaque vous ne verrez aucune trace de demande de paiement sur votre compte Paypal. En dehors de paypal c’est possible qu’on vous envoie aussi une demande de paiement par un service “équivalent” (ex: Postpay). Là encore soyez très prudent et faites vos vérifications.
  • Virement bancaire : Quand un vendeur vous donne ses coordonnées bancaires vous devriez toujours aller vérifier si le BIC (Bank International Code) correspond à une banque légitime ou “louche”. Par ex nous déconseillons de faire affaire avec un membre au BIC SOAPFR22 ou PRNSFRP1. Il faut aussi se méfier des comptes Nickel (FPELFR21).
  • Transfert d’argent : ​Nous déconseillons vivement le paiement par Western Union ou MoneyGram.
  • Ancienneté du membre : Regardez la date de création du compte du membre en cliquant sur son pseudo. Évidemment ce seul critère ne prouve rien. C’est justement un élément qui peut s’ajouter à d’autres.
  • Avertissement en rouge dans la discussion de vente : si nous vous informons dans la discussion que nous avons bloqué un membre car nous le suspectons d’être un présumé arnaqueur, c’est que nous avons assez d'éléments pour faire cette intervention. Ne donnez pas suite.
  • Signaler un présumé arnaqueur :​ il y’a 3 façons de signaler un présumé arnaqueur.

Conseils généraux

Avant la vente

  • Lisez attentivement l'annonce, et vérifiez que le descriptif de l'objet à vendre est clair, ainsi que tous les termes et conditions fixés par le vendeur : paiement et livraison. Bien que chaque annonce soit normalement liée à une fiche produit, assurez vous que le produit vendu correspond bien à la fiche produit.
  • Si tel n'est pas le cas, n'hésitez pas à solliciter des renseignements supplémentaires. Demandez au vendeur quels accessoires viennent avec : alimentation, câble USB, mode d’emploi, etc.
  • Faîtes preuve de bon sens. Si une affaire semble trop intéressante pour être vraie, réfléchissez bien avant d'acheter.
  • N'hésitez pas à demander une confirmation de l'authenticité et de l'état de l'objet : Un numéro de série par exemple.
  • Une méthode couramment utilisée est celle de la « photo témoin ». Demandez au vendeur de prendre une photo de l'objet sous un angle précis ou accompagnée d'un objet usuel, afin de vérifier que l'acheteur dispose réellement de l'objet à vendre.

Au moment de la vente

  • Fixez clairement les modalités de paiement avec le vendeur, et vérifiez ses coordonnées (téléphone par exemple).
  • Redoublez de prudence dans le cadre de transactions internationales, ou portant sur des objets de grande valeur ou très recherchés.
  • Conservez une preuve de toutes vos transactions. Même entre particuliers, n'hésitez pas à faire signer une déclaration de vente.

Cas particulier : les logiciels

  • Un logiciel n'appartient jamais à l'utilisateur final. Celui-ci se voit uniquement accorder une licence d'utilisation de la part du développeur. En conséquence, le transfert de cette licence d'un utilisateur à un autre peut ne pas être permise par le développeur.
  • Si vous achetez un logiciel d'occasion, vérifiez toujours avec le service client du développeur si la licence est transmissible. Si tel n'est pas le cas, vous achèteriez un logiciel peut être fonctionnel, mais qui ne vous donnerai ni droit au support, ni aux mises à jour éventuelles.
  • Sachez que pour les CDs de samples, la licence n'est presque jamais transférable.

Pour finir, prenez connaissance, si ce n'est déjà fait, de la charte des petites annonces.